Main menu
Un poisson dans le netÉtude biblique La révélation de DieuLa révélation (3) : Jésus, la révélation spéciale de Dieu (Jean 14)

La révélation (3) : Jésus, la révélation spéciale de Dieu (Jean 14)

Voici un autre volet de la révélation spécifique : Jésus, comme révélation spéciale de Dieu. Prenez le temps d’écouter la forme audio de cette prédication : audio (mp3, 14 Mo, 47 min). Retrouvez le sommaire de cette série dans la rubrique Approfondir ses connaissances.

Regardez comment s’ouvre l’épître aux Hébreux…

« 1 Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, 2 Dieu nous a parlé par le Fils en ces jours qui sont les derniers. Il l’a établi héritier de toutes choses, et c’est par lui qu’il a fait les mondes. 3 Ce Fils, qui est le rayonnement de sa gloire et l’expression de son être, soutient toutes choses par sa parole puissante ; après avoir accompli la purification des péchés, il s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très-hauts, 4 devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom bien différent du leur. » (Hébreux 1:1-4)

Jésus était :

  • Présent à la création
  • Présent avec Abraham en Genèse 19:24. Trois hommes… 2 sont des anges qui partent…
  • Présent la veille de l’invasion de la terre promise… Josué 5.15 « Le chef de l’armée de l’Éternel dit à Josué : Ote tes sandales de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Josué fit ainsi »
  • Présent dans la fournaise avec Chadrak, Méchak et Abed-Nego en Daniel 3:24-25 « Alors le roi Neboukadnetsar fut effrayé et se leva précipitamment. Il prit la parole et dit à ses conseillers : N’avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés ? Ils répondirent au roi : Certainement, ô roi ! Il reprit et dit : Eh bien ! je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu et qui n’ont pas de mal ; et l’aspect du quatrième ressemble à celui d’un fils des dieux. »
  • Semble-t-il pré-incarné dans la vision d’Ezéchiel. « Tout au-dessus de l’étendue qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose qui avait l’aspect d’un saphir et l’apparence d’un trône ; et par dessus cette sorte de trône apparaissait une forme humaine. » (Ezékiel 1:26)

Jésus paraît donc déjà dans l’Ancien Testament, anticipant son incarnation. La Bible dépeint en avance la venue de Jésus, pour qu’on ne se trompe pas sur son identité le jour de sa venue.

Jean 14.1-11 : Jésus est le seul intermédiaire entre Dieu et les hommes, et la pleine manifestation de Dieu parmi les hommes. En effet, Il est …

Il est le Seul à donner la paix du cœur (14.1) – Accrochez-vous à Lui !

« 1 Que votre coeur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. »

Quand Jésus dit de ne pas avoir un cœur troublé, il utilise un mot qui décrit un soulèvement intérieur intense. Les disciples sont bouleversés, émus, troublés agités. C’est un séisme psychologique qui les atteint. Ils ne comprennent pas. Leur vie paraît sans espoir. Sans promesse. Sans avenir. Il n’y a devant eux que du brouillard, que de l’incertitude, de la confusion. A quoi se raccrocher ? Il existe de nombreuses divinités. Chaque jour, elles reçoivent les offrandes de milliers d’hommes à la recherche d’apaisement, de satisfaction, et de reconnaissance. Ils font du bien pour un temps… Mais ces dieux nous laissent vides

Christ nous dit : que votre cœur ne se trouble pas ! Sa joie me vient :

  1. d’une relation avec Dieu ;
  2. des amis chrétiens ;
  3. d’une vie en règle avec Dieu ;
  4. d’une vie sage ;
  5. de la confiance en sa présence

Il est le seul à donner la vie éternelle (14.2-4) – réjouissez-vous d’avoir la vie éternelle !

« 2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Sinon, je vous l’aurais dit; car je vais vous préparer une place. 3 Donc, si je m’en vais et vous prépare une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi. 4 Et où je vais, vous en savez le chemin. »

Il nous assure

  • de la multiplicité des demeures (14.2a)
  • de la préparation d’une place (14.2b)
  • du rapatriement des chrétiens (14.3)

Il est le seul à donner l’accès à Dieu (14.5-6) – affermissez-vous en Lui !

« 5 Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment en saurions-nous le chemin? 6 Jésus lui dit: Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

On comprend mieux ces propos, si on comprend qui est Jésus. Il est Dieu venu parmi les hommes. A ce titre, il est différent de tous les fondateurs de religion…

Cela semble intolérant n’est-ce pas ? Non, il ne faut pas confondre ce que l’on croit avec la manière dont on traite ceux qui ne croient pas la même chose.

  • L’intolérance c’est refuser aux autres la liberté de croire, la liberté de conscience. L’intolérance c’est chercher d’imposer par toues les moyens ce que l’on croit.
  • Or il n’est jamais question d’intolérance dans le christianisme. Au contraire, le disciple de Christ doit chercher le bien des autres. Le disciple de Christ a des convictions, mais il a de l’amour, au point d’aimer même ses ennemis. Même ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.
  • Reconnaître que le message est étroit, n’est pas de l’intolérance.

3 questions sont souvent posées :

  1. Pourquoi n’y a-t-il pas d’autre moyen d’être sauvé ? Parce que notre dette est infinie, et que seul le sacrifice de Dieu est infini.
  2. Et ceux qui n’ont pas entendu parler de Jésus ? … Ont le même souci que ceux qui en ont entendu parler.Ils sont pécheurs et donc séparés de Dieu. Etre perdu, c’est ce qui est « normal ». C’est être sauvé qui est anormal ! Raison de plus pour leur en parler !
  3. Est-il possible d’être sauvé, sans se confier directement et personnellement à Jésus ? Non, Dieu choisit les siens, et il choisit la manière dont il va les sauver, par la prédication.

Si cela vous offense, c’est précisément cela que Paul décrit comme « le scandale de la croix » (lire 1Cor. 1.18-26)

Il est le seul à donner la connaissance du Père (14.7-11a) – confiez-vous en Lui !

« 7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant, vous le connaissez et vous l’avez vu. 8 Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9 Jésus lui dit: il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu, a vu le Père. Comment dis-tu: Montre-nous le Père? 10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis ne viennent pas de moi-même; le Père, qui demeure en moi, accomplit ses oeuvres. 11 Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi. Sinon, croyez à cause de ces oeuvres. »

Il y a en Jésus une révélation suffisante de Dieu, au point qu’en connaissant Christ, on connaît le Père. En voyant Jésus, on voit le Père. Jésus est pleinement Dieu.

Et vous ?

Qui est-il pour vous ? Etes-vous passé par lui pour accéder à Dieu ?

Credit photo:
loswl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents