Main menu
Un poisson dans le netLivre chrétienJe croyais en ‘Issa, j’ai rencontré Jésus – Quand un musulman fervent est confronté à la grâce

Je croyais en ‘Issa, j’ai rencontré Jésus – Quand un musulman fervent est confronté à la grâce

JE_CROYAIS_EN__ISSA__J_AI_RENCONTRÉ_JÉSUS_-_QUAND_UN_MUSULMAN_FERVENT_EST_CONFRONTÉ_À_LA_GRÂCE_-_Attar_Jamel_-_OuraniaJamel est un jeune marocain attiré par Dieu dès son enfance, et qui, très tôt, s’engage dans un islam radical. À son arrivée en France, il rencontre des chrétiens évangéliques qui vont, peu à peu, ébranler ses convictions. Son récit témoigne de ses certitudes et du « voyage intérieur » qui va le mener à la foi en Christ, qu’il décrit comme le passage d’une religion à une relation vivante avec son Seigneur et Sauveur.

Ce petit livre, qui se lit en une bonne après-midi de vacances pluvieuse (!), fourmille de détails et d’informations bien utiles à ceux qui veulent comprendre les musulmans pour leur annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile. L’auteur s’attache en effet à donner une idée précise des combats intérieurs que peuvent affronter ceux qui découvrent le christianisme.

Personnellement, j’ai beaucoup apprécié le style direct et simple, et les mises en regard (je ne sais pas s’il faut parler de comparaison) entre l’islam et la foi biblique.

Concernant le paradis par exemple, l’auteur écrit :

C’est par la soumission et l’obéissance à Dieu et à son prophète que j’espérais donc mériter le paradis. Sans que j’en sois conscient, mon cœur aspirait à la communion avec ce Dieu, mais ce n’était pas ce que j’étais en train de rechercher. Nulle part en effet je ne voyais que seuls sa connaissance, la communion à sa vie et le partage de son cœur pouvaient satisfaire mon âme. Ce dont je rêvais, ce pour quoi j’œuvrais en accomplissant de bonnes actions, ce n’était pas le paradis des chrétiens – où il est question de vision de Dieu, de communion éternelle avec lui – mais celui que le Coran me présentait : un paradis matériel où je recevrais tout ce dont je me serais privé ici-bas. C’était le seul que je connaisse, et je ne soupçonnais pas qu’il puisse en exister un différent. Le christianisme présente le sommet de la vie comme un accès à la contemplation de Dieu et à la vie de sa vie, tandis que l’islam dépeint le summum de l’existence humaine comme la jouissance, dans un cadre matériel, de tous les biens matériels : des nourritures raffinées de toutes sortes, un vin délicieux, de très belles femmes en grand nombre (autant dire les banquets sensuels sans fin dont rêvent en général les hommes). C’est un paradis rempli de plaisirs charnels, mais vide de Dieu. Le Coran, en effet, ne parle pas d’une vie éternelle passée dans la présence de Dieu ni de la contemplation de sa face. (Citation des pages 46 et 47)

L’auteur donne aussi à comprendre quel est le regard que portent les musulmans sur les chrétiens et des juifs et ce qu’ils leur reprochent de plus grave…

Plutôt destiné à des chrétiens, ce livre est vraiment bien venu, nous le conseillons vivement. Il est vendu par la Maison de la Bible (page du livre) au prix de 8€. La Maison de la Bible le propose même en pdf au prix de 4,5€ ! Profitez-en si vous voulez le lire sur écran ou sur tablette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents