Main menu
Un poisson dans le netÉcclésiaste Étude bibliqueAvoir sans profiter, ça frustre grave ! (Écc 6) #6

Avoir sans profiter, ça frustre grave ! (Écc 6) #6

4538553827_c3b584729c

Nous continuons notre parcours de l’Ecclésiaste. C’est peut-être le chapitre le plus triste, le plus dépité de tous, et qui résume un peu tout ce qui a déjà été dit : Salomon trouve que la vie est éphémère, sans substance, sans stabilité. Il nous laisse quelques pistes pour vivre, et pour bien vivre :

  • Accueillir et accepter l’idée que la vie terrestre sera décevante dans certains aspects.
  • Se réjouir consciemment des joies quotidiennes que sont l’activité du jour, le manger, et le boire. Le bonheur de vivre se cueille chaque jour
  • Mesurer le sens d’une vie à la 2e personne du singulier ou du pluriel. La satisfaction s’épelle AUTRUI.
  • Accepter les cycles de vie, et qu’il y a des temps pour tout, des saisons opportunes, et attacher son action à ces saisons.
  • La contribution du chapitre 4 souligne l’importance de l’amitié.
  • Au chapitre précédent, Salomon rappelle qu’en aucun cas la religion, ou la religiosité, ou les superstitions ne sauraient donner du sens à l’existence. Dieu cherche des adorateurs, pas des grenouilles de bénitier !

Mais il poursuit…

Avoir tout sans l’apprécier (6.1-2)

Salomon observe un « malheur », un « mal » particulièrement terrible. Avoir beaucoup et ne pas en profiter. On trouve un leitmotiv dans le cœur humain : avec plus, ça ira mieux.

Finalement, Salomon met le doigt sur la question de la satisfaction. Sommes-nous satisfaits de ce que Dieu nous a donné ? Cultivons-nous un esprit de reconnaissance de profit pour ce que nous avons ? pour ce que nous sommes, pour ce que nous faisons ? Non avec orgueil, comme le dit l’apôtre Paul : « qu’as-tu que n’aies reçu ? »

C’est vraiment, vraiment vraiment triste d’ignorer tout ce qu’on a.

Ainsi, « apprécier » est indépendant de « avoir ».

Vivre longtemps sans l’apprécier (6.3-6)

Si cet homme comblé de tout, n’est pas heureux, n’est-ce pas idiot ?

Ce scénario conduit Salomon a cette conclusion : même la mort n’est pas préférable. Ce qui est préférable, c’est de ne jamais avoir vécu.

Voilà ce que suggère l’Ecclésiaste. Vivre longtemps, avoir beaucoup – c’est nul en soi. Mais jouir de ce que l’on a, à chaque moment saisi, ça c’est la vie.

Manger beaucoup sans se satisfaire (6.7-10)

Peut-être faut-il étendre la notion de bouche à tous les appétits du corps. Et ils sont insatiables. Le thème de la satiété et du désir revient très souvent sur le tapis. Dit simplement, le désir tue…

Réaliser que les désirs les meilleurs sont liés à ce que Dieu met devant nous. Des occasions de service, de paroles, d’amitiés… C’est cela qui satisfait.

Parler beaucoup sans vraiment comprendre (6.10-12)

Cette fois-ci c’est l’insatisfaction des prouesses intellectuelles. l’homme se heurtera toujours à la limite divine. « Il ne peut contester avec plus puissant que lui. » À un moment donné, l’homme est confronté à sa finitude, et le mystère de la vie s’épaissit.

Conclusion

  1. Connaître Dieu est la première des satisfactions
  2. Apprendre à profiter, c’est… un apprentissage !
  3. Intégrer la providence de Dieu, c’est… un apprentissage !

C’est difficile d’intégrer la notion du règne de Dieu dans un monde tordu et tortueux. Et pourtant, Dieu accomplit son plan. Bientôt nous serons dans la Maison du Père. En attendant, gardons nos cœurs confiants dans la direction qu’il donne à nos vies.

Ce que vous avez lu n’est qu’un résumé : ne ratez pas l’intégralité de cette étude biblique, en format pdf et audio (mp3, 10 Mo, 35 min). Vous pouvez retrouver ici le sommaire de la série, rubrique “Approfondir ses connaissances“.

Lecture en ligne 

Credit photo:
Photo Credit: Olly Newport via Compfight cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents