Main menu

Greffes la vie !

Heart of Cape Town MuseumLes méthodes médicales de greffe font des pas de géant, et nous sommes parfois étonnés de ce que réalisent les scientifiques.

Ce n’est pas facile de vivre avec le foi le cœur ou le rein d’un autre, mais pour des greffés, c’est une question de vie ou de mort.
Pour notre avenir éternel, il s’agit aussi d’une question de vie ou de mort. L’Écriture est claire : Il n’y a pas de justes, pas même un seul, tous sont égarés, chacun suit sa propre voie, après quoi vient la mort. Il est réservé à l’homme de mourir une seule fois après quoi vient le jugement.

Dieu nous dit de choisir la vie. Qui de ces grands malades ne choisirait pas la vie, et à plus forte raison la vie éternelle… mais comment ?

Attention, il ne s’agit pas de mettre en pratique, chacun suivant ses possibilités, l’enseignement d’une religion, ni même l’enseignement de la Bible ! Ce serait dire aux malades de s’efforcer d’avoir un cœur, un foi ou un rein qui travaille mieux, qui soit plus efficace. C’est rigoureusement impossible, car il leur faut un nouvel organe.

Jésus disait la même chose : Dans le domaine spirituel, vos efforts sont voués à l’échec, vous ne pouvez pas vous transformer vous même.
La Bible, avec un peu d’humour, questionne :

« le léopard peut-il changer ses tâches ? » Jérémie 3.23

Ce que le Christ propose est révolutionnaire, et radicalement différent de toutes les autres religions ou morales. Il propose une transplantation, une greffe puisque nous sommes condamnés par la loi de Dieu. Il se propose d’implanter sa vie en nous par son esprit, cette vie qu’il a offerte en rançon pour nos péchés à la croix. « Celui qui me reçoit a la vie » dit le Christ.

Mais ce n’est pas tout. À l’image de ces greffés qui viennent d’échapper à une mort certaine, et pour qui redémarre une vie nouvelle, Jésus Christ nous offre une transformation complète :

  • de notre être intérieur par la greffe de sa propre vie,
  • de ses propres qualités en nous,
  • de son parfait pardon

Nous avons en lui le meilleur donneur car Il n’a jamais commis le moindre péché.

Saint Paul écrivait : « ce n’est plus moi qui vit, mais Christ qui vit en moi » Galates 2.20

Imaginez le bouleversement qui se produirait dans votre vie si Jésus-Christ vivait en vous par son Esprit, si ses qualités à Lui remplaçaient vos défauts. Jésus Christ vous offre une vie nouvelle, la sienne. Pour cela, il vous faut reconnaitre votre péché, votre faillite spirituelle, et le recevoir en vous par la foi, Lui qui a déja donné sa vie pour vous.

Credit photo:
mallix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents