Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueLa naissance de Christ en 6 tableaux – #6 – La naissance de Jésus-Christ (Luc 2:1-20)

La naissance de Christ en 6 tableaux – #6 – La naissance de Jésus-Christ (Luc 2:1-20)

3512252273_03fcf90459

Christ est-il né un 25 décembre ? Cette tradition date du 4e siècle de notre ère, et a été fixée lors du règne de l’empereur Constantin. Franchement, c’est secondaire par rapport à la splendide histoire de sa venue.

Le contexte (Luc 2.1-7)

politique (2.1-3)

« 1 En ces jours-là parut un décret de César Auguste, en vue du recensement de toute la terre. 2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. 3 Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville. »

C’est ainsi que grâce au décret d’un roi païen, Joseph et Marie firent un déplacement de près de 120 km, pour arriver dans une ville située au sud de Jérusalem…

familial (2.4-5)

« 4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David appelée Bethlehem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, 5 afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. »

On ne sait pas quand Marie et Joseph sont arrivés à Bethléem. L’image populaire d’une femme enceinte de 9 mois qui met le pied à terre et qui perd les eaux n’est pas garantie !

social (2.6-7)

« 6 Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, 7 et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie. »

Partout dans le monde, le récit est connu et attendrissant… Joseph et Marie devaient être pauvres. Ce qui est confirmé par leur offrande quand ils présentent Jésus au temple. Deux pigeons, au lieu d’un agneau (Lév. 12.8).

Le faire-part (Luc 2.1-8)

à des rebuts… (2.8-14)

« 8 Il y avait, dans cette même contrée des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. 9 Un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande crainte. 10 Mais l’ange leur dit : Soyez sans crainte, car je vous annonce la bonne nouvelle d’une grande joie qui sera pour tout le peuple : 11 aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. 12 Et ceci sera pour vous un signe : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une crèche. 13 Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, qui louait Dieu et disait : 14 Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée! »

Lorsqu’on veut lancer un produit dans la société, on choisit avec beaucoup d’attention qui on informe et comment on les informe, en vue d’un impact maximal.

Dieu le Fils prend forme humaine, et les premiers qui entendent parler de sa naissance sont des bergers, c’est-à-dire, pour la société de l’époque, des rebuts !

Avez –vous remarqué quand il y a de la joie chez les anges ? Lorsqu’un pécheur se repent ! Si vous êtes devenu chrétien, il y a eu un moment où vous avez déclenché une ‘boum’ dans le ciel !

… qui vérifient… (2.15-19)

« 15 Lorsque les anges se furent éloignés d’eux vers le ciel, les bergers se dirent les uns aux autres: Allons donc jusqu’à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. 16 Ils y allèrent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph, et le nouveau-né dans la crèche. 17 Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. 18 Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers. 19 Marie conservait toutes ces choses, et les repassait dans son cœur. »

Les bergers ne perdent pas un instant. Ils foncent sur ce village et trouvent exactement ce que l’ange avait dit. C’est curieux. Les prêtres auraient dû suivre les mages. Les scribes auraient dû mettre des caméras video sur Bethléhem puisque c’est là que devait naître le roi. Mais non. Personne n’a vraiment fait attention à la Parole de Dieu. A part ces bergers.

… et qui croient ! (2.20)

« 20 Et les bergers s’en retournèrent en glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, conformément à ce qui leur avait été dit. »

Toujours est-il qu’ils repartent, remplis d’assurance et de confiance en Dieu. Ce Dieu qu’ils adorent et glorifient.

Conclusion

  • Un Dieu humble invite à un service humble
  • Une bonne nouvelle, ça se partage !
  • Se tourner vers Dieu est source de joie !

Cet article n’est qu’un court résumé de l’étude biblique sur la naissance de Christ. Ne ratez pas le texte complet (pdf). Retrouvez ici le sommaire de cette série en réédition, dans la rubrique Approfondir ses connaissances.

Credit photo:
Photo Credit: ilkin. via Compfight cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents