Main menu

Libre jusqu'au bout !

HarderBetterFasterStrongerHotterBeautifuler Portrait.Beaucoup pensent qu’il est raisonnable de croire en l’homme (1). Mais la Bible avertit :
 » Maudit soit celui qui se confie en l’homme  » (2)
La religion de l’homme en effet ne peut qu’aboutir aux pires déceptions.
Par contre c’est la même Bible qui met le mieux en évidence la très haute dignité de la personne humaine. Contemplant l’immensité des cieux, le roi David s’écriait :

 » Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, tu lui as tout mis sous ses pieds.  » (3)

Dignité, liberté

Une dignité particulière revient donc à l’être humain, une place d’honneur au sein de toute création. 

À tout être humain ? Que dire de tous ceux dont le comportement abject suscite la répulsion ? Pourtant même dans les cas extrêmes, la Bible ne dit pas que l’on puisse totalement déchoir de la dignité d’être créé  » à l’image de Dieu, selon sa ressemblance  » (4).

Oui, ce qui rapproche de Dieu, même le pire d’entre nous, c’est cette irréductible part de liberté qui fait justement toute la dignité humaine. De sorte que même un bourreau d’enfant reste, quoi qu’on en dise, libre et responsable de son acte. Théoriquement Dieu pourrait arrêter le bras de tous les tueurs. S’il ne le fait pas, c’est qu’il ne considère pas avoir affaire à des robots incorrectement programmés, mais à des êtres libres jusqu’au bout, libres même de transgresser la divine interdiction du meurtre. Certes l’être humain fut créé dans le but de librement participer au mouvement de la vie divine, éternel échange d’amour entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint.

Rupture et réaction divine

La Bible enseigne que par usage abusif de sa liberté, le premier couple humain s’est un jour coupé de cet amour divin. Et tous ses descendants ont à leur tour suivi cette voie de l’indépendance et de la révolte ouverte ou sourde contre Dieu. Or celui-ci, loin de rester spectateur de notre malheur, s’est abaissé jusqu’à nous pour sauver ceux qui, reconnaissant leur état, voulaient bien se laisser aiguiller sur la voie droite qui ramène à la Vie. Le Fils éternel de Dieu s’est même incarné au sein du peuple juif pour nous arracher aux mortelles conséquences de notre éloignement :
 » car tous ont pêché et sont privés de la gloire de Dieu … le salaire du pêché c’est la mort  » (5)

Jésus (Dieu Sauveur) a par amour pris sur la croix notre place de condamnés à mort. Désormais tous ceux qui se confient pleinement en lui sont pardonnés, car le sang de Jésus couvre toutes leurs fautes, procurant la paix avec Dieu. Par sa résurrection d’entre les morts, Jésus a prouvé qu’en lui se trouve le vrai pardon. Ainsi, à quiconque se repent et croit en lui de tout son cœur, Jésus offre l’entrée dans la vie nouvelle, éternelle, en vue de laquelle nous avons été créés. C’est une Vie dont tous les vrais chrétiens peuvent expérimenter les merveilleux effets, dès leur vie terrestre.

 » Choisis la vie  » (6)

Attention : Dieu respecte trop notre dignité pour nous contraindre à croire en lui et à l’aimer. Si quelqu’un veut continuer à se détruire et à détruire autour de lui, Dieu ne l’empêchera pas ! L’offre de la vie qui est en Jésus-Christ peut être refusée : Dieu prendra au sérieux même ce mauvais choix. La dignité de l’homme implique pour lui la possibilité de se perdre à jamais. Mais aujourd’hui, l’Esprit murmure à notre oreille :
 » Voici le chemin, marchez-y !  » (7)
Jésus le dit :
 » Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.  » (8)

Croyons-le pour entrer dans la vie.


Les passages cités sont extraits de la Bible :

  • (1) Esaïe 2,22
  • (2) Jérémie 17,5
  • (3) Psaume 8,5-7
  • (4) Genèse 1,26
  • (5) Romains 3,23 et 6,23
  • (6) Deutéronome 30,19
  • (7) Esaïe 30,21
  • (8) Jean 14,6
Credit photo:
simonpais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents