Main menu
Un poisson dans le netRéflexionPoème : Au seuil de 2011…

Poème : Au seuil de 2011…

last rays

Les portes sur 2010 ne sont pas fermées
Que déjà je me projette vers cet an nouveau.
Toi l’inconnu, que me réserves-tu de beau ?
Derrière ce rideau, ai-je des raisons d’espérer ?

Cette immense horloge est bien trop complexe pour moi !
Seul Celui qui l’a construite en détient la clé.
Impossible de retenir ce lourd balancier,
Quelle vanité que de vouloir changer Ses lois !

Bons ou mauvais, il me reste tous les souvenirs,
Toutes les cicatrices que le temps a déposées.
En être libéré, longtemps j’ai espéré
Déçu je constate qu’encore elles me font souffrir !

A travers chaque circonstance, Tu me montres ô Dieu
Combien je suis si fragile et bien limité
Afin qu’ainsi j’aspire à ce jour merveilleux
Où Tu viendras me chercher pour l’éternité.

Résolu d’oublier ce qui est en arrière,
Je plonge mes regards vers Celui qui m’a sauvé
Qui me conduit vers cette glorieuse carrière.
Être en ta présence, quelle merveilleuse destinée !

Ta science ô Dieu est bien trop merveilleuse pour moi !
La juste condamnation qui m’était destinée
Par amour, Tu l’as entièrement endossée.
Qui suis-je pour mériter la clémence du Grand Roi ?

Mon meilleur vœu au seuil de cette nouvelle année
Que chacun de mes actes, Toi seul Te glorifie
Sur Ta fidélité ô Dieu je peux compter
Et sur Ta force et Ta présence pour ce défi.

Patrice CHARRAS

Credit photo:
dexxus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents