Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLes nouvelles spiritualités (partie 3)

Les nouvelles spiritualités (partie 3)

boud2

Les objectifs

L’éveil intérieur

La réalité est diffuse, difficilement saisissable. La vie a pour objectif de réaliser un éveil intérieur qui conduira à l’illumination. De nombreuses techniques sont proposées, de la drogue à la méditation transcendantale, en passant par le yoga ou les cercles de discussions ésotériques. Basarab Nicolescu de nouveau :

Le mental crée des problèmes, des énigmes, de la complexité, comme une distance entre l’homme et la nature, l’homme et la réalité. Le mental remplace sans cesse des énigmes par d’autres énigmes, et l’on peut imaginer ce processus continuant jusqu’à la fin des temps. Mais à un autre niveau, celui de l’expérience intérieure, s’il y a rencontre de soi-même avec soi-même, il n’y a plus d’énigme ; il y a tout simplement la lumière éblouissante, inoubliable, de l’Evidence absolue [22].

A mon sens, ce n’est pas un éveil, mais un endormissement de la volonté consciente pour un échange de valeurs, une influence des pensées et de l’esprit. Ces transformations ne sont pas neutres. Elles peuvent être dangereuses, comme le témoigne cet adepte des Nouvelles Spiritualités (NS) :

Les éveils de kundalini  » sauvages  » ou  » accidentels  » sont bien connus. Ils surviennent de façon telle que la compréhension ne suit pas toujours et que les plus grands désordres psychiques peuvent s’ensuivre. Mais c’est vrai que celui qui a eu les yeux ouverts, ne serait-ce qu’une fois, ne peut plus jamais oublier. Il sait ce que le commun des hommes ne sait pas. Et il est prêt à faire face au monde entier pour le défendre [23].

L’éveil initiatique est dangereux. C’est une porte ouverte sur un monde ténébreux, dont le chef se présente en vêtements de lumière (voir 2 Cor. 11.14)

Point Bible

  • bible verseL’homme n’a aucune ressource personnelle pour découvrir la divinité. Profondément enraciné dans le péché (Rom. 3.23), sa nature même est corrompue (Eph. 2.1-3) et incapable même d’aspirer réellement à connaître Dieu (Rom. 3.10-18). Il ne faut pas un éveil intérieur, mais un appel extérieur puissant – celui de Dieu ! – pour que l’homme découvre sa faute et la grâce que Dieu lui propose (Rom. 8.29-30 ; Eph 1.4-6).
  • Le Chrétien reçoit de Dieu un  » équipement  » suffisant pour vivre pleinement jusqu’à son arrivée dans la citée céleste. Béni de  » toute bénédiction spirituelle  » (Eph 1.3), ayant reçu  » tout ce qui contribue à la vie et à la piété  » (2 Pie. 1.3), étant  » scellé du Saint-Esprit  » (Eph 4.30), il est qualifié pour  » toute œuvre bonne  » par l’application de la Parole (2 Tim. 3.17). Il ne lui manque aucun `zapage’ ou expérience spirituelle en dehors de ce que l’Ecriture lui propose.

Le soin du corps

Le corps reçoit une attention dévouée, notamment par le biais des médecines douces. Celles-ci sont une vitrine alléchante pour la pensée des NS. Je ne veux pas dire que ces médecines soient nécessairement mauvaises. J’observe seulement que bon nombre d’entre elles font l’apologie des NS, et y conduisent parfois.
Comme le remarque Willaime :

On passe insensiblement […] de la cure des corps à la cure des âmes et inversement. C’est pourquoi l’on peut hésiter à parler de religieux à propos de certains de ces mouvements [24].

L’œcuménisme total

Ils œuvrent avec intensité pour rapprocher les religions humaines. Ils organisent des congrès œcuméniques pour tenter de définir les points communs et de construire une plate-forme commune à toute religion. Ils croient à l’évolution de toutes les spiritualités vers cette plate-forme commune.

L’Eglise a à apprendre des bouddhistes et des hindouistes, du Confucianisme et du Taoïsme, et de l’Islam et du Judaïsme. Elle a à apprendre [25].

Un site internet faisant la promotion du Nouvel Age :

La religion universelle peut se visualiser comme une montagne, parcourue par de nombreux sadhanas (voies spirituelles) qui mènent au sommet. Certaines sont plus difficiles que d’autres. Il n’y a pas de chemin parfait. Tous les chemins mènent au sommet. Ils anticipent qu’une nouvelle religion contenant des éléments de toutes les fois actuelles évoluera et sera généralement acceptée dans le monde entier.

Notre scientifique ésotérique évoque la convergence de toute spiritualité par l’expérience intérieure :

L’attitude trans-religieuse est tout autre chose : elle laisse la liberté pour chacun de choisir sa voie, sa religion, son identité. Il s’agit de reconnaître qu’il y a un point de convergence à jamais intangible par les mots, mais un point de convergence quand même, et tangible par une expérience intérieure [26].

Cette convergence vise ainsi la création d’une seule foi…

L’entraide planétaire

Les intellectuels poussent les dirigeants politiques à créer un gouvernement mondial. Cette période, cet Age Nouveau, est parfois appelé Nouvel Ordre Mondial, ou encore l’Ere du Verseau. Un sociologue américain, mort en 1990, déclarait :

La destinée de l’humanité, après sa période préparatoire de longue haleine de séparation en séparation, va enfin devenir unifiée… Cette unité est sur le point d’être politiquement réalisée dans un gouvernement mondial qui unira nations et régions d’une manière qui dépasse leur capacité individuelle [27].

Cette mondialisation est dans l’ère du temps. Plusieurs essais d’unification planétaire (économique ou politique) ont eu lieu depuis la deuxième guerre mondiale. Le désir d’en finir avec la guerre et l’injustice, de répondre aux problèmes écologiques, à la faim dans le monde, engendre une passion pour la construction d’une unité planétaire. Cet envie (louable mais si dangereuse car éloignée des peuples) est partagée par les responsables des NS, qui apportent ici et là une contribution significative à l’ensemble.


[22] Nicolescu, Op. Cit., p. 41-42.

[23] Alain Chevillat,  » Carnet de Route « , Terre du Ciel, oct-nov. 95, p. 11.

[24] Willaime, Op. Cit., p. 63.

[25] Boulad, Op. Cit., p. 46.

[26] Nicolescu, Op. Cit., p.41.

[27] Lewis Mumford, Transformations, 1956, p. 142.

 

À propos de ce texte

Cet article est la troisième partie du dossier « Les nouvelles spiritualités » (Sommaire de la série).

Credit photo:
photoXpress.com, AlicePopkorn via Compfight cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents