Main menu
Un poisson dans le netÉcclésiaste Étude bibliqueLa religiosité, ça frustre grave (Eccl 4.17-5.19) #5

La religiosité, ça frustre grave (Eccl 4.17-5.19) #5

Parce que cette vie est difficile, l’une des mauvaises pistes pour tenter de bien la vivre, c’est de devenir une grenouille de bénitier.

Et vous savez quoi ? les bénitiers sont incapables de donner du sens à cette vie. Parce que Dieu cherche des adorateurs et non des grenouilles. Des hommes et des femmes qui adorent Dieu « en esprit et en vérité » pour reprendre l’expression de Jésus.

L’adoration plutôt qu’accomplir des rites

Devant les difficultés de la vie, certains se tournent vers la religion. Ou plutôt vers la superstition. Combien de cierges sont brûlés, combien de moulins à prière sont mis en marche, combien de promesses sont faites, lorsque la vie ne se déroule pas comme on veut ?

  1. L’importance de l’instruction : Lorsque le peuple de Dieu se rassemble, il vient notamment pour écouter. L’instruction est une démarche clé dans le rassemblement du peuple de Dieu.
  2. Le danger des offrandes idiotes : Le sacrifice des insensés, c’est le sacrifices de gens qui se concentrent sur l’accomplissement d’un devoir au mépris de ce qu’il représente.
  3. La prudence dans les engagements : Parfois les activités spirituelles qui constituent un culte, ou un camp, donnent l’opportunité de s’engager, de prendre des décisions fortes. Salomon dit : OK, mais avec sérieux, avec mesure.
  4. La crainte aimante de Dieu. Finalement ce que Salomon constate c’est que la religion, la superstition sont absolument inutiles. Ce sont de fausses béquilles. « c’est pourquoi, crains Dieu. » Et là on est au centre. « Crains Dieu. » Craindre dans un sens réel de craindre.

L’adoration plutôt que suivre des idoles

Le contraste ne peut être davantage marqué entre l’adoration du Dieu qui ne déçoit pas, et des dieux vides qui oppressent ceux qui les servent. Salomon touche du doigt deux idoles terriblement oppressantes.

  • La première est celle du pouvoir
  • La seconde idole est celle de l’argent

L’adoration plutôt que de ronchonner

Apprenons à prendre de Dieu ce que nous avons. À rendre grâce. À prendre de Dieu tous ces bons cadeaux qu’il nous donne. C’est vraiment un apprentissage de la vie. L’attitude. L’attitude qui se réjouit d’une vie imparfaite.

Voici donc la suite de cette passionnante série sur le livre de l’Écclésiaste avec ce cinquième épisode, proposé en format pdf et mp3 (13 Mo, 44 min). Si vous prenez la série en route, retrouvez les premiers épisodes via la page de la série, rubrique Approfondir ses connaissances.

Lecture en ligne 

Credit photo:
hapal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents