Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueCommentaire sur Esaïe – 2 – JUGEMENTS SUR LES NATIONS, chap. 13 à 23 (7)

Commentaire sur Esaïe – 2 – JUGEMENTS SUR LES NATIONS, chap. 13 à 23 (7)

Ruins of Babylon2 – JUGEMENTS SUR LES NATIONS, chap. 13 à 23

Ces chapitres contiennent des oracles sur les nations païennes et sur Jérusalem prononcés dans les années 734 / 733 av. J.-C. Après avoir ouvert les yeux d’Israël sur son péché et son avenir, Dieu donne à Esaïe une vision sur les nations voisines et ennemies de son peuple que Dieu amènera à la chute.

A – Jugement sur Babylone, chap. 13 : 1 à 14 : 23

Babylone détruira plus tard le royaume de Juda ( en 586 av. J.-C. ) mais Esaïe prédit sa destruction, (en 522 et 482), 13 ; 14 : 1-23 ; 21 : 1-10 ; 46 : 1-2 ; 47 : 1-3, Jé. 51 : 37 et effectivement Babylone est devenue un champ de ruines, n’ayant jamais été reconstruite. Ses ruines occupent aujourd’hui des dizaines de km.². Ce passage comprend deux parties :

  • le jugement divin sur Babylone par l’invasion des Mèdes, 13 : 2-22
  • le chant de triomphe des Juifs libérés lors de la chute du roi de Babylone, 14 : 4-23

Dieu a choisi les Mèdes comme instrument de sa colère contre Babylone. Les iniquités et l’arrogance des rois de Babylone seront alors punies, 13 : 9,11. La “ perle des empires ” deviendra un désert habitée par les animaux sauvages, 13 : 19-22 ; 14 : 22-23. La chute de Babylone annonce celle de toute la terre lors du retour du Christ, Mt. 24 : 29 ; Apo. 17 à 18. Seulement, là encore, Israël sera sauvé comme lors de la chute de Babylone par Cyrus, Jé. 25 : 12-14 ; 29 : 10-14.

Es. 14 : 4-21 contient un poème composé de quatre strophes :

  • v. 4-8 : la terre entière jouit du repos et de paix car le roi de Babylone est tombé,
  • v. 9-11 : le roi de Babylone est jeté en enfer où il est accueilli avec une joie railleuse par les rois qui l’ont précédé.
  • v. 12-15 : le contraste est immense, d’une part entre l’ancienne position éclatante du roi de Babylone comparé à l’archange porteur de la lumière (Lucifer) voulant être l’égal de Dieu, cf. No. 24 : 17 ; Apo. 22 : 16, et d’autre part sa chute jusqu’aux plus grandes profondeurs du séjour des morts.
  • v. 16-21 : la puissance et la gloire du roi de Babylone ont ainsi été de courte durée. Il sera tué et son corps sera outragé et déshonoré, loin de tout sépulcre royal, cf. II Sam. 18 : 17 ; II Chro. 21 : 20. Toute sa race sera exterminée, 66 : 24 ; Jg. 9 : 5 ; II Rois 10 : 6-11 ; Apo. 21 : 8.

Ce roi déchu représente toute la dynastie Babylonienne et même tout être humain qui veut par orgueil s’élever jusqu’à Dieu, Ge. 3 : 5 ; 11 : 4. Bien des commentateurs ont reconnu dans ce passage une description de la chute de Satan, décrite aussi par Ezéchiel, Ez. 28 ; cf. Lc. 10 : 18 ; Apo. 12 : 9. Le roi de Babylone en était un symbole, comme le sera l’Antichrist, l’ “ homme de l’iniquité, le fils de la perdition qui va s’asseoir dans le temple de Dieu et se faire passer pour Dieu. ” II Thes. 2 : 4,7-12, Apo. 13 et 19.

B – Jugement sur l’Assyrie, chap. 14 : 24-27

Au temps d’Esaïe, Babylone faisait partie de l’empire Assyrien. Il poursuit donc son oracle pour annoncer la destruction de l’armée Assyrienne de Sanchérib devant Jérusalem en, 701 av. J.-C., v. 25.

L’École Biblique Emmaüs de Côte d’Ivoire nous a proposé de diffuser certains de leurs cours et c’est avec un grand plaisir que nous vous proposons le troisième d’entre eux, « Commentaires sur le livre du prophète Esaïe », par Olivier de Tarragon. Le sommaire vous permet de retrouver l’ensemble des articles de ce cours. Une version PDF de l’ensemble sera disponible dès le dernier article publié.

Liste des épisodes déja publiés :

[series]

Credit photo:
Old Baghdad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents