Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLe dessein intelligent

Le dessein intelligent

Doble Hélice de ADN… hecha de librosLe dessein intelligent, ça vous dit quelque chose ? Ce mouvement scientifique est né du travail de plusieurs chercheurs courageux, qui se sont rendus compte que la meilleure explication qu’ils pouvaient donner aux résultats de leurs travaux d’observation de la nature tenait en un mot : l’intelligence.

Encore largement conspués par les tenants ultra-majoritaires du naturalisme qui exclut, par définition, qu’on puisse aboutir à ce résultat, ils progressent néanmoins chaque jour en notoriété et crédibilité. Les revues scientifiques qui, pendant longtemps, ont refusé leurs travaux, sont peu à peu contraintes de les publier quand qualité et démarche scientifique sont irréprochables.

Bien entendu, il y a encore un pas immense à franchir entre le théisme qui résulte assez logiquement de leurs découvertes et le christianisme biblique. Certains chrétiens critiquent le dessein intelligent pour cette raison. À mon avis, à tord, parce que c’est déjà un pas immense que de pouvoir présenter à nos amis non chrétiens une démarche scientifique qui pointe en direction d’une intelligence si extraordinaire, capable d’avoir conçu tout ce qui existe.

Pour approfondir un peu ce concept de dessein intelligent, j’ai choisi de traduire très librement un article américain sur le sujet… Nous attendons vos commentaires !

Le texte suivant est traduit librement de Revisiting the Positive Case for Intelligent Design

Le dessein intelligent est une théorie scientifique qui affirme que certains éléments de la vie et de l’univers sont expliqués le mieux en faisant référence à une cause intelligente. Pourquoi ? Parce que, de par notre expérience, nous savons que ces éléments présentent un type de complexité et d’information qu’on ne rencontre qu’associés à une intelligence.

Les théoriciens en dessein intelligent commencent par étudier comment les agents intelligents agissent quand ils conçoivent quelque chose. L’intelligence est un processus, un mécanisme, qu’on peut observer dans le monde qui nous entoure. Les concepteurs humains, particulièrement, nous fournissent les meilleurs modèles pour étudier comment les agents intelligents agissent.

Quand nous étudions les actions des humains, nous apprenons que les agents intelligents produisent de l’information extrêmement complexe et spécifique (ICS). Une chose est complexe si elle est improbable, et spécifique si elle correspond à une structure précise indépendante. William Dembski et Stephen Meyer expliquent que, de notre expérience, nous pouvons déduire que seuls des agents intelligents produisent ce type d’information.

En évaluant si les structures naturelles contiennent ce type d’information, nous pouvons bâtir des expériences reproductibles démontrant l’existence d’un dessein intelligent.

Que se passe-t-il quand on étudie la nature ? Les soixante dernières années de recherche en biologie ont permis de découvrir que la vie est fondamentalement basée sur :

  • de grandes quantités d’informations extrêmement complexes et spécifiques encodées dans un “langage biochimique”
  • un système de codage et de commande, similaire à celui de l’informatique, qui traite ces informations
  • des machines moléculaires et des systèmes multi-machines.

Et que nous dit notre expérience concernant le langage, l’information extrêmement complexe et spécifique, le code des programmes et les machines ? Ils ne viennent que d’une seule source : l’intelligence.

Credit photo:
alvy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents