Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLe psaume des drogués

Le psaume des drogués

 

Un jour, dans une cabine téléphonique, une jeune droguée de 20 ans a écrit "le psaume 23 des junkies".

 

L´Eternel est mon berger : "Le roi héroïne est mon berger :
je ne manquerai de rien. je ne serai jamais satisfaite.
Il me fait reposer dans de verts pâturages,    Il me fait m'allonger dans les égouts,
Il me dirige près des eaux paisibles. il me conduit dans les eaux troublées.
Il restaure mon âme, Il détruit mon âme.
Il me conduit dans les sentiers Il me conduit dans les sentiers
de la justice, de la perversion,
A cause de son nom. à cause de ses effets.
   
Quand je marche dans la vallée Oui, je marcherai dans la vallée
de l´ombre de la mort de la pauvreté,
Je ne crains aucun mal, car et je craindrai tous les mots, car
tu es avec moi : toi, héroïne, tu es avec moi :
Ta houlette et ton bâton ton aiguille et ta capsule essayent
me rassurent. de me réconforter.
Tu dresses devant moi une table Elles dépouillent la table de ses mets
En face de mes adversaires ; en face de ma famille.
Tu oins d´huile ma tête, Tu m'enlèves la raison,
Et ma coupe déborde. ma coupe déborde d'amertume.
Oui, le bonheur et la grâce Certainement, la passion de l'héroïne
m´accompagneront tous les me traquera tous les
jours de ma vie, jours de ma vie,
Et j´habiterai dans la et j'habiterai dans la
maison de l´Eternel maison des damnés
Jusqu´à la fin de mes jours. pour toujours."
   
Psaume 23 de la Bible Psaume 23 des junkies

Le texte de droite a été écrit sur une carte. Au dos de celle-ci, on pouvait lire le post-scriptum suivant :

"en vérité, ceci est mon psaume. Je suis une jeune fille de 20 ans et, depuis, une année et demie, j'ai descendue la pente de cauchemar du drogué. Je veux cesser de prendre de la drogue. J'essaye, mais je ne peux pas. "

" La prison ne m'a pas aidée. L'hôpital non plus… Le docteur a dit à ma famille qu'il aurait été préférable, et sans doute plus charitable, que la personne qui, la première, m'avait harponnée à la drogue, prît un fusil et me fît sauter la cervelle. Et plût à Dieu qu'elle l'eût fait. Mon Dieu, combien j'aurais souhaité qu'elle le fît. "

Situation horrible devant laquelle se trouvent aujourd'hui plusieurs milliers de jeunes qui un jour on révé un peu plus fort que tous les autres à la liberté, à la fraternité. Ils ont pris le mauvais train, et maintenant ils sont esclaves. Pourtant, même pour eux, l'espoir n'est pas complètement éteint. Les chemins qui conduisent à la libération ne sont pas nombreux. Il n'y en a qu'un : Jésus-Christ.

Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. … En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave du péché… Si donc le Fils vous rend libres, vous serez réellement libres. (Jean 8 :31-36)

Chacun de nous souhaite cette libération. La drogue, et l'on pourrait dire " les drogues ", empêche notre épanouissement, gâche notre vie tout en prétendant l'améliorer. Avec Jésus-Christ, nous retrouvons notre liberté, c'est-à-dire une raison d'être, un sens à notre vie.

Avec Jésus-Christ, vous serez réellement libres.

One thought on “Le psaume des drogués

  1. depuis que jai lu ca,je pleure pcq je me reconnais ds ce psaumes.jai deja vécu des moments intimes avec jésus mais jai dévié et je suis retourné a la drogue et je ne peux plus en sortir.comme si Dieu ma abandonné.ma famille me rejette et je suis vraiment seule avec mes deux bébé.je veux revenir a jésus et je n’y arrive pas a cause de la culpabilité.jai vraiment besoin daide.cest comme si le psaumes 23 de la bible cetais moi avant et ce psaumes 23 des drogué cest moi maintenant .je supplie Dieu de mettre un nouveau psaumes vivant ds ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents