Main menu
Un poisson dans le netÉpitre de Jude Étude bibliqueSérie sur l'Épitre de Jude – #1 – Soyez rassurés ! (Jd 1-2)

Série sur l'Épitre de Jude – #1 – Soyez rassurés ! (Jd 1-2)

Lecture : Jude 1.1-2

« 1 Jude, serviteur de Jésus-Christ et frère de Jacques, à ceux qui sont appelés, aimés en Dieu le Père et gardés pour Jésus-Christ, 2 que la miséricorde, la paix et l’amour vous soient multipliés ! »

Jude rassure les chrétiens (1a)

Jude a des choses difficiles à dire. Tout au long de cette épître, il est extrêmement « mordant ». Sans doute parce que la tonalité est si combattive, Jude commence avec un encouragement simple mais puissant. Parce qu’il va « tailler dans la masse » les chrétiens qui n’en sont pas, Jude commence par rassurer son audience. Il souligne le quadruple privilège des sauvés.

Nous sommes appelés (1b)

Ceux qui sont en Christ le sont d’abord parce que Dieu l’a voulu. La grande idée de cette notion, c’est l’assurance qu’elle nous procure.

Du début jusqu’à la fin, le salut des hommes est l’affaire de Dieu. Notre part est de reconnaître cet appel de l’Évangile. D’entendre cette mise à nu qui conduit à la repentance et à la foi. D’avoir la confiance que Dieu nous aime, nous appelle, nous prend, nous purifie, nous restaure, nous garde…

Nous sommes aimés (1c)

Pourquoi sommes-nous gardés ? Parce que nous sommes aimés ! L’amour du Père est tel que son salut est solide.

Est-ce que vous avez goûté l’amour du Seigneur ?

Parfois on associe son amour à des cadeaux – c’est partiellement juste et tellement dangereux. Des chrétiens authentiques ont tout perdu parfois – sans que l’amour de Dieu ait été diminué…

Parfois on associe son amour à un sentiment. Si je me sens bien, à l’abri du stress – Dieu m’aime. Mais si je ne le ressens pas, si je le sens éloigné de moi, si je suis triste, déprimé – Dieu ne m’aime pas.

Comment intégrer l’amour de Dieu ? Quels sont les moyens qui peuvent nous aider ?

  • La contemplation… Lire l’évangile et se représenter la scène, écouter les dialogues.
  • La méditation des vérités centrales : Se remémorer certains versets dans la journée.
  • L’expression volontaire… Il faut parfois se parler pour reformuler certaines promesses.
  • Réaliser le lien entre l’amour de Dieu et celui que nous sommes invités à donner.

Nous sommes gardés (1d)

Nous sommes gardés pour Jésus Christ ! Pourquoi ? Parce qu’un mariage l’attend ! Nous serons mariés à Lui ! Dieu le Père donne à Dieu le Fils une épouse – nous ! Comme nous sommes moyennement à la hauteur – pour ne pas dire complètement indignes – il y a juste un petit coup d’aspirateur à donner… alors Jésus meurt sur la croix pour son épouse, et le Saint Esprit réalise ce salut dans la vie de son épouse.

Personne ne peut nous arracher de la main de Dieu. Et chaque fois que nécessaire, Dieu nous reprend parce que justement, nous sommes ses enfants…

Une personne sauvée peut chuter. L’apôtre Pierre, David, sont là pour le prouver. Mais est-ce qu’ils se relèvent ? C’est cela qui révèle leur vraie appartenance à Jésus. Parce que Dieu les garde. S’ils se détournent, Dieu leur Père prendra soin de leur montrer le besoin de revenir à lui…

Nous sommes comblés (2)

  • Dieu nous donne la miséricorde, c’est-à-dire qu’il ne nous traite pas selon ce que nous mériterions. Nous avons été graciés. Dieu a placé la condamnation sur quelqu’un d’autre, sur Jésus, pour que nous soyons épargnés, nous qui la méritions.
  • Parce que Jésus a payé à la croix, nous avons la paix. L’homme est normalement en guerre contre Dieu – en fait c’est plutôt l’inverse. Dieu est en colère contre l’homme et son égoïsme, mais la réconciliation apporte la paix. Shalom ! Le plus grand cadeau que Dieu donne aux hommes !
  • Et bien sûr l’amour fait partie du lot, et nous en avons déjà parlé. La répétition est utile. Je suppose que Jude le répète pour préparer le socle sur lequel il bâtit ses attaques. Ses exhortations ensuite seront parfois dures.

Conclusion

Il y a vraiment de quoi être rassurés.

  • Nous sommes solidement ancrés dans l’œuvre que Dieu a fait. Et nous sommes invités à bénir Dieu pour l’immensité de son salut. Il a tellement fait !
  • Bénir également ceux qui nous entourent. C’est un tel privilège d’être gardés, aimés, nous pouvons être aimants !

Cet article n’est qu’un court résumé de l’étude biblique sur le livre de Jude. Ne ratez pas le texte complet (pdf) et la version audio. Retrouvez ici le sommaire de cette série, dans la rubrique Approfondir ses connaissances. Il est possible de podcaster cette série, voir le sommaire pour plus d’information.

Credit photo:
http://PhotoXpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents