Main menu

7 – Dieu est un

5

Pendant quelques jours, Ahmed évita d’aborder des thèmes religieux avec Hamdi. II semblait parvenu au point où toute sa curiosité d’homme ouvert et cultivé ne suffisait plus à masquer les profondes divergences entre l’éducation religieuse qu’il avait reçue et les enseignements qu’il découvrait dans la Bible. Il avait le sentiment qu’il lui faudrait bientôt choisir entre deux voies, deux conceptions de Dieu et de son dessein pour le monde. Bien plus, il lui fallait accepter ou refuser que Dieu puisse avoir un dessein pour lui, Ahmed ! Un dessein et non une simple destinée.

Le prochain entretien des deux amis commença donc sur un ton plutôt polémique, ce qui était inhabituel entre eux.

– Au fait, que vois-tu ici ? dit Ahmed, en pointant vers le ciel trois doigts.

– Je peux voir trois doigts d’une main, dit Hamdi, en souriant, comme s’il savait ce à quoi s’attendre.

– Hamdi, dit Ahmed avec un ton solennel. Est-ce que tu crois que Dieu est Un ou trois ?

– Peut-être que tu ne comprends pas entièrement la manière dont je crois en Dieu, répondit posément Hamdi. Mais tu dois comprendre que je crois au Dieu unique qui a créé les cieux et la terre, qui est tout-puissant, qui sait tout et qui est présent partout. Tu sais que ma foi est fondée sur la Bible. Or la Bible enseigne que Dieu est Un ! Cette vérité est attestée dans de nombreux passages d’un bout à l’autre de la Bible.

– Mais Dieu ne peut pas être à la fois trois et Un, insista Ahmed, en levant de nouveau trois doigts vers le ciel.

Et il poursuivit, avec une pointe d’agressivité dans la voix :

– 1+1+1 =3, et non pas 1.

– Combien y a-t-il d’Ahmed ici, un ou deux ? demanda Hamdi.
– Un, bien sûr, dit Ahmed.
– Eh bien, Dieu t’a créé avec un corps et un esprit, dit Hamdi. Ton corps est-il Ahmed ?

– Bien sûr.

– Mais, ton esprit alors, est-il aussi Ahmed ?

– Oui, sans doute, dit Ahmed, qui se doutait un peu de ce que son ami allait dire.

Hamdi reprit :

– Pourquoi alors serait-il impossible à Dieu d’être trois en Un, puisqu’ils nous a créés deux en un ?

Il y eut un silence, et il poursuivit :

– Supposons que Dieu soit une unité complexe, qui se révèle en trois personnes … dis, 1 x 1 x 1, cela fait combien, Ahmed ?

– Un, répondit Ahmed sans perdre son calme. Il n’avait guère envisagé les choses de cette manière, mais il faudrait plus qu’un raisonnement pour le convaincre sur un sujet aussi grave, touchant à la personne même de Dieu. Ahmed poursuivit donc en regardant Hamdi droit dans les yeux :

– Mais Jésus, fils de Marie, n’est qu’un homme, et non pas le fils de Dieu. Crois-tu, Hamdi, que le Messie est le fils de Dieu ?

– Que penses-tu que je crois ? demanda Hamdi.

– Je ne suis pas tout à fait sûr, répliqua Ahmed. Mais je suppose que tu crois que Dieu a eu un rapport physique avec la vierge Marie, et qu’ils ont eu un fils ensemble.

– Astaghfer Allah (que Dieu me pardonne), s’exclama Hamdi. Je ne crois pas cela, et je ne connais aucun disciple du Messie qui puisse croire de cette manière.

Ahmed se montra supris et demanda :

– Alors, qu’est-ce que tu crois ?

– Je crois que Dieu est éternel, qu’il a existé de toute éternité, longtemps avant qu’aucune chose fût créée, dit Hamdi. Lorsque l’Evangile explique qui est le Messie, il ne commence pas par sa naissance dans ce monde ; l’Evangile évoque l’existence du Messie dès l’éternité, avant la création du monde par Dieu. Il déclare ceci :

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie… » 15

Dieu a créé le monde par sa parole, n’est-ce pas ?

– Oui, en quelque sorte, puisque Dieu dit : Que cela soit ! et la chose fut (kon fa yakon), répondit Ahmed.

– Ainsi Dieu a créé le monde par sa parole, dit Hamdi. Or, cette parole, qui est sortie de Dieu, faisait partie de Dieu et remplissait la création de la puissance de Dieu et de tous ses attributs. La vie était dans la parole de Dieu, et partout où la parole est allée, la vie a été créée, sous toutes ses formes.

– Oui, d’accord, mais que signifie exactement l’expression : « et la Parole était Dieu ? » demanda Ahmed.

– Si moi je devais témoigner devant une cour de justice, on ne pourrait pas me séparer de mes paroles, répondit Hamdi. Mes paroles me représentent et font partie de moi. Lorsque toi et moi nous sommes assis ici en échangeant des propos, nos paroles font partie de nous, si bien que ce sont nos paroles qui nous représentent. Lorsque Dieu a créé l’univers, la Parole qu’il a dite était une Parole qui était avec Lui, Dieu ne peut pas être séparé de sa Parole. Cette Parole éternelle de Dieu, qui est une avec Lui et qui porte en elle tous les attributs de Dieu, a été révélée dans la personne de Jésus, le fils de Marie, comme il est écrit :

« La Parole a été faite chair et elle a habité parmi nous pleine de grâce et de vérité. Nous avons vu sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venudu Père. » 16

Hamdi continua :

– Tout ce que Dieu a dit de lui-même, tous ses attributs, ont été révélés dans le Messie.

Dieu est Saint. Chaque fois que les gens voyaient la pureté du Messie, ils voyaient la sainteté de Dieu en lui.

Dieu est amour. Chaque fois qu’ils voyaient l’amour du Messie pour le peuple, ils voyaient en lui l’amour de Dieu.

Dieu est tout-puissant. Lorsque les gens ont vu Jésus marcher sur l’eau, calmer la tempête par sa parole, créer du pain, guérir les aveugles et ressusciter les morts, ils ont vu la puissance et la gloire de Dieu révélées en lui.

– Mais comment Dieu pouvait-Il encore être partout s’il était limité à un être humain ? demanda Ahmed avec insistance. Dieu a-t-il oublié l’univers lorsqu’Il s’est incarné dans le Messie ?

– Ahmed, dit Hamdi. Supposons que nous voguions sur un océan immense et que nous plongions dans cet océan un verre pour le retirer ensuite de l’eau. Si nous procédions à l’analyse de cette eau, nous verrions que l’eau dans ce verre possède exactement les mêmes caractéristiques que l’eau de l’océan. Il en est ainsi du Messie. Le Dieu éternel et tout-puissant est partout, et en même temps. il se révèle dans le Messie. Il n’en est pas moins omniprésent.

– Mais Dieu ne peut pas se révéler dans un être humain, objecta Ahmed.

– Comment pourrions-nous limiter Dieu, dit Hamdi. Comment pourrions-nous dire au sujet du Tout-Puissant qu’il ne peut pas faire une chose ? Ne peut-Il pas tout faire ?

– Oui, naturellement, Il peut tout faire, répondit Ahmed. Mais je ne peux pas croire qu’Il s’est révélé dans un être humain.

– Il est bon de voir que nous sommes maintenant d’accord sur le fait de Sa toute-puissance. L’Incarnation est certainement un problème pour nous, mais pas pour Dieu, puisqu’Il peut faire tout ce qu’Il veut, dit Hamdi. Si tu ne connaissais pas d’avance la réponse, comment aurais-tu réagi en apprenant que Dieu s’était révélé dans un buisson ardent et que, dans ce buisson en feu, Il avait parlé à Moïse ?

Ahmed réfléchit un instant et sourit en lui-même. II réalisait qu’il n’était pas plus difficile pour Dieu de se révéler dans un homme que dans un buisson.

Hamdi poursuivit :

– Ahmed, réfléchis un peu à ceci : qui est celui qui est appelé « Parole de Dieu » (Kalimat AlIah) ? Or l’esprit de Dieu est Un avec Dieu. Nous savons que l’Esprit de Dieu est venu sur la vierge Marie. Elle est devenue enceinte et a donné naissance au Messie, comme l’a annoncé l’Ange Gabriel :

« Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé fils de Dieu. » 17

La question est de savoir qui est celui qui est venu au monde de cette façon. Ahmed, suppose que tu sois médecin à l’époque du Messie, et que tu aies été appelé à rédiger le certificat de naissance. Comment l’aurais-tu établi ? Quel nom aurais-tu mis ?

– Je pense que j’aurais écrit Jésus, fils de Marie, dit Ahmed.

– Et le nom de la mère ? demanda Hamdi.

– Eh bien, j’aurais mis la Vierge Marie, dit Ahmed.

– Et pour le nom du père ? dit Hamdi en souriant,

– Eh bien, il n’avait pas de père, répliqua Ahmed en arborant un sourire encore plus large.

– Bien sûr, nous pourrions ne pas remplir cette ligne, puisqu’il n’y avait pas de père terrestre, dit Hamdi. Il n’est pas non plus possible d’écrire « Père inconnu », car ce serait diffamer la Vierge Marie ! Il vaudrait bien mieux se demander d’où venait réellement cet enfant ! Quelle est l’origine de celui qui est appelé la Parole de Dieu ? Qui est en fait celui qui est venu du ciel ? Lui-même a dit :

« Car le pain de Dieu, c’est celui qui vient du ciel, et qui donne la vie au monde … Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. » 18

« Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je lui donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. » 19

– Ahmed, Il est venu pour donner sa chair comme sacrifice pour tous les humains. Celui qui mange du pain ordinaire reçoit la vie physique. Celui qui reçoit le pain de Dieu descendu du ciel reçoit la vie éternelle, spirituelle. Celui qui croit au Messie et mange de Lui reçoit Dieu. J’en ai fait moi-même l’expérience. Le Messie est l’offre de Dieu pour toi, Ahmed.

– Je ne suis pas encore prêt pour cela, dit Ahmed calmement. Beaucoup de pensées se bousculent dans ma tête. Je me rends compte que j’avais mal jugé les chrétiens. Je commence tout juste à comprendre comment tu crois dans le Dieu Unique et comment Il s’est révélé dans le Messie. Tu sais, j’aime le Messie de tout mon cœur, mais j’ai encore beaucoup de questions qui demandent une réponse. Je suppose que nous pourrons en parler lors de notre prochaine rencontre.

– As-salaamu aleykum

– Wa aleykum as-salaam

 

15 Jean 1 : 1-4
16 Jean 1 : 14
17 Luc 1 : 35
18 Jean 6 :33,35
19 Jean 6 :51

 

À propos de ce texte

Ce texte est l’un des chapitres de l’ouvrage ‘Le Messie’ diffusé en texte intégral sur notre site. Retrouvez ici le sommaire de ce livre, également accessible via la rubrique Faire découvrir l’Évangile.

Credit photo:
CC-by Atomrace .com, modifié pour Un poisson dans le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents