Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLes bases de la logique (10) : L’appel à la force

Les bases de la logique (10) : L’appel à la force

See This Exhibition, Or The Kid Gets It!Rappel : Nous avons entamé fin 2010 une série d’articles sur l’utilisation du raisonnement logique dans notre témoignage. Nous vous invitons à lire ou à relire les premiers articles de la série avant de poursuivre…

Nous poursuivons aujourd’hui la description des sophismes (raisonnements fallacieux) les plus couramment rencontrés dans les conversations. Référez-vous au sommaire de cette série d’articles pour les bases « théoriques » sur lesquelles nous allons nous appuyer… Nous suivons la classification établie par le site chrétien The Illogic Primer.

2. L’appel à un prétexte

Les sophismes de cette section ont en commun l’appel aux émotions et autres facteurs psychologiques. De cette manière, leurs auteurs évitent d’avoir à donner des raisons rationnelles.

  1. L’appel à la force
  2. L’appel à la pitié
  3. L’appel aux conséquences
  4. L’utilisation d’un langage insidieux
  5. L’appel au peuple

2.1 L’appel à la force

Principe

Ce type d’argument est aussi appelé argumentum ad baculum (« baculum » signifie « bâton » en latin !). L’auteur de ce sophisme menace l’auditeur de conséquences fâcheuses s’il n’est pas du même avis que lui. En d’autres termes : « Tu as intérêt à être d’accord, sinon gare à toi ! »

Un argument a toujours pour but de prouver que la conclusion mérite d’être considérée comme juste. Les arguments dignes de confiance utilisent des raisonnements clairs et logiques pour en déduire leurs conclusions. Ils ne s’appuient que sur la force de la raison. Quand un argument repose sur tout autre type de force, il devient un « sophisme d’appel à la force ». Le plus commun de ces sophismes est la menace physique et psychologique. [1] Il a été identifié depuis le Moyen-Âge.

Exemples

  • « Je ne pense pas que notre société devrait investir dans ce domaine. » « Taisez-vous ou vous serez viré ». [2]
  • Lors de la conférence de Yalta à la fin de la seconde guerre mondiale, Churchill rapporta aux autres membres que le pape avait fait telle et telle suggestion sur les décisions à prendre. Staline lui répondit : « Le pape, combien de divisions ? » Staline commit ici le sophisme d’appel à la force en méprisant les arguments du pape du seul fait qu’il ne disposait pas d’une force militaire. [1]
  • Dans le film Le parrain, un membre de la famille de Don Corleone se plaint d’avoir été mis à l’écart pour l’obtention d’un rôle au cinéma. Don Corleone lui répond : « je vais lui faire une offre qu’il ne pourra pas refuser ». Le producteur responsable du refus se réveille un matin avec la tête d’un cheval décapité dans son lit et, sans surprise, change d’avis ! [1]
  • Plus subtil et très américain (!) : nous devons nous équiper militairement pour faire fuir l’ennemi. Si vous n’acceptez pas de voter des crédits supplémentaires pour l’armée, nos ennemis penseront que nous sommes faibles et nous attaquerons, en tuant des millions de nos concitoyens. Voulez-vous être responsable de la mort de millions de concitoyens, Sénateur ? [3]

Résoudre le sophisme de l’appel à la force

  1. Identifiez la menace et l’argument
  2. Montrez que la menace n’a aucun rapport avec la véracité de l’argument[1]

Commentaires

L’argument est fallacieux quand la conséquence n’est pas reliée à la conclusion de l’argument. Mais il y a des cas où l’argument d’appel à la force n’est pas fallacieux, par exemple :

  1. Si vous conduisez en état d’ivresse, vous vous retrouverez derrière les barreaux.
  2. Vous désirez éviter la prison
  3. Alors vous ne devriez pas conduire en état d’ivresse.[2]

Sources

  1. Appeal to Force, article du site The Ilogic Primer, à http://afterall.net/illogic/490553
  2. Argumentum ad baculum sur le site Wikipedia anglophone, à http://en.wikipedia.org/wiki/Argumentum_ad_baculum
  3. Appeal to Force/Fear (Argumentum ad Baculum) sur le site About.com à http://atheism.about.com/library/FAQs/skepticism/blfaq_fall_force.htm
Credit photo:
kaptainkobold

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents