Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLa Bible comparée aux récits mythiques

La Bible comparée aux récits mythiques

4284574839_dbd9336d3e

Comment, sans révélation divine, les anciens hébreux auraient-ils pu développer une culture si totalement différente de celle de tous les autres peuples ? Le contraste est énorme ! Voici quelques exemples de mythes couramment rencontrés et la position biblique à leur sujet :

  • Un temps cyclique : souvent, les mythes ne décrivent pas de début ni de direction de l’histoire. La Bible, elle, présente l’histoire avec un début, une progression et une destination finale.
  • La nature symbolisant le divin. La Bible rejette clairement cette idée, et sépare clairement créateur et création.
  • L’utilisation de la magie, spécialement l’usage de rituels et de manipulations censées entraîner des résultats prévisibles dans le monde divin. Penser qu’on puisse manipuler Dieu est totalement étranger à la pensée biblique.
  • L’obsession de la fertilité et la puissance sexuelle, souvent exprimés dans l’existence de la prostitution sacrée, y compris dans des temples. La Bible décourage fortement ces pratiques.
  • Le polythéisme. La Bible milite fortement pour un Dieu unique.
  • L’utilisation des images dans le culte : expressément interdite dans les dix commandements.
  • Une bien faible éthique dans le monde divin, avec des dieux certes plus puissants que les hommes, mais pas plus sages… La Bible décrit Dieu comme parfaitement saint, aimant et juste.

Il y aurait encore tant à dire…

Le Dieu de la Bible est parfait moralement et impossible à manipuler. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les autres cultures n’ont pas voulu se construire un dieu avec de telles caractéristiques : un être existant de toute éternité, qui sait tout, et dont la justice ne peut être influencée. Un tel dieu est effrayant… Sans la grâce, oui, c’est effrayant !

L’élément le plus merveilleusement unique à propos du vrai Dieu, c’est la manière dont il a résolu le problème de la justice vs la grâce : sans compromettre sa justice parfaite, sans abaisser son niveau d’exigence, sans nier un yiota la gravité de nos péchés,  » à cause du grand amour dont il nous a aimé  » il a exercé sa justice parfaite et nous a placé au bénéfice du cadeau de sa grâce. Tout cela à la croix, au point culminant de l’histoire de l’humanité.

Personne, non personne, n’aurait pu imaginer cette solution brillante et révolutionnaire : Dieu est à la fois le juste juge et le sacrifice parfait.

Librement adapté de Stand to Reason Blog: Ancient Myths vs. the Bible.

Credit photo:
Photo Credit: MazetMan via Compfight cc

One thought on “La Bible comparée aux récits mythiques

  1. Pingback: Argument d’apologétique en comparant la Bible au récits mythiques | NotreEglise Point Com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents