Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueCommentaire sur Esaïe – B – La rédemption par l’Eternel, le libérateur Cyrus, chap. 41 à 45 (16)

Commentaire sur Esaïe – B – La rédemption par l’Eternel, le libérateur Cyrus, chap. 41 à 45 (16)

Tinerhir
B – La rédemption par l’Eternel, le libérateur Cyrus, chap. 41 à 45

Au chap. 41, Esaïe explique maintenant comment Dieu délivrera Israël. Dieu dénonce la vanité des idoles, v. 1-7 et présente des preuves de sa divinité :

  • l’œuvre qu’il a déjà commencée en suscitant de l’Est un héros ( Cyrus ) qui parcourra la terre en vainqueur et qui détruira ceux qui oppressent Israël ( les Babyloniens ), v. 2-3,25.
  • son action présente fait partie de son plan à travers les âges car il est le Dieu éternel qui seul peut annoncer les choses à venir, v. 26-27.

Les nations ne répondent pas car elles ne sont que néant, v. 21-24,28-29 ; 43:9. C’est pourquoi Dieu se tourne vers les enfants d’Israël et leur confirme la promesse de leur délivrance, v. 8-20. Qu’ils ne craignent rien puisqu’ils sont son peuple élu et bien-aimé à l’exemple d’Abraham, v. 8-9, cf. 51:2. Malgré leur grande faiblesse et leur apparente insignifiance, v. 14, ils triompheront bientôt de leurs ennemis qui seront battus comme des céréales lors du battage avec des herses et des traîneaux, v. 15-16.

Les exilés d’Israël qui sont comme des malheureux à la recherche d’eau dans un désert, verront que Dieu transforme celui-ci en oasis et en vergers pour faciliter leur retour dans leur pays, v. 17-20,27. L’Eternel se révèle de nouveau à Israël comme “ son Dieu ”, v. 10,13,17, “ le Saint d’Israël ”, v. 14,16,20, “ le Rédempteur ”, v. 14, “ le roi de Jacob ”, v. 21 cf. “ le puissant de Jacob ”, 49:26 ; 60:16 ; Ge. 49:24.

Au chap. 42, Esaïe, après avoir annoncé la venue de Cyrus, introduit un nouveau personnage, “ le Serviteur de l’Eternel ” qui est le Messie promis à Israël et au monde, 42:1 ; 43:10 ; 49:3,5 ; 50:10 ; 52:13 ; 53:11 cf. Za. 3:8 ; Mt. 12:18 ; Mc. 10:45 ; Ac. 3:13 ; 4:27,30. Dieu décrit le caractère et l’œuvre de son Serviteur, v. 1-4 :

  • il est lié étroitement au peuple d’Israël, v. 1
  • il est revêtu du Saint-Esprit, v. 1, cf. 11:2 ; Mt. 3:16 ; Jn. 1:32 ; 3:34 ; Ac. 10:38
  • il établira la justice sur la terre parmi toutes les nations par la douceur et la persuasion, étant bienveil-lant envers les faibles, v. 1-3, cf. 2:4 ; 11:3-4 ; 57:15 ; 61:1.

Dieu a destiné son Serviteur à être la nouvelle alliance du peuple d’Israël, v. 6 ; 54:10 ; 61:8 ; Jé. 31:31 ; Mal. 3:1, et la lumière des nations, v. 16 ; 49:6 ; 60:3 ; Lc. 2:32 ; Jn. 8:12 ; 12:46 ; Ac. 13:46-47 ; 26:23 ; I Pi. 2:9. Ce Serviteur apportera la délivrance aux malades et aux malheureux, v. 7.
Dieu proclame la grandeur de son nom ainsi que sa supériorité sur les idoles. Puis il invite tous les habitants de la terre à le louer pour cette nouvelle œuvre qu’il va réaliser, v. 10. Dieu sauvera son peuple en combattant ses ennemis et les idoles avec ardeur. Dieu délivrera ses enfants de l’exil et leur misère sera changée en bénédiction.

Au chap. 42:18 à 44:28, Dieu s’adresse de nouveau au peuple d’Israël qu’il appelle “ son serviteur ” et “ son ami ” 42:19 ; 44:1,2,21. Il lui rappelle sa Loi qu’il a donnée par fidélité à ses promesses faites à Abraham, v. 21. Malheureusement ils ont refusé cette lumière divine et sont devenus aveugles et sourds aux desseins de Dieu, 42:18-20,24-25 ; 43:8,22-24,27. C’est pourquoi Dieu les a livrés aux pillards et à la destruction, 42:22,24-25 ; 43:28

Israël ne peut évoquer aucune excuse pour se justifier et mérite entièrement son châtiment, 43:26 mais Dieu n’oublie pas le peuple qu’il s’est choisi, 43:1,7,15,21 ; 44:1-2,21, et il l’aime toujours, 43:4. Dieu se nomme “ le Saint d’Israël ”, 43:3,14-15 et “ son Roi ”, 43:15 ; 44:6. Il veut être “ son Rédempteur et Sauveur ”, 43:1,3,14-15 ; 44:6,22-24.

Dieu décrit l’œuvre de délivrance qu’il va accomplir pour son peuple :

  • il ne l’abandonnera pas, 43:1,5 ; 44:2
  • il le soutient et le fortifie, 44:2, cf. 41:10,13-14
  • il va faire une chose nouvelle pour lui, 43:19 ; 44:26
  • il appelle Cyrus, le roi perse, pour conquérir Babylone, 44:27-28, en asséchant le fleuve Euphrate pour permettre à l’armée perse d’entrer dans la ville puis de libérer les exilés Israélites.
  • il va faire occuper l’Egypte, l’Ethiopie et Saba à la place du pays d’Israël
  • il pardonnera à Israël tous ses péchés, 43:25 ; 44:22
  • il les rassemblera et les ramènera dans leur pays, 43:5-6
  • il restaurera le pays d’Israël et Jérusalem, 43:19-20 ; 44:3,26,28.
  • il leur donnera son Saint-Esprit, 44:3
  • il sera leur joie et leur gloire, 43 :7,21 ; 44:5,23

Israël, ainsi délivré, pourra témoigner que l’Eternel est le seul vrai Dieu alors que les idoles ne sont qu’une grande et absurde vanité, 44:9-20 ; ce sont les créatures qui créent ces faux dieux pour les opposer au vrai Créateur alors que le bon sens devrait pousser l’homme à comprendre qu’il ne s’agit que de métal ou de bois, cf. 40:18-20 ; 41:6-7,29 ; 42:8,17 ; 43:9.

Au chap. 45, Dieu s’adresse d’abord à Cyrus, v. 1-8 qu’il appelle “ son oint ”, cf. I Sam. 26:9 ( Saül ), II Sam. 22:51 ( David ), II Chro. 6:42 ( Salomon ), Ps. 2:2,6-7, ( Jésus-Christ ).

Dans les vers. 9 à 17, Dieu reproche aux enfants d’Israël leur incrédulité et Israël est comparé à un vase de terre qui conteste au potier le droit de le façonner à son gré, v. 9 ; 29:6 ; 64:8 cf. Ro. 9:20-21, ou à un enfant qui reproche à ses parents de l’avoir mis au monde, v. 10, cf. Dt. 27:16 ; Mal. 1:6 ; Hé. 12:9. Israël a l’audace de demander compte à Dieu sur la manière dont il le sauvera, v. 11. Or Dieu dirige le monde selon sa volonté, v. 12,18 et il délivre ses enfants par l’instrument qu’il s’est choisi, Cyrus, v. 13. Ainsi les enfants d’Israël seront obligés de reconnaître les voies insondables mais toujours merveilleuses de leur Dieu, v. 15,17,19 ; 55:8-9 ; Mt. 11:25 ; Ro. 11:33-34.
Dans les vers. 20 à 25, Dieu invite les survivants des nations à s’approcher de lui et à reconnaître l’incapacité des idoles à les sauver, v. 20-21. Même ceux qui refusent de le reconnaître maintenant seront obligés un jour de rendre hommage à sa souveraineté, v. 23.

L’École Biblique Emmaüs de Côte d’Ivoire nous a proposé de diffuser certains de leurs cours et c’est avec un grand plaisir que nous vous proposons le troisième d’entre eux, « Commentaires sur le livre du prophète Esaïe », par Olivier de Tarragon. Le sommaire vous permet de retrouver l’ensemble des articles de ce cours. Une version PDF de l’ensemble sera disponible dès le dernier article publié.

Liste des épisodes déja publiés :

[series]

Credit photo:
mossaiq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents