Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueCommentaire sur Esaïe – C – La ruine de Babylone, chap. 46 à 48 (17)

Commentaire sur Esaïe – C – La ruine de Babylone, chap. 46 à 48 (17)

Nabu, God of WritingC – La ruine de Babylone, chap. 46 à 48

Après avoir parlé du vainqueur, Cyrus, Esaïe parle des vaincus : Babylone et ses dieux.

Au chap. 46, le prophète contemple la chute des divinités babyloniennes :

  • Bel ( cf. Baal des phéniciens, le dieu créateur. Cp. Belchatsar )
  • Nébo ou Nabu ( cf. Nabi en hébreux, le prophète, le messager de Dieu. Cp. Nabucodonosor / Nébucadnetsar, Nabonide).

Leurs statues, honorées dans des processions et revêtues d’or et d’argent, sont maintenant brisées, v. 1-7. Dieu demande donc aux Israélites de l’écouter, v. 3, de se rappeler les interventions divines passées, v. 8-9, de se repentir, d’abandonner leur culte idolâtre, Par l’envoi de Cyrus, Dieu manifestera sa fidélité en réalisant ses promesses malgré l’infidélité de son peuple.

Au chap. 47, Esaïe prédit la chute de Babylone, à cause de son orgueil. Dans les 11 premiers versets, Babylone est comparée à une reine qui perd son trône et devient une esclave qui tourne la meule, v. 2. Sa présomption d’être le maître absolu du monde l’a poussé à maltraiter cruellement ses ennemis vaincus et en particulier les enfants d’Israël que l’Eternel a livrés entre ses mains pour les punir de leurs infidélités.

Dans les vers. 12 à 15, L’Eternel lance un défi à Babylone qui croit pouvoir se confier en ses enchanteurs et ses devins qui étaient célèbres, Da. 2:20.

Au chap. 48, Dieu s’adresse au royaume de Juda qui ne vit pas selon la vérité et la justice de Dieu. C’est pourquoi, Dieu a dû les châtier pour les épurer comme le métal, car Israël a toujours été rebelle, v. 8. Dieu n’exterminera pas Israël afin que les idoles des nations païennes ne soient pas considérées comme plus puissantes que l’Eternel, v. 9,11, car Dieu ne veut pas donner de gloire aux idoles, mais à son Nom seul, 42:8 ; 43:25 ; Ez. 36:21-23 ; Da. 9:15-19.

Dieu insiste pour être écouté, v. 1,6,12,14,16,17,18, car il va maintenant faire exécuter sa volonté contre Babylone et les Chaldéens en faisant venir celui qu’il aime ( Cyrus ) et qui accomplira son dessein sur Babylone, v. 14-15. Esaïe confirme sa mission prophétique et invite Israël à profiter de la venue de Cyrus pour expérimenter une complète délivrance, politique et spirituelle :

  • pour savoir comment marcher dans les voies de Dieu, v. 17 ; 30:21 ; 42:16,24 ; Jé. 6:16.
  • pour connaître la paix et la justice, v. 18 ; 32:17.
  • pour avoir une descendance nombreuse selon les promesses faites aux patriarches, v. 19 ; Ge. 13:16.

C’est pourquoi, Israël est exhorté à sortir de Babylone, v. 20 comme autrefois de l’Egypte, v. 21 et à proclamer partout la nouvelle de sa délivrance en l’honneur de Dieu, v. 20, le rédempteur d’Israël, v. 17 ; 49:7,26. Mais les impies et les idolâtres seront exclus du salut de l’Eternel, v. 22 ; cf. 57:21 ; 66:24 ; Hé. 2:3 ; 3:18-19 ; 4:1-3 ; Apo. 21:8 ; 22:15.

L’École Biblique Emmaüs de Côte d’Ivoire nous a proposé de diffuser certains de leurs cours et c’est avec un grand plaisir que nous vous proposons le troisième d’entre eux, « Commentaires sur le livre du prophète Esaïe », par Olivier de Tarragon. Le sommaire vous permet de retrouver l’ensemble des articles de ce cours. Une version PDF de l’ensemble sera disponible dès le dernier article publié.

Liste des épisodes déja publiés :

[series]

Credit photo:
k4chii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents