Main menu
Un poisson dans le netÉpitre de Jude Étude bibliqueSérie sur l’Épitre de Jude – #5 – Soyez différents ! (14-17)

Série sur l’Épitre de Jude – #5 – Soyez différents ! (14-17)

MetamorphosisIntroduction

Dur parfois

Je discutais avec un cher ami qui me racontait qu’on l’avait pris en grippe à son boulot depuis qu’il s’était affiché en chrétien. Comme c’est quelqu’un que je respecte beaucoup pour sa douceur et ses dons de service, j’étais vraiment blessé dans mon cœur pour l’ambiance qu’il subissait et je prie que Dieu renverse sa situation comme il l’a fait pour Daniel.

Plusieurs histoires émergent ainsi de difficultés que rencontrent des chrétiens… Heureusement on est loin du temps des Huguenots, et loin des pays où la persécution est hélas, bien actuelle.

On navigue dans une mer d’opposants à Dieu… Et leur moquerie est parfois décourageante. Mais Jude nous rappelle que ce contraste prégnant est de tout temps, et qu’un jour on verra la différence.

Différents par l’amour de Dieu (14-15)

Jude en est toujours à cette mise en garde des faux prophètes. Il souligne qu’une ligne radicale les sépare de ceux qui aiment Dieu. Il les a caractérisés précédemment, et il annonce le jugement final. La traduction ne rend pas compte de leur problème principal : ils parlent contre Dieu. Eux qui pourtant se disent spirituels, ils s’opposent à Dieu…

Jude veut qu’on sache que le jugement arrive. Toute la Bible est claire sur ce jugement. Par exemple Actes 17:31 : « [Il] a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts… ».

Bien-aimés, si vous êtes en Christ, vous savez que ce jugement n’est pas pour vous, n’est-ce pas ? Il a été porté par Jésus, une fois pour toutes. Il n’y a plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus (Rom 8.1).

Toutefois, la réalité du jugement et de la grâce doit imprégner le disciple du Christ avec une forme de solennité, de sobriété. Nous serons aussi jugés, pas en vue de la condamnation, mais en vue de récompenses éternelles, en vue d’une intimité particulière avec le Christ.

Ne nous permettons pas d’ignorer cette réalité du jugement.

Différents par la reconnaissance (16)

L’attitude de ces imposteurs est à noter : ils grognent ! Plutôt que d’avoir de la reconnaissance, ils murmurent. C’est-à-dire qu’ils ne sont jamais satisfaits et se plaignent de tous et de tout.

C’est amusant, mais dans notre liste de péchés, nous placerions le meurtre, l’adultère, le vol parmi les plus graves. Et non sans raison, parce qu’ils altèrent violemment la vie même. Mais nous avons du mal à concevoir le sérieux des attitudes suivantes :

  • L’amour de l’argent. Pourtant, la racine de tous les maux.
  • La médisance, la calomnie. Pourtant, ça tue les églises constamment.
  • Et tout en bas de la liste, on aurait le fait de se plaindre.

Dans leur attitude, ils sont dominés par leurs désirs. Puisqu’ils n’ont pas l’Esprit, ils n’ont aucune protection contre leur passion. A l’inverse du chrétien qui est en lutte avec ses passions.

Enfin, leurs paroles sont riches, abondantes – parfois délirantes ! Mais une chose qu’ils savent faire, c’est flatter les gens pour qu’ils leur donnent … de l’argent, ou leur estime.

Différents par la patience (17-19)

Et il est vrai que les apôtres ont cru ce que Jésus annonçait sur l’avènement prochain de son royaume. Ils ont dû en entendre !

  • Les gens qui ont entendu les apôtres annoncer le retour prochain de Jésus se sont probablement moqués.
  • « Jésus revient bientôt, mais ça fait 40 ans qu’il est mort et ressuscité ! »
  • Beaucoup de mouvements ont prophétisé le retour du Christ (les Témoins de Jéhovah en 1914 par exemple), et beaucoup de fausses doctrines ont annoncé le retour du Christ à des moments bizarres pour mieux manipuler l’anxiété des foules.

En attendant le retour de Christ, plusieurs viendront, en se moquant d’une doctrine orthodoxe, et ils prôneront le libertinage de tout ordre….

Conclusion

« 7 Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. 8 Celui qui sème pour sa chair, moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. 9 Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. 10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi. » (Galates 6:7-10)

Cet article n’est qu’un court résumé de l’étude biblique sur le livre de Jude. Ne ratez pas le texte complet (pdf) et la version audio. Retrouvez ici le sommaire de cette série, dans la rubrique Approfondir ses connaissances. Il est possible de podcaster cette série, voir le sommaire pour plus d’information.

Credit photo:
anabadili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents