Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueLa naissance de Christ en 6 tableaux – #2 – Surprise ! Ce sera un prophète… (Luc 1.5-25)

La naissance de Christ en 6 tableaux – #2 – Surprise ! Ce sera un prophète… (Luc 1.5-25)

Introduction

Les surprises de la vie

Nous lisons ce matin l’histoire d’une surprise. Quelque chose qui va modifier profondément l’histoire d’une famille, et par ricochet, l’histoire du monde : Dieu surprend un couple en leur faisant enfanter le dernier prophète de l’Ancien Testament.

L’histoire…

Un couple fidèle (1.5-7)

« 5 Au temps d’Hérode, roi de Judée, il y eut un sacrificateur, du nom de Zacharie, de la classe d’Abia ; sa femme était une descendante d’Aaron, et son nom était Élisabeth. 6 Tous deux étaient justes devant Dieu, et suivaient d’une manière irréprochable tous les commandements et les ordonnances du Seigneur. 7 Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce qu’Élisabeth était stérile, et ils étaient l’un et l’autre d’un âge avancé. »

  • Hérode : C’est un descendant d’Esaü,  » Roi de Judée,  » un titre que le sénat romain lui avait décerné. Il était connu pour sa cruauté, sa soif d’opulence et de grandeur.
  • Zacharie est un sacrificateur, c’est-à-dire un prêtre
  • Élisabeth, la femme de Zacharie, une descendante d’Aaron, c’est-à-dire d’un prêtre

La Bible décrit ce couple comme  » justes devant Dieu, et suivaient d’une manière irréprochable tous les commandements.  » mais ils avaient un problème : ils ne pouvaient avoir d’enfants, signe interprété, à l’époque, comme une malédiction.

Un prêtre comblé (1.8-10)

« 8 Or, dans l’exercice de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe, 9 il fut désigné par le sort, suivant la coutume du sacerdoce, pour entrer dans le temple du Seigneur et pour y offrir le parfum. 10 Toute la multitude du peuple était dehors en prière à l’heure du parfum. »

Un prêtre n’avait l’occasion d’offrir de l’encens qu’une seule fois dans sa vie (Mishnah, Tamid 5.2). Certains jamais. Pour Zacharie, c’est le moment le plus important de sa carrière, de sa consécration au service de Dieu. Un couronnement !

Surprise ! (1.11-17)

« 11 Alors lui apparut un ange du Seigneur, debout à droite de l’autel des parfums. 12 Zacharie fut troublé en le voyant, et la crainte s’empara de lui. 13 Mais l’ange lui dit: Sois sans crainte Zacharie ; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jean. 14 Il sera pour toi un sujet de joie et d’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance. 15 Car il sera grand devant le Seigneur, il ne boira ni vin, ni boisson enivrante, il sera rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère 16 et ramènera beaucoup des fils d’Israël au Seigneur, leur Dieu. 17 Il marchera devant lui avec l’esprit et la puissance d’Élie pour ramener le cœur des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, et pour préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »

Tout baigne dans cette histoire, mais soudainement, tout bascule. Un ange du Seigneur est debout à droite de l’autel des parfums.

Zacharie est surpris par quelque chose de totalement inattendu, bouleversant…

  • La stupéfaction de l’exaucement (11-13)
  • Le miracle de l’enfantement (14-16)
  • L’imitation d’Élie (17)

Un prêtre incrédule (1.18-22)

« 18 Zacharie dit à l’ange : A quoi reconnaîtrai-je cela ? Car je suis vieux, et ma femme est d’un âge avancé. 19 L’ange lui répondit : Moi, je suis Gabriel, celui qui se tient devant Dieu ; j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette bonne nouvelle. 20 Voici : tu seras muet, et tu ne pourras parler jusqu’au jour où cela se produira, parce que tu n’as pas cru à mes paroles qui s’accompliront en leur temps. 21 Cependant, le peuple attendait Zacharie, et s’étonnait qu’il s’attarde dans le temple. 22 A sa sortie, il ne put leur parler, et ils comprirent qu’il avait eu une vision dans le temple ; il se mit à leur faire des signes, et demeurait muet. »

La surprise se prolonge. Et quelque part c’est encourageant de voir un homme du calibre de Zacharie tomber dans l’incrédulité. Il refuse de croire ce que dit l’ange !

Gabriel est un haut ange qui se tient devant Dieu. Ne pas le croire est offensant. Le signe espéré se transforme en jugement : tu ne parleras plus jusqu’à ce que ce tu vois ce que je t’ai annoncé.

Une femme comblée (1.23-25)

« 23 Lorsque ses jours de service furent achevés, il retourna dans sa maison. 24 Quelques temps après, sa femme Élisabeth devint enceinte. Elle se cacha pendant cinq mois, en disant : 25 Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, au temps où il a décidé d’enlever ce qui était ma honte parmi les hommes. »

Le miracle annoncé a lieu. Élisabeth tombe enceinte et passe du département gériatrique de l’hôpital à la maternité ! On peut imaginer sa joie.

Applications…

  • Dieu accomplira ses promesses [À LA FIN]
  • Dieu surprendra parfois ses enfants fidèles
  • L’incrédulité face aux promesses divines est grave
  • L’impossible est une immense opportunité
  • Dieu au centre d’une famille, pas de conflit de génération
  • La ‘correction’ de Dieu est pleine de grâce

Cet article n’est qu’un court résumé de l’étude biblique sur la naissance de Christ. Ne ratez pas le texte complet (pdf). Retrouvez ici le sommaire de cette série en réédition, dans la rubrique Approfondir ses connaissances.

Credit photo:
photoXpress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents