Main menu
Un poisson dans le netÉcclésiaste Étude bibliqueLa vie en société, ça frustre grave (Eccl 3.16-4.16) #4

La vie en société, ça frustre grave (Eccl 3.16-4.16) #4

un viel homme s'interroge sur le sens de la vieNous continuons notre survol du livre de l’Écclésiaste, qui veut changer notre quotidien en mettant le doigt là où ça fait mal, et en orientant nos cœurs vers les grandes et justes démarches de la vie.

L’une des grandes tendances de la vie, c’est de reporter sur autrui la raison de nos difficultés : nous cultivons un rapport ambigu avec les autres, et avec la société. Besoin de vie communautaire pour les uns ; de solitude pour les autres.

Salomon fait ce constat doux amer de ce que rapporte la vie en société.

1. La justice est inégale – et la mort universelle (3.16-4.3)

L’une des frustrations, c’est qu’on attend que le monde agisse en toute justice. On aime la justice, la plupart du temps. Mais si vous attendez qu’une justice humaine agisse dans la pleine droiture, vous serez déçu. Durablement déçu… C’est pourquoi Salomon parle d’un jugement divin. Dieu sait. Dieu sait tout ce qui se passe. Dieu est patient et le temps du jugement viendra. Ce jour-là, il mettra tout en lumière.

Non seulement il n’y a pas de justice mais en plus on va tous mourir !

Et qui sait ce qui se passe après ? Salomon fait preuve d’un empirisme sceptique : de son point de vue, seule la mort est avérée, et personne n’est revenu pour en parler. Il lui manque bien sûr la gloire de l’Evangile, pleinement révélée en Jésus. Sa mort et sa résurrection sont la garantie absolue de notre espérance. Mais pour lui, il constate que le pari est maigre.

2. L’activité est inégale – et la solitude universelle (4.4-12)

Lorsqu’on réalise que la société et la justice du monde ne résoudront pas pleinement le problème fondamental de la vie, on peut se jeter dans l’activité. Remplir la vie d’activités. Oublier la mort, oublier l’injustice ! Ne pas se réjouir du manger et du boire, mais de son activité incessante.

À partir du moment où nous sommes motivés par le « plus constant », vous savez ce qu’on fait ? le vide autour de soi.

3. La politique est inégale – et l’oubli universel (4.13-16)

Tirons-en les bonnes conclusions !

Voici donc la quatrième partie de cette série d’études, proposée en version pdf (pas de mp3 malheureusement cette fois-ci). Vous pouvez retrouver ici le sommaire de la série, rubrique « Approfondir ses connaissances« .

Credit photo:
© PhotoXpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents