Main menu
Un poisson dans le netÉpitre de Jude Étude bibliqueSérie sur l’Épitre de Jude – #3 – Soyez prévenus ! (Jd 5-7)

Série sur l’Épitre de Jude – #3 – Soyez prévenus ! (Jd 5-7)

Five Till Midnight or Almost Time For Lunch

Notre monde est bercé de l’illusion de la constance… Tout va bien… Et tout ira bien… Le soleil se lèvera encore demain, et demain… Il n’y aura pas de mort, et si nous mourrons, « nous resterons intacts devant chacun de nos actes ». Pas de jugements, et de toute façon, « on s’en fout d’aller en enfer ».

C’est sûr que de nos jours, qui pense aux jugements de Dieu ? Qui pense que Christ ouvrira le ciel un jour ? Et que ce jour ne sera pas que du bonheur…

Jude veut nous rendre attentif à une chose. Les jugements du passé sont les garants des jugements futurs. Il nous fait ici une anthologie des plus grands jugements de l’histoire… Une façon de se demander si le rassemblement de l’Église est un événement « mignon » le dimanche matin… l’occasion solennelle de s’encourager dans notre piété et de rester tout près de Lui…

Le jugement d’Israël (1.5)

« 5 A vous qui connaissez tout cela une fois pour toutes, je veux vous rappeler que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple d’Israël du pays d’Égypte, a fait ensuite périr les incrédules »

Déjà dans l’Ancien Testament, il y a plusieurs fois la notion de mémorial. Lorsque les Israélites sont sortis d’Égypte et qu’ils ont traversé le Jourdain, Dieu leur donne cet ordre : « Enlevez d’ici, du milieu du Jourdain, de la place où les sacrificateurs se sont arrêtés de pied ferme, douze pierres que vous ferez passer avec vous et que vous déposerez au campement où vous passerez cette nuit. » (Josué 4:3)

Vous avez là l’une des raisons du rassemblement du peuple de Dieu. Se souvenir des œuvres de Dieu, se rappeler ce qu’il attend de nous, ce qu’il est, nous réjouir de la grâce et du pardon, nous laisser exhorter à un renouveau dans nos cœurs.

Que faut-il faire de cette information ? est-ce que Jude veut faire peur aux chrétiens, pour qu’ils s’attachent à Lui et qu’ils ne partent pas loin de Christ en perdant leur salut ?

Ces jugements sont là pour rappeler, face au découragement que peuvent procurer les faux prophètes, et les déviations doctrinales, que Dieu, en son temps, saura faire la part des choses.

Le jugement des anges (1.6)

« 6 les anges qui n’ont pas gardé la dignité de leur rang, mais qui ont quitté leur propre demeure, il les a gardés dans des chaînes perpétuelles au fond des ténèbres en attendant le grand jour du jugement. »

Second jugement concerne les anges. Un exemple surprenant… Une catégorie d’anges qui ne s’en sont pas tenus à leur rôle et qui ont quitté leur territoire…

Comment est-ce possible ? Aucune idée ! Pourquoi est-ce que Dieu a permis ce genre de comportement ? Aucune idée !

Que deviennent ces anges ? Ils sont emprisonnés au plus profond des ténèbres. L’idée est qu’ils n’en sortiront pas du tout.

Le jugement de Sodome et Gomorrhe (1.7)

« 7 De même, Sodome et Gomorrhe et les villes voisines — qui se livrèrent de la même manière à la débauche et recherchèrent des unions contre nature — sont données en exemple, soumises à la peine d’un feu éternel. »

QU’est-ce qui s’est passé à Sodome et Gomorrhe ? Ces villes se sont distinguées par l’homosexualité et le viol. Voilà pourquoi Dieu fait venir un jugement sur cette ville. Notez combien Jude lie les deux actes, celui des anges et celui de la ville, comme étant une même débauche, un même abandon du plan de Dieu pour l’être humain.

Conclusion

Pourquoi est-ce que Jude nous dit tout ceci ?

Parce que plusieurs croyaient que chaque jour serait comme le jour précédent.

Or cet « aujourd’hui » de stabilité ne durera pas éternellement. Dieu a jugé dans le passé, et il jugera de nouveau. Et lorsque son jugement arrivera il sera complet et précis.

Ces jugements balayent largement : les anges, les Juifs, les païens… Finalement, personne n’en est exempt. Voilà l’espérance chrétienne. Jésus a pris sur lui le jugement de tout jugement. Le jugement qui libère des autres jugements. Il invite tous ceux qui ont conscience de leurs péchés à réaliser qu’il a porté pour eux le jugement divin. N’est-ce pas la bonne nouvelle qu’il faut souligner, et qui invite chacun à l’humilité et à la repentance ?

Cet article n’est qu’un court résumé de l’étude biblique sur le livre de Jude. Ne ratez pas le texte complet (pdf) et la version audio. Retrouvez ici le sommaire de cette série, dans la rubrique Approfondir ses connaissances. Il est possible de podcaster cette série, voir le sommaire pour plus d’information.

Credit photo:
bitzcelt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents