Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueCommentaire sur Esaïe – Introduction, partie 1 (1)

Commentaire sur Esaïe – Introduction, partie 1 (1)

Ice, Ice, babyI – INTRODUCTION

1 – La place du livre dans la Bible

Le livre d’Esaïe est le premier et le plus important des livres prophétiques. Il est aussi le troisième plus grand livre de la Bible après les Psaumes et Jérémie. A cause de ses nombreux passages messianiques, on l’a appelé “ le cinquième Evangile ”.

2 – L’auteur du livre

Le nom d’Esaïe figure dès le début du livre, 1:1 et on le trouve 15 fois par la suite. Esaïe était le fils d’Amots, 1:1, qui, selon la tradition juive, aurait été un frère du roi Amatsia, II Rois 14:1. Esaïe appartenait donc probablement à la famille royale et cela expliquerait ses grandes connaissances. En effet, le livre d’Esaïe se caractérise par la beauté de son style, la diversité de ses thèmes et l’emploi de nombreuses images. Comme pour lui, ses deux fils avaient des noms qui étaient des signes et des messages pour le peuple d’Israël, 8:18 ; 20:3.

Esaïe signifie “ le salut de l’Eternel ” comme pour les noms de Josué et Jésus.

3 – Le temps du prophète

Esaïe a reçu l’appel pour le service de Dieu l’année de la mort du roi Ozias, 6:1, c’est-à-dire en 740 environ av. J.-C. Il a prophétisé sous les rois de Juda suivants :

  • Ozias ( Azaria ), II Rois 15:1-7 ; II Chro. 26, qui régna 52 ans, probablement de 792 à 740 av. J.-C.
  • Jotham, II Rois 15:5,30-38 ; II Chro. 27, qui régna 16/20 ans ( corégence ), probablement de 750/740 à 735/732 av. J.-C.
  • Achaz, II Rois 16:1-20 ; II Chro. 28, qui régna 16 ans, probablement de 732 à 716 av. J.-C.
  • Ezéchias, II Rois 18 à 20, II Chro. 29 à 31, qui régna 29 ans, probablement de 716 à 687 av. J.-C.

Esaïe a certainement encore vécu au début du règne de Manassé car son livre mentionne la mort de Sanchérib, 37:38, qui eut lieu en 681. La tradition juive rapporte qu’Esaïe est mort sur ordre du roi Manassé, scié en deux dans le tronc creux d’un arbre où il s’était réfugié devant ses persécuteurs, Hé. 11:37 (?). Son ministère a donc duré de 50 à 60 ans. Il était un contemporain du prophète Michée, cf. Mi. 1:1, cp. Mi. 4:1 et Es. 2:2.

  • Sous les rois Ozias et Jotham, le royaume de Juda s’est développé et fortifié, mais le formalisme religieux et les injustices sociales étaient très répandus, II Chro. 27:2. En ce temps-là, l’empire Assyrien prit de plus en plus d’importance et menaça la Syrie et la Samarie.
  • Au temps d’Achaz, Juda fut attaqué par la Samarie et la Syrie. Au lieu de se confier en l’Eternel comme Esaïe le lui conseillait, ( chap. 7 ), Achaz appela le roi d’Assyrie à son secours et lui offrit des trésors du Temple de Jérusalem, II Rois 15:37 ; 16:5-9. Plus tard, il ferma le Temple et établit des lieux d’adoration dans chaque ville pour le culte de Baal et des dieux de Damas. Il sacrifia même un de ses fils à Moloch, II Rois 16:10-18. L’Assyrie conquit en 732 la Syrie et occupa la région de la Galilée du royaume d’Israël, II Rois 15:29 ; Es. 9:10. Dix ans plus tard elle détruisit entièrement le royaume d’Israël et déporta ses habitants en 722 / 721 av. J.-C., II Rois 17:3-6 ; 18:9-12
  • Ezéchias, fils d’Achaz, ne suivit heureusement pas les traces de son père. Il a probablement subi l’influence d’Esaïe car il mena une vie plus fidèle que tous les autres rois de Juda de l’époque, II Chro. 30:5,26. Il fit disparaître les hauts lieux et rétablit le culte de l’Eternel dans le Temple ainsi que la fête de Pâque.

Devant la menace Assyrienne, certains dignitaires juifs voulurent faire alliance avec l’Egypte et l’Ethiopie, alors unis sous la 25e dynastie ( Kouchite : la dynastie des pharaons noirs ) qui a duré de 715 à 663 av. J.-C. malgré l’opposition du prophète Esaïe, chap. 20, 30 et 31. En 701, les Assyriens occupèrent des villes fortes en Juda et Ezéchias dut payer un tribut à l’ennemi, 10:28-32 ; II Rois 18:13-16. Puis Sanchérib investit Jérusalem que Dieu délivra miraculeusement en réponse à la prière d’Esaïe, chap. 36 et 37 ; II Rois 18:17 à 19:37.

En ce temps-là, Babylone reprend de l’importance, chap. 39. Elle remplacera plus tard l’empire d’Assyrie et causera la disparition du royaume de Juda et la déportation d’une grande partie de sa population, en 586 av. J.-C. Plus à l’Ouest, en ce 8e siècle av. J.-C. on assiste à la naissance de Rome ( 753 ). Le temps d’Esaïe fut donc le début des grands empires mondiaux.

Esaïe annonce le retour des exilés, décrété par l’empereur perse Cyrus, 44:28 ; 45:1,13 ; Esd. 1:2-4. Plusieurs de ses prédictions vont encore plus loin, jusqu’aux temps messianiques et même jusqu’aux nouveaux cieux et la nouvelle terre, 2:2-4 ; 4 ; 11 ; 35 ; 65:17.

L’École Biblique Emmaüs de Côte d’Ivoire nous a proposé de diffuser certains de leurs cours et c’est avec un grand plaisir que nous vous proposons le troisième d’entre eux, « Commentaires des livres prophétiques – Introduction générale », par Olivier de Tarragon. Le sommaire vous permet de retrouver l’ensemble des articles de ce cours. Une version PDF de l’ensemble sera disponible dès le dernier article publié.

Liste des épisodes déja publiés :
[series future= »off »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents