Main menu

5 – Le péché

herbst

– Hamdi, commença Ahmed lentement, tu sais, j’ai réfléchi au sujet du Messie depuis que nous nous sommes vus la dernière fois, et au sacrifice de sa vie comme rançon pour le péché de l’humanité. Mais il y a une chose que je veux comprendre ! D’où vient donc le péché ? Pourquoi avons-nous tous des problèmes par rapport au péché ? Pourrais-tu, s’il te plaît, m’expliquer cela ? demanda Ahmed d’une voix grave.

– Bien sûr, dit Hamdi. Mais pour pouvoir comprendre d’où vient le péché, nous devons commencer au commencement. Dans la Tawrah (les livres de Moïse, aussi désignés sous le nom grec de Pentateuque) nous lisons qu’après avoir créé les cieux et la terre, Dieu plaça l’homme dans le paradis (farina). Dans le paradis, l’homme était entièrement pur et vivait en harmonie parfaite avec Dieu. Mais comme tu sais, il s’est produit un événement qui a mis fin à la vie au paradis. Au fait, qu’est-il arrivé, Ahmed ?

– Eh bien, Satan est venu tout gâcher, dit Ahmed.

– Exactement ! dit Hamdi. Dieu avait interdit à l’homme de manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il avait dit à Adam :

« Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le Jour où tu en mangeras, tu mourras. » 9

Mais Satan est venu sous la forme d’un serpent et il a tenté Adam et Eve ; ils ont désobéi à Dieu en mangeant du fruit défendu. Ils ont transgressé l’ordre de Dieu, ils ont outrepassé les limites et se sont éloignés de la direction que Dieu avait fixée dans sa sagesse. Les conséquences en ont été catastrophiques pour l’humanité, car le péché fait désormais partie de l’expérience de tout homme, si bien que tous les hommes sont devenus pécheurs.

– Es-tu sûr que tous les hommes soient devenus pécheurs ? demanda Ahrned d’un air dubitatif. Je trouve cela difficile à accepter. Comment sont-ils devenus pécheurs ?

– Dans un sens, à l’instar du fruit qu’ils ont mangé, ils sont devenus un curieux mélange de bien et de mal. Parfois l’homme commet les actions les plus nobles et les plus belles, puis le même homme, un peu plus tard, se livre à des actes ignobles. Il peut tromper et voler son voisin tout en se montrant par ailleurs très aimant, très attentionné. Mais il peut aussi manquer d’amour, être rempli de jalousie, d’égoïsme, de convoitise ou de quelque autre mauvais sentiment. Comme tu l’as dit, Ahmed, ce problème est celui de tout un chacun ! La preuve ? Il n’y a qu’à voir comment toutes les religions se préoccupent de la culpabilité, comment tous les pays édictent des lois afin de contrôler les différents aspects du péché. Mais le pire, c’est que l’homme n’est pas simplement un pécheur parce qu’il fait des péchés, mais c’est plutôt lui qui conçoit le péché parce qu’il est pécheur. C’est comme si l’homme avait à l’intérieur de son être le plus profond une petite usine qui produit le péché et le mal ! Réfléchis, n’est-ce pas vrai de ta propre vie ? demanda Hamid en regardant Ahmed bien en face.

– Malheureusement, je dois admettre que ta description de l’homme correspond assez bien à la réalité. L’homme est vraiment un curieux mélange de bien et de mal, répondit Ahmed. Mais que vient faire Satan dans ce tableau ?

– Vois-tu, dit Ahmed, Satan a obtenu son emprise sur la vie des hommes et sur les sociétés au moyen du péché, dit Hamdi. Celui qui a séduit Adam et Eve autrefois séduit toujours les hommes, afin que nous continuions à vivre dans le péché. En réalité, Satan exerce son pouvoir sur notre vie parce que notre péché nous sépare de Dieu. C’est à cause du péché que le monde est aujourd’hui dans l’état que nous savons. Dieu a créé toutes choses bonnes, mais l’homme a amené beaucoup de maux dans le monde, tels que la rupture de relations humaines entre les peuples, les voisins ou même les conjoints dans un couple.

Il est aussi la source et la cause de mille autres malheurs qui finissent par détruire la vie de l’homme sur terre, comme par exemple les diverses formes de pollution ou l’accumulation des armes les plus destructives.

– Est-ce à dire que Dieu ne nous ait pas créés ainsi ? Se peut-il que la condition de notre monde soit la conséquence du péché d’Adam ? demanda Ahmed.

– Oui, absolument, dit Hamdi. Le péché est entré dans le monde par l’intermédiaire d’Adam, comme il est écrit :

« … comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché… »10

La conséquence la plus grave du péché, c’est la mort, tant la mort spirituelle que la mort physique.

– La mort physique et spirituelle ? dit Ahmed, très étonné.
Qu’est-ce qu’il faut entendre par mort spirituelle ?

– Dieu a dit à l’homme que, s’il mangeait du fruit défendu, il mourrait, répliqua Hamdi. Et puisque Dieu est juste et agit toujours selon sa parole, la mort a effectivement atteint l’humanité, si bien que tous, tôt ou tard, seront confrontés à la mort. Mais l’homme est aussi mort spirituellement lorsqu’il a péché.

– Comment cela ? demanda Ahmed.

– En bien, la conséquence du péché de l’homme, c’est qu’il a été chassé du paradis, dit Hamdi. Il a été expulsé d’un endroit où il vivait en relation pure et parfaite avec Dieu, il a dû aller vivre hors du Paradis, loin de la présence directe de Dieu. L’homme est mort spirituellement dès qu’il a été séparé du Dieu Vivant et Saint à cause de son péché. Ainsi, ce sont le péché et la méchanceté de l’homme qui le séparent de Dieu. C’est à cause du péché que l’homme n’est pas automatiquement en relation étroite avec Dieu.

Puisque Dieu est pur et saint, Il n’a aucun rapport avec le péché, c’est pourquoi nous avons besoin d’un Sauveur (Mounaji), qui nous sauve des conséquences de tout notre péché. Ahmed, crois-tu que tous tes péchés sont enregistrés ?

Ahmed parut un peu inquiet, et dit :

– Je sais qu’ils sont enregistrés par deux anges qui suivent chaque homme ici-bas.

– Dieu sait tout de nous, dit Ahmed. Chaque bonne action et chaque mauvaise action, chaque parole, chaque pensée, chaque intention (niya). Tout est enregistré auprès de Dieu. Sais-tu comment penchera la balance au jour du jugement (yom al-hissab) ?

– Non, Dieu seul le sait, dit Ahmed en secouant la tête d’un air pensif.

– Dieu t’aime, Ahmed. Souviens-toi que l’Agneau de Dieu, Jésus, le fils de Marie, a porté tout notre péché, dit Hamdi tranquillement.

Ahmed réfléchit quelques instants, puis dit :

– Si le Messie est à ce point important, pourquoi Adam et Eve n’ont-ils pas entendu parler de lui ?

– Me croiras-tu si je te dis qu’ils ont, eux aussi, entendu parler du Messie ? dit Ahmed.

– Non, il n’est pas possible qu’Adam et Eve aient entendu parler de lui, objecta Ahmed.

– Dieu aime les hommes et désire être en communion avec eux, répondit Hamdi. C’est pourquoi il a parlé du Messie dès le commencement. Au moment même où se déroula pour Adam et Eve la tragédie dont nous venons de parler, il leur donna la promesse d’un libérateur, qui un jour briserait la puissance exercée par Satan sur les hommes.

En présence d’Adam et Eve, Dieu a dit au serpent :

« Je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »11

Dans le monde de la Bible, les fils portent toujours le nom de leur père, on parle du fils d’Abraham, du fils de Jacob, etc., mais ce texte parle de la postérité de la femme. Car un jour devait venir quelqu’un qui n’aurait pas de père humain, qui serait le fils de la femme. Ce Fils devait briser le pouvoir de Satan sur l’homme, tandis que Satan, comme un serpent, s’efforcerait de tuer cet homme en lui mordant le talon. C’est exactement ce qui est arrivé lorsque Jésus, le fils de Marie, s’est sacrifié comme rançon pour le péché de l’humanité.

– C’est tout à fait remarquable, observa Ahmed. Il est extraordinaire que Dieu ait commencé à enseigner les premiers humains de la terre au sujet du Messie; cela prouve, une fois de plus, que le thème principal de la Bible est effectivement la personne du Messie. Hamdi, il y a là matière à réflexion jusqu’à ma prochaine visite.

– As-salaamu aleykum.

– Wa aleykum as salaa

 

(9) Genèse 2:16-17
(10) Romains 5:12
(11) Genèse 3:15

 

À propos de ce texte

Ce texte est l’un des chapitres de l’ouvrage ‘Le Messie’ diffusé en texte intégral sur notre site. Retrouvez ici le sommaire de ce livre, également accessible via la rubrique Faire découvrir l’Évangile.

Credit photo:
http://photoxpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents