Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueL'hédonisme chrétien…

L'hédonisme chrétien…

Jump!Un magnifique texte repéré récemment. John Piper nous y explique le fondement de l’hédonisme chrétien. En voici un extrait significatif, avec une chaleureuse invitation à lire le reste du texte.

[…]

Des exemples bibliques de l’hédonisme chrétien

Parfois une illustration vaut mille mots d’une définition abstraite. Ainsi, au lieu de vous donner une définition précise de l’hédonisme chrétien, commençons en donnant quelques exemples bibliques :

  • David donne des conseils dans l’axe de l’hédonisme chrétien lorsqu’il commande, « Fais de l’Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire » (Psaume 37 : 4). Il démontre aussi le noyau de l’hédonisme chrétien lorsqu’il s’écrit, « Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô mon Dieu ! Mon âme a soif de Dieu, de Dieu vivant » (Psaume 42 : 2-3).
  • Moïse était un hédoniste chrétien (selon Hébreux 11 : 24-27) car il rejetait la « jouissance amère du péché », mais « estimait en effet que l’opprobre du Christ était une plus grande richesse que les trésors de l’Égypte ; car il regardait plus loin, vers la récompense ».
  • Les saints décrits en Hébreux 10.34 étaient des hédonistes chrétiens car ils ont choisi de prendre le risque pour visiter des prisonniers chrétiens et ont accepté avec joie le pillage de leurs propres biens, car ils savaient qu’ils possédaient quelque chose de bien meilleur qui ne périrait jamais.
  • L’apôtre Paul a loué l’hédonisme chrétien lorsqu’il disait en Romains 12 : 8, « que celui qui exhorte [le fasse] avec joie ».
  • Et Jésus Christ, celui qui es l’auteur de la foi et qui mène à la perfection, a établi la norme de l’hédonisme chrétien, car « il respirera (son plaisir est) dans la crainte de l’Éternel » (Ésaïe 11 : 3), et à cause de la joie qui l’attendait, il a supporté la croix, méprisé la honte, et s’est assis à la droite du trône de Dieu (Hébreux 12 : 2).

L’hédonisme chrétien enseigne que le désir d’être heureux est un don de Dieu qui ne doit être ni refusé ni résisté, mais qui devrait être dirigé vers Dieu afin d’être satisfait.

L’hédonisme chrétien ne dit absolument pas que tout ce que vous aimez est bien. Il dit que Dieu vous a montré ce qui est bien, et de le faire devrait vous donner de la joie (Michée 6 : 8). Puisque faire la volonté de Dieu devrait vous apporter de la joie, la recherche de la joie est une partie essentielle de tout effort moral. Si vous abandonnez la recherche de la joie (et ainsi refusez d’être hédoniste, dans le sens que j’utilise ce terme), vous ne pouvez pas réaliser la volonté de Dieu.

L’hédonisme chrétien affirme que les saints le plus pieux de chaque époque n’ont découvert aucune contradiction en disant, d’un côté, « l’on nous met à mort tout le jour. On nous considère comme des brebis qu’on égorge » (Romains 8 : 36), et de l’autre côté, « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous » (Philippiens 4 : 4).

L’hédonisme chrétien ne se rejoint pas à la culture d’auto-gratification qui vous rend esclave de vos élans de pécheur. L’hédonisme chrétien nous ordonne de ne pas nous conformer au monde présent, mais qu’on soit transformé par le renouvellement de l’intelligence (Romains 12 : 2), afin de pouvoir prendre plaisir en la volonté de notre Père céleste.

Selon l’hédonisme chrétien, la joie en Dieu n’est pas la cerise sur le gâteau du Christianisme. Quand vous y pensez, la joie en Dieu est une partie essentielle d’une foi qui sauve.

lire le reste du texte….

 

By John Piper. © Desiring God. Website : desiringGod.org pour la partie reproduite dans cet article.

Credit photo:
danorbit

Two thoughts on “L'hédonisme chrétien…

  1. Bonsoir,
    Article troublant, amenant bcp de confusion, qui a t-il de commun entre bonheur et plaisir? Qu’est ce que nous a appris notre Maitre: Car, si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec ? et si je crois la définition ci dessous je ne vois pas en quoi on pourrait rapprocher hédonisme et christianisme authentique:

    « Hédonisme comme pensée philosophique[modifier]

    Les plaisirs de l’existence, multiples, varient selon les individus et selon leur éducation. Les penseurs hédonistes ont orienté leur vie en fonction de leurs dispositions propres, mais on retrouve des thèmes communs : l’amitié (thème cher à Épicure), la tendresse, la sexualité libre, les plaisirs de la table, la conversation, une vie constituée dans la recherche constante des plaisirs (cf. Le Gorgias de Platon), un corps en bonne santé. On peut aussi trouver la noblesse d’âme, le savoir et les sciences en général, la lecture, la pratique des arts et des exercices physiques, le bien social…

    Dans le même temps, les douleurs et les déplaisirs à éviter sont les relations conflictuelles et la proximité des personnes sans capacités contractuelles (sans paroles), le rabaissement et l’humiliation, la soumission à un ordre imposé, la violence, les privations et les frustrations justifiées par des fables, etc.

    Ainsi, il n’y a pas d’hédonisme sans discipline personnelle, sans ascèse, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d’une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l’existence d’une part, et d’autre part l’autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l’expérience du réel (au lieu de la foi). La pensée hédoniste a été fermement combattue par les principales religions monothéistes1.

    Beaucoup de philosophes hédonistes, ou ayant une conception qui s’en rapprochait, ont tenu des postures athées ou agnostiques (Épicure), matérialistes (Démocrite), voire anarchiste (Michel Onfray, revendiquant la société socialiste libertaire comme la modalité politique de l’hédonisme).

    D’après Onfray, l’hédonisme se résume par cette maxime de Chamfort : « Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».
    bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents