Main menu
Un poisson dans le netÉtude biblique La révélation de DieuLa révélation (2) : de l'utilisation de la Parole de Dieu (2Ti 3.14-17)

La révélation (2) : de l'utilisation de la Parole de Dieu (2Ti 3.14-17)

Voici donc le deuxième épisode de cette courte série sur la révélation, avec le statut de la Bible. Prenez le temps d’écouter la forme audio de cette prédication : audio (mp3, 13 Mo, 44 min). Retrouvez le sommaire de cette série dans la rubrique Approfondir ses connaissances.

[audio:http://media.unpoissondansle.net/revelation/revelation_2.mp3]

L’Écriture, la vérité à préserver (3.15)

« 14 Toi, reste attaché à ce que tu as appris, et qui est l’objet de ta foi ; tu sais de qui tu l’as appris »

Paul contraste les mauvais serviteurs qui ruinent l’Eglise et son témoignage. La traduction ne le mentionne pas, mais le grec commence par un « mais ».

  • D’un côté il y a des gens méchants et imposteurs qui égarent ceux qui les écoutent
  • De l’autre il y a toi, Timothée, qui doit tenir ferme.

En proposant à Timothée de rester attacher à ce qu’il a appris, il lui rappelle à quel point l’Ecriture est à garder tout près de soi, un trésor qu’il faut garder tel quel.

Balise de sauvetage (3.15)

« 15 depuis ton enfance, tu connais les Écrits sacrés ; ils peuvent te donner la sagesse en vue du salut par la foi en Christ-Jésus. »

L’expression « écrits sacrés » désigne communément l’Ancien Testament (cf. Rom 1.2). Et ces écrits ont une puissance :

  • Ce ne sont pas seulement des textes intéressants ou instructifs.
  • Ce sont des textes qui s’ils sont correctement compris conduisent au salut.

Un Ecrit d’origine divine (3.16a)

« 16 Toute Écriture est inspirée de Dieu »

Ce verset est le verset le plus important de toute la Bible sur le statut de la Bible

  • Toute Ecriture désigne bien évidemment l’ensemble de l’Ecriture sainte. Toute la Bible. Tout ce qui était déjà écrit du temps de Paul, et tout ce qui serait écrit et reconnu comme venant de Dieu après lui. Les apôtres avaient conscience d’être inspirés.
  • Inspirée est une traduction intéressante, mais on devrait plus précisément dire « expirée » de Dieu, ou « soufflée de Dieu »

Notez bien que ce sont les écrits – les écrits originaux – qui sont inspirés :

  • Ce ne sont pas les idées ou les concepts qui sont inspirées.
  • Ce ne sont pas non plus quelques passages qui sont inspirés.
  • Toute l’Ecriture.

Comment Dieu a-t-il procédé ? De plusieurs manières. C’est d’ailleurs ce qui rend ce livre unique parmi tous les écrits sacrés.

  • Parfois, Dieu a écrit lui-même.
  • Parfois, Dieu a demandé à quelqu’un de dicter ses paroles.
  • Parfois, Dieu a conduit un prophète pour qu’il parle en son nom.
  • Parfois, il y a eu une réflexion personnelle.
  • Parfois, il y a une enquête historique.
  • Parfois c’est une lettre.
  • Parfois par une vision.

Lorsque les théologiens définissent cette inspiration de l’Ecriture, ils utilisent différents vocabulaires :

  • Le premier c’est l’autorité de l’Ecriture.
  • Le second c’est l’inerrance.
  • Un troisième c’est la clarté de l’Ecriture.

Spirituellement utile (3.16b)

« et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice »

Non seulement la Parole est inspirée, mais elle est utile : Elle confère un avantage, elle est productive, elle offre une assistance.

Paul nomme ici quatre effets de la Parole :

  • L’Écriture sert à enseigner :
  • L’Écriture sert à convaincre
  • L’Écriture sert à corriger
  • L’Écriture sert à instruire dans la justice

Qualification au service (3.17)

« 17 afin que l’homme de Dieu soit adapté et préparé à toute œuvre bonne. »

Conclusion

« 3 Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes »

De notre fidélité dépend le salut de ceux qui nous entendent :

  • « Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment entendront-ils parler de lui, sans prédicateurs ? » (Romains 10:14)
  • « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole du Christ. » (Romains 10:17)
  • Josué 1.8 : « Ce livre de la loi ne s’éloignera pas de ta bouche ; tu y méditeras jour et nuit pour observer et mettre en pratique tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu mèneras à bien tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. »
Credit photo:
PhotoXpress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents