Main menu
Un poisson dans le netÉtude biblique Évangile selon MatthieuChrist est Roi ! – L’exigence missionnaire (Mat 5:13-16) – 010

Christ est Roi ! – L’exigence missionnaire (Mat 5:13-16) – 010

Une lampe à huile

Le texte que nous allons lire présente le rôle gigantesque d’un groupe minuscule. Le contraste est frappant. Les disproportions propres à susciter le sourire. Sauf que celui qui tient ces propos n’est autre que Jésus Christ, le créateur de l’univers… Regardons ce qu’il dit.

« 13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. 14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; 15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. 16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. »

« C’est vous » (v. 13 & 14). De qui voulait-il parler ?

Il s’agit de ceux qui deviennent disciples de Christ. C’est-à-dire des apprentis voulant suivre Jésus comme maître. Ceux dont la vie reflètent les attitudes, disciplines et vertus des béatitudes. A ceux-là, le peuple authentiquement chrétien, Dieu dit : Il n’y a que vous qui êtes « le » sel de la terre, « la » lumière du monde. Remarquez que le « vous » est un pluriel. C’est vous, collectivement.

Une vie salée qui préserve (5.13)

À mon avis, l’idée principale est celle de la préservation.

Daniel 9 & Apoc 6 à 19 décrivent une période brutale de l’histoire humaine pendant laquelle Dieu va changer de programme. Aujourd’hui, Dieu retient sa colère et cherche à amener les gens à la repentance et à une relation avec lui. Puis Dieu va répandre toute la colère accumulée au cours des siècles, qui aboutira aux destructions les plus terribles.

Le jour vient où Dieu va juger le monde avec fermeté. Mais avant ce jour, il semble que Dieu retirera ses enfants de cette terre. « Celui qui le retient encore » le Saint-Esprit, ramènera au Père ceux qui sont les siens.

Mais cette heure (qui peut débuter dans une heure comme dans un siècle ou un millénaire) ne peut commencer tant que Dieu n’aura pas ôté « Celui qui le retient encore ». Et c’est dans ce sens que les disciples du Christ sont sel de la terre.

Une vie lumineuse qui oriente (5.14-16)

Imaginons que nous sommes des lampes de poche perpétuellement allumées. Il est vrai cependant que l’on peut choisir de mettre la lampe de poche… dans la poche ! Le verset 16 contient le seul impératif de ce passage : « brillez ! » C’est la conclusion logique & évidente de notre identité : « 16 Que votre lumière brille ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos œuvres bonnes, et glorifient votre Père qui est dans les cieux. »

Comment concrètement ?

  • Par les « œuvres bonnes » de nos vies.
  • Par nos témoignages d’amour et d’affection.
  • En utilisant tout ce que Dieu nous a donné pour briller : compétences, talents, accueil, service, quelles que soient nos capacités !

Paul résume bien ce message en Phil 2.14-15 : « Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irréprochables au milieu d’une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie ; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n’avoir pas couru en vain ni travaillé en vain. »

Conclusion

Quel contraste ! L’Eglise apparaît si faible, si petite, si insignifiante. Les disciples de Christ sont si éloignés de la vie et des principes de l’Évangile.

Quelle responsabilité !

  • En venant sur terre chaque homme apportera la misère ou créera le bonheur. Chaque moment de notre vie (la votre, la mienne), passé selon les intentions de Dieu, empêchera ceux qui nous entourent de sombrer davantage, et orientera leur pas. Ou bien au contraire, créera misère, douleur, amertume.
  • C’est un peu comme font les mauvais peintres comme moi. Ils cherchent à créer une couleur, et ils ajoutent chaque fois un peu de bleu, un peu d’orange. À chaque ajout, la couleur se modifie. Rien n’est neutre. Vous marchez sur le chemin de la vie. Rien n’est neutre. Chaque attitude, comportement, paroles, chaque élément peut obstruer la lumière, contaminer le sel.
  • J’espère que nos vies ne seront jamais un objet de dégoût pour les autres. Combien de fois ai-je entendu le refus de discuter de Dieu parce que tel ou tel a été élevé dans un cadre pseudo chrétien, et que ce qu’il a vu l’a refroidi à vie… Notre vie n’est pas neutre…

Cet article n’est qu’un court extrait de la prédication. Suivez l’intégralité de cette étude biblique sous forme d’un document pdf et d’une version audio (mp3).

Lecture en ligne :

Par ailleurs, retrouvez ici l’ensemble des prédications sur l’Évangile de Matthieu, rubrique Approfondir ses connaissances. Important : vous pouvez vous abonner au podcast de cette série d’études et récupérer automatiquement les messages audios via un client de podcast comme iTunes. Cliquez au choix sur le fil RSS du podcast ou sur le lien d’abonnement direct avec iTunes

Credit photo:
kdinuraj via Compfight cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents