Main menu
Un poisson dans le netRéflexionConduire des conversations en apologétique – 09 – La tactique Columbo – Second but : Renverser l’obligation de se justifier

Conduire des conversations en apologétique – 09 – La tactique Columbo – Second but : Renverser l’obligation de se justifier

Nous poursuivons aujourd’hui une série d’articles sur la conduite de conversations en apologétique. C’est un texte inédit, présenté en 2008 lors d’une conférence sur l’apologétique à Grenoble. Cette série nous conduira une bonne partie de l’été. Nous espérons qu’elle vous sera utile pour l’annonce de l’Évangile autour de vous. Retrouvez le sommaire de la série ici, dans notre dossier sur l’apologétique.

Conduire des conversations en apologétique, Repères bibliques, attitude et méthodes > La tactique Columbo > Second but : Renverser l’obligation de se justifier

Une règle fondamentale dans la conversation, c’est que celui qui énonce une affirmation est celui qui doit se justifier. Ne vous laissez pas placer en posture défensive quand c’est votre interlocuteur qui affirme quelque chose… Profitons-en aussi pour dire que les chrétiens devraient abandonner l’idée de réfuter tout ce que les non-chrétiens peuvent inventer ! Laissez-leur la responsabilité de leurs propos, ce sont les leurs, pas les vôtres !

Placez l’obligation de se justifier sur celui qui énonce une affirmation !

La question de base à poser pour obliger celui qui affirme quelque chose à se justifier pourrait être : Comment en es-tu arrivé à cette conclusion ? Pourquoi dis-tu cela ? Quelles sont tes raisons pour le dire ?

En le questionnant ainsi, on sous-entend avec douceur qu’il a longuement réfléchi et en est mûrement arrivé aux conclusions qu’il énonce ; que ces affirmations ne sont pas des prétentions fondées sur des émotions, le qu’en dira-t-on, ou … sur du vent.

Alors que le premier type de question (“Que veux-tu dire par là ?“) nous renseigne sur ce que l’interlocuteur pense, le deuxième type de question (« Comment en es-tu arrivé à cette conclusion ? Pourquoi dis-tu cela ? ») nous dit comment il en est arrivé à penser cela. Ce sont ces éléments qui nous permettrons d’aller plus loin et de poursuivre la discussion en y apportant la réponse chrétienne.

Pour aller plus loin que les deux premiers types de questions, voici la troisième application de Columbo…

Suite…

Credit photo:
auntiep

One thought on “Conduire des conversations en apologétique – 09 – La tactique Columbo – Second but : Renverser l’obligation de se justifier

  1. Merci pour cette étude. Enfin du solide pour envisager une évangélisation intelligente. Car je crois que beaucoup, comme moi, ont besoin de connaître la bonne manière d’aborder les gens et toutes ces questions, surtout les plus « timides », de même que quand nous étions jeunes et dans le monde, il y avait les copains qui savaient naturellement « draguer » et ceux qui étaient terrorisés dans les mêmes situations! Je vais me mettre à étudier sérieusement cette stratégie…Que le Seigneur nous accompagne dans cette mission qu’Il nous a confiée. Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents