Main menu

Le vrai repos

Resting in the sun

Notre époque, plus que toute autre peut-être, se sera caractérisée par la recherche de travail et par la quête de repos, de vrai repos. Les hommes politiques et autres économistes s’acharnent sur la question du travail. Pour le repos, il y a les marchands de meubles, les médecins, et puis tous les vendeurs de rêves…

Le vrai repos ne s’achète pas. En un sens, il est hors de portée, inaccessible. Et en même temps, il est là, tout près, à la porte. Je voudrais vous suggérer de retenir 3 mots simples qui peuvent devenir 3 portes, ou 3 sources de repos bienfaisant et profond.

« Merci »

Un petit enfant a souvent de la peine à dire « merci ». Mais quand il le fait, son cœur se remplit de joie. D’abord il sait qu’il a fait plaisir : ensuite il sent qu’il n’est pas un voleur qui accapare, et qu’il pourra jouir paisiblement de ce qu’il a reçu. Cette double satisfaction produit un vrai repos pour le cœur et pour la personnalité. Elle engendrera une tranquille assurance, et de la générosité.

Dans la vie, nous comptons souvent ce qui nous manque. Pouvons-nous essayer de compter ce que nous avons reçu ? Bien sûr, il y a eu des épreuves… Mais que de richesses aussi, que nous n’avons pas toujours su estimer. En vérité, méritons-nous tout ce que nous avons ? La vue, la parole, l’intelligence et le cœur qui bat ; et les minutes, les heures, les jours, les années…

Combien de fois avons-nous dit « merci »? Celui qui ne dit pas « merci » est un voleur. Un voleur ne connaît pas de repos.

Chacune de nos respirations devrait exprimer un « merci » à celui qui nous a créés et qui nous aime, malgré toutes nos fautes. Ne voulez-vous pas commencer à dire merci, chaque jour ?

« Pardon »

Ce mot aussi est très simple. Comme le précédent, il coûte peu et réjouit profondément celui qui le dit et celui qui le reçoit. Comme le précédent, c’est un mot de reconnaissance : je reconnais que quelqu’un d’autre existe et a de la valeur. C’est un mot qui construit. C’est un mot qui allège les fardeaux. C’est un mot qui adoucit les peines et guérit les blessures. C’est un mot qui procure du repos pour le cœur et pour l’âme.

Il y a des « pardons » qui mettent longtemps à venir ; de longues minutes ; ou de longues années. Ce long temps sera sans repos.

Mais quand je comprends qu’il est juste que je demande pardon – et que je le demande ! – et que je le reçois, il y a un poids qui tombe de mes épaules et une vague de vie qui déferle sur mon cœur. Quelque chose alors me porte en avant ! C’est la paix. C’est le repos dont nous parlons. Nul argent ne peut l’acheter.

Quelqu’un d’autre a payé le prix à ma place. La Bible affirme que Lui, qui était juste, a donné sa vie pour nous qui sommes injustes. Sur la croix. Une fois pour toutes. Pour vous aussi.

« Oui »

Le troisième mot que Dieu attend de ma bouche et de mon cœur c’est un « oui » ! Un « oui » dit volontairement,

à l’amour et à la volonté de Celui qui m’a créé pour Lui et à qui – consciemment ou inconsciemment – j’ai dit « non » jusqu’à maintenant. On ne peut pas dire « non » à Dieu et connaître le repos. C’est ainsi.

Ah, s’il fallait dire autant de « oui » que nous avons dit de « non »… mais un seul suffit : comme pour le mariage. Un « oui » qui pèse plus que tout le reste.

Ce « oui », c’est la fin d’une longue marche solitaire, de projets sans but en succès sans lendemain, de découragements en déceptions. Ce « oui », c’est la fin d’un long combat épuisant.

« Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles » (1) dit la Bible

Faire grâce, cela signifie porter, secourir, enrichir. Les humbles, ce sont ceux qui répondent « oui » au « oui » que Dieu a déjà prononcé pour eux en envoyant Jésus-Christ. Le repos de Dieu se trouve en Lui. Pour vous aussi.

Citation biblique : (1) 1 Pierre 5.5

Credit photo:
suzannehitchen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents