Main menu
Un poisson dans le netRéflexionUne bonne raison pour l’existence du mal ??? (2/3)

Une bonne raison pour l’existence du mal ??? (2/3)

Qu’est-ce que le mal ? Peut-il avoir un but ? C’est à ces questions épineuses que ce texte, en trois parties (commencez la lecture ici), tente de répondre. Il est librement inspiré et traduit d’un article de Gregory Koukl : A Good Reason for Evil. N’hésitez pas à commenter ! Ce genre d’articles vous intéresse-t-il ? Voudriez-vous voir en lire d’autres du même genre ? Merci de votre avis !

2. Une contamination ?

La question suivante à laquelle il nous faut répondre est la suivante : Si tout ce que Dieu a créé est vraiment bon, comment expliquer qu’il ait autorisé la contamination de sa création par le mal ?

Satan serait le premier exemple d’une « source de mal » indépendante. De même, Adam et Eve seraient aussi une « source de mal » ayant infecté la race humaine. Ils n’ont pas récupéré le mal de Satan, ils ont généré leur propre mal. Satan les a influencé et, bien qu’il ait lui-même détérioré le bien, ils y ont eux-mêmes laissé leurs propres déchirures. Ils sont totalement responsables pour leur propre mal. 

Satan n’a rien fabriqué qu’ils aient récupéré, parce que le mal n’est pas une chose. C’est le point central de notre discussion. Ils n’ont pas « puisé » dans le mal parce que le mal n’est pas quelque chose dans lequel on puisse puiser. Quand nous générons une ombre, nous ne la fabriquons pas avec de l’ombre en vrac, nous bloquons la lumière.

De la même façon, le mal n’est pas la cause de nos actions. C’est même tout à fait l’inverse. Ce sont nos actions qui causent du mal (ou l’absence de bien) en nous, et cette absence de bien impacte nos actions futures, nous prédisposant à causer encore plus de mal.

Dieu n’a pas créé Adam et Eve avec de mauvaises choses en eux. Il les créa avec la capacité à se rebeller contre Lui, et à faire de mauvais choix. Cela s’appelle le libre arbitre moral C’est une bonne chose, qui peut être mal utilisée. Le libre arbitre peut servir à se rebeller et à détériorer le bien.

Satan et l’homme ont tous deux utilisé leur capacité de libre arbitre pour agir contre le bien voulu et créé par Dieu. Je suis certain que Dieu avait une bonne raison pour permettre l’existence du mal. Le mal a causé énormément de souffrances, mais cette souffrance a paradoxalement généré beaucoup de bien sous l’influence de Dieu. 

Quand vous pardonnez à quelqu’un qui vous a fait du mal, et que vous le traitez avec douceur, c’est une bonne chose n’est-ce-pas ? Mais auriez-vous pu lui pardonner s’il n’avait rien fait contre vous ? Je ne dit naturellement pas qu’il faut commettre le mal pour que le bien puisse s’exprimer, mais plutôt que ce n’est pas une contradiction d’affirmer que de bonnes choses peuvent naître de choses mauvaises.

L’une des caractéristiques de Dieu c’est justement qu’il peut, à partir du mal, faire naître du bien. La miséricorde en est un bon exemple. Sans péché, pas de miséricorde. On pourrait donner plein d’autres exemples : le comportement dans la souffrance, la façon de gérer l’injustice, les actes héroïques, le pardon, … Ces vertus ne pourraient pas s’exprimer dans un monde sans péché ni mal.

La vraie question à se poser à cette étape est : « Cela en valait-il la peine ? Oui, du bien peut être engendré depuis du mal, mais globalement, cela en valait-il la peine  ? » Ma réponse est que seul Dieu peut le savoir. Vous et moi avons une perspective bien trop limitée.

Il semble que Dieu considère que oui, tout bien compté, le bien va surpasser le mal (duquel le bien est né !) Dans le cas contraire, Dieu n’aurait pas permis que les choses se passent de cette façon. Christ l’a payé d’un prix énorme, une claire démonstration de l’immense amour de Dieu pour nous. Dieu n’aurait pas pu nous prouver son amour par Son sacrifice s’il n’y avait pas eu de raison d’offrir un sacrifice.

Dans ce cas, pourquoi pensons-nous que le compte n’y est pas, et que cette situation n’est pas juste ? C’est sans doute parce que nous pensons que la vie doit nous apporter du plaisir et du bonheur. Cette façon de voir est très répandue dans le monde occidental. Notre bonheur personnel et notre plaisir sont vus comme les choses les plus importantes de notre vie.

Ce n’est pourtant pas ce que la Bible enseigne. La joie fait partie du programme divin mais la raison fondamentale pour laquelle Dieu nous a créé n’est pas de s’amuser et de profiter de la vie. En nous créant, son but était de nous transformer en personnes aptes à passer l’éternité avec Lui. Sa méthode consiste à nous façonner à son image, à nous aider à grandir en nous faisant vivre dans un monde déchu.

C’est l’un des messages du livre des Hébreux. Même Jésus a été façonné (rendu mature) par le processus de la souffrance. Dans l’esprit de Dieu, le but de cette méthode (être façonné à l’image de Son Fils) produit un bien immensément plus grand que le mal du monde dans lequel nous devons vivre. Le bilan est clairement du coté du bien.

Suite…

Credit photo:
buttersweet

Two thoughts on “Une bonne raison pour l’existence du mal ??? (2/3)

  1. Satan n’a rien fabriqué qu’ils aient récupéré, parce que le mal n’est pas une chose. C’est le point central de notre discussion. Ils n’ont pas « puisé » dans le mal parce que le mal n’est pas quelque chose dans lequel on puisse puiser »
    ————–
    ce que Satan a fabriqué comme « Mal »,c’est le mensonge…..Voilà sa fabrication depuis toujours; il en est d’ailleurs « le père dumensonge ».
    C’est ce mal que satan a inoculé aux premiers de nous…et ce venin du mensonge a porté son fruit.
    Imaginons un enfant tout petit,naîf,ouvert à la parole agissante…mentez lui et vous le conduirez dans l’erreur.
    Eve a donc récupéré ce qu’a semé satan,qui contrairemnt à Dieu qui dit la VERITE
    ,lui a prononcé des paroles mensongères.
    Le mal est le mensonge….de satan.ne disons donc point qu’il n’a rien généré ou fabriqué de mal….
    Si « on ne peut puiser dans le mal » au niveau de nos premiers habitants ,ils l’ont laissé entrer d’abord….puis ils s’en sont accommodé.
    Cela se vérifie dans les réponses qu’ils font à Dieu qui les interrogent…Déjà ,le « m

  2. Suite:A partir d e là ,le « mal » les habite….
    Pour nous, c’est chose faite à notre naissance:Puisque Christ dira que nous avons pour père le Diable et donc que le « mal » vit déjà en nous.
    Si quand il y a salut ,Nous sommes une nouvelle créature,c’est bien parce que Christ a engendré en nous « le bien »,c’est à dire sa propre vie.
    Avant ,quoique certains en douterons,notre ancienne nature était une vie de « ténèbres ».
    Ténèbres en qui nous puisions…..de façon inégale.C’est notre « sève »….
    C’est pourquoi la loi ,les commandements,ne pouvaient qu’attirer notre attention sur l’existence du Mal et donc du Bien,mais sans pour autant nous en donner la force libératrice.Force qui sera donnée par l’ESprit Saint,à la nouvelle naissance par le baptême du Saint Esprit.
    Regardons Paul avant et après …:Le « mal » n’habite plus en son esprit…..
    On peut puiser dans le mal,en ce sens que c’est la nature ancienne…Nature ,dit état.
    La bouche parle de l’abondance du coeur….parce qu’il se révèle en paroles.
    En mentant à Eve ,Satan révélait son état intérieur…..sa nature rusée s’opposant déjà au Père des lumières,Dieu qui est LA VERITE.
    C’est donc pour détruire cette naissance en nos ténèbres que Christ est venu TOUT brisé à la croix ,nous donnant de « naître à la vraie vie,celle de la lumière.
    Voilà le but de Dieu :Nous rendre libres du mal qui nous habite….en nous donnant de « naître de LUI « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents