Main menu
Un poisson dans le netRéflexion6 – Le fils d’Abraham

6 – Le fils d’Abraham

Cross on rock

– Je suis très curieux, dit Hamdi, …curieux de savoir ce que tu penses d’Al-Injil (l’Evangile).

– C’est vraiment un livre des plus captivants, répondit Ahmed en toute sincérité. Je n’ai jamais rien lu de semblable, il relate les merveilleux miracles du Messie et son Sermon sur la montagne est extraordinaire. Dans son enseignement, il y a de la clarté et de la profondeur. II a bouleversé beaucoup d’idées toutes faites lorsqu’il nous dit d’aimer nos ennemis et de prier pour ceux qui nous persécutent. Son enseignement sur la prière est totalement différent de ce que j’ai entendu jusqu’ici. Je dois admettre que ce livre a fait sur moi une profonde impression. Mais en même temps, je me pose de plus en plus de questions auxquelles je ne trouve pas de réponse.

Voilà qui est intéressant, dit Hamdi en souriant. Commençons par la première question qui t’est venue.

– Comme tu veux, dit Ahmed. Pourquoi l’Evangile commence-t-il par une généalogie du Messie, depuis Abraham, en passant par David ? 

Après quelques instants de réflexion, Hamdi dit :

– Te rappelles-tu ce dont nous avions discuté ? La Bible est un tout et un fil conducteur la traverse d’un bout à l’autre !

– Oui, je me souviens, répondit Hamdi.

– Te rappelles-tu quel est ce thème ? demanda Hamdi.

– Al-Massih, dit Ahmed.

– La réponse à la question que tu me poses est en rapport avec ce thème, dit Hamdi. D’après les prophéties, le Messie devait être le fils d’Abraham et le fils de David.

Ahmed réfléchit un instant, puis reprit :

– Ce que tu dis est intéressant. S’il te plait, parle-moi encore de ces prophéties.

– Un jour, il y a bientôt 4000 ans, Dieu a parlé à Abraham, qui est appelé l’ami de Dieu (khalil Allah). Dieu a donné une promesse à Abraham, et ce que Dieu a dit à Abraham devait avoir des conséquences très importantes pour toute l’humanité. Dans la Tawrah (les livres de Moïse) nous lisons :

« L’Eternel dit à Abram Va-t’en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »12

 Or Dieu appelait un homme qui, bien que marié depuis de longues années, n’avait pas d’enfants. Dieu lui promettait qu’il recevrait une terre bien à lui, qu’il deviendrait un peuple nombreux et que son nom serait grand et célèbre ! Dieu a accompli toutes ses promesses à la lettre. Mais la promesse la plus étonnante était la dernière, la promesse que le Seigneur Dieu bénirait tous les peuples de la terre par l’intermédiaire d’Abraham. Cette promesse concerne en fait le Messie. Ainsi le Messie devait être un fils d’Abraham, et par lui, Dieu se proposait de bénir le monde entier.

– Mais comment sais-tu que cette promesse se rapporte au Messie, et non pas à quelqu’un d’autre ? demanda Ahmed.

– On peut dire que les choses deviennent plus claires à mesure que nous avançons dans la Tawrah, répliqua Hamdi. Quelques années plus tard, Abraham avait eu deux fils, l’un de sa femme Sara, appelé Isaac (Ishaq), et l’autre de la servante de Sara, Agar (Hagar, appelé Ismaël (Ismail). Bien que Dieu ait béni Ismaël, il a fait comprendre à Abraham, avant même qu’Isaac vienne au monde, que la promesse au sujet du Messie serait accomplie en Isaac.

Dieu a dit :

« Certainement Sara, ta femme, t’enfantera un fils ; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa. postérité après lui. A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini ; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. J’établirai mon alliance avec Isaac… » 13

– Il est remarquable de voir que lorsque Dieu a parlé à Jacob, Il a renouvelé l’essentiel de la promesse qu’il avait d’abord faite à Abraham, dit Ahmed.

– C’est parce que c’est en fait la même promesse qui est transmise de génération en génération, répondit Hamdi. Mais, Ahmed, comme tu vois, c’est par le fils de Jacob que Dieu bénira toutes les nations de la terre.

– En effet, et j’ai l’intuition qu’une fois de plus le Messie va apparaître comme le thème principal de toute la Bible, dit Ahmed en souriant.

– C’est bien vrai, dit Hamdi. Or, parmi les enfants d’Israël (bani Israel), il y a de nombreuses familles. Alors Dieu a-t-il révélé de quelle famille devait naître le Messie ?

Dieu a choisi David (Sidna Daoud) et il a fait alliance avec lui. Dans de nombreuses prophéties, Dieu a révélé que le Messie viendrait de la postérité de David. Le prophète Esaïe, qui a vécu plus de deux cents ans après David, a parlé de la famille d’Isaï comme d’une « souche antique », dont serait issu un rejeton prestigieux.

Or Isaï était le père de David. De cette famille-là devait venir celui sur qui reposerait l’Esprit du Seigneur. Il devait apporter la justice aux pauvres de ce monde, et fonder le seul Royaume qui serait semblable au paradis, un royaume dont tous les sujets connaîtraient le Seigneur.

– Voici ce qu’écrit le prophète Esaïe :

« … un rameau sortira du tronc d’Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines. L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui … il jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre … En ce jour, le rejeton d’Isaï sera là comme une bannière pour les peuples, les nations se tourneront vers lui, et la gloire sera sa demeure. »14

-Voyons si j’ai tout compris comme il faut, dit Ahmed. Dieu a donc révélé que le Messie devait être un fils d’Abraham, d’Isaac, de Jacob et de David.

– Exactement, dit Hamdi avec un large sourire. Et lorsque nous lisons l’Evangile, nous voyons que le Messie est né conformément à ce qui avait été prophétisé. C’est là la raison pour laquelle l’Evangile commence par une généalogie, celle-ci prouve que le Messie est bien de la postérité d’Abraham et de David.

– Une fois de plus, nous trouvons donc au centre de la Bible la personne de Jésus, le fils de Marie, dit Ahmed. Je suis sûr que tu dois te douter que je te réserve encore bon nombre de questions difficiles, mais j’attendrai la prochaine fois pour te les poser.

– As-salaamu aleykum.

-Wa aleykum as-salaam.

 

12 Genèse 12 : 1-3
13 Genèse 17 : 19-21
14 Esaie 11 :1-2,4,10

 

 

À propos de ce texte

Ce texte est l’un des chapitres de l’ouvrage ‘Le Messie’ diffusé en texte intégral sur notre site. Retrouvez ici le sommaire de ce livre, également accessible via la rubrique Faire découvrir l’Évangile.

Credit photo:
http://photoxpress.com
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents