Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLes bases de la logique (8) : les pentes glissantes

Les bases de la logique (8) : les pentes glissantes

Up close

Rappel : Nous avons entamé avant Noël une série d’articles sur l’utilisation du raisonnement logique dans notre témoignage. Nous vous invitons à lire ou à relire les premiers articles de la série avant de poursuivre…

Nous poursuivons aujourd’hui la description des sophismes (raisonnements fallacieux) les plus couramment rencontrés dans les conversations. Référez-vous au sommaire de cette série d’articles pour les bases « théoriques » sur lesquelles nous allons nous appuyer…

Nous nous appuyons sur la classification établie par le site chrétien The Illogic Primer.

1. Les sophismes de distraction

Les sophismes de distraction sont caractérisés par l’utilisation illégitime d’un opérateur logique dans le but de distraire l’interlocuteur et de lui cacher l’erreur de certaines propositions. Ils comprennent :

  • les faux dilemmes
  • l’argument d’ignorance
  • les pentes glissantes
  • les questions complexes

1.3 les pentes glissantes

Principe

La pente savonneuse, également appelée pente fatale ou pente glissante, est un sophisme qui consiste à prétendre qu’un compromis donné doit être refusé car il amorcerait un cercle vicieux, qui conduirait progressivement mais fatalement à une catastrophe. L’image de la pente savonneuse suggère donc que faire un pas vers les intérêts adverses nous fait franchir un point de non-retour au-delà duquel l’équilibre se rompt, et la situation glisse sans plus aucun contrôle ni modération en faveur du camp adverse.

On soutient alors que des conséquences inévitables (souvent mauvaises ou désastreuses) vont suivre, sans pour autant argumenter au sujet de cette « inévitabilité ». Il s’agit d’un usage abusif et illégitime des locutions « si…donc… » et « si… alors… ».

Exemples

  • Si nous légalisons le divorce, alors l’unité fondamentale de la société, que sont le couple et le mariage, exploseront, le chaos et l’anarchie régneront alors partout dans le monde, et ce sera la fin de la civilisation.
  • Si je fais une exception pour toi alors je serai obligé d’en faire pour tout le monde.
  • Si vous rétablissez la pêche de cette espèce de poisson, la tendance se généralisera bientôt aux autres variétés protégées, puis aux tortues, et par la suite aux grands mammifères marins, et la biodiversité de nos océans sera à nouveau en danger.
  • Si vous commencez à boire de l’alcool vous en boirez bientôt de plus en plus et vous mourrez alcoolique.
  • Gardez vous d’autoriser un chameau à glisser son nez dans votre tente, car bientôt le chameau tout entier y entrera !

Métaphores

Le dernier exemple cité est la source du surnom amusant donné à ce sophisme : le nez du chameau !

Résoudre le sophisme de la pente glissante

Identifiez la proposition initiale (celle d’avant le début de la glissade) et la proposition finale. Montrez que la fin n’est pas une conséquence inévitable de la première.

Commentaire

Bien entendu, les actions ont des conséquences, et certaines de ces conséquences peuvent être prédites avec un fort degré de probabilité. Bien que notre prescience ne puisse être parfaite, la vie serait impossible si nous ne pouvions pas anticiper les effets de nos actions. La prédiction devient un argument fallacieux quand l’inévitabilité est affirmée ou quand les arguments avancés pour justifier le premier pas suffiraient à justifier tous les autres.

Le raisonnement correct devrait évaluer, de façon prudente, la probabilité d’occurrence des conséquences éventuelles d’un pas dans une direction donnée.

 

Sources :

Credit photo:
bigfez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents