Main menu
Un poisson dans le netLivre chrétienAu risque d'être heureux : encore un cadeau de Noël !

Au risque d'être heureux : encore un cadeau de Noël !

Un nouveau cadeau pour vous avant une petite pause de fin d’année… Il s’agit de l’ouvrage « Au risque d’être heureux » de John Piper, proposé gratuitement en ligne par les Editions BLFeurope. Il est bien entendu possible d’acheter l’édition papier, notamment pour faire des heureux sous le sapin. Laissons John Piper présenter lui-même cet ouvrage atypique… et Joyeux Noël !

Cher lecteur, chère lectrice,

J’ai écrit ce livre parce que la vérité et la beauté que je découvre en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, me coupent le souffle. Je m’exclame avec le psalmiste :

« Je demande à l’Éternel une chose, que je recherche ardemment : habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel, pour contempler la magnificence de l’Éternel et pour admirer son temple. » PSAUMES 27:4

Si vous servez de guide à des randonneurs et que vous savez qu’ils rêvent de voir des paysages sublimes, quitte à prendre quelques risques, vous n’hésiterez pas, aux abords d’une falaise impressionnante, à les encourager à profiter pleinement du spectacle. L’être humain est avide d’expériences qui le font frissonner et le lais­sent bouche bée ; or, il n’y a rien de plus époustouflant et de plus inouï que Jésus-Christ lui-même. Connaître Jésus n’est pas sans risque, mais il s’agit d’une expérience stupéfiante.

Dieu a mis dans l’homme la pensée de l’éternité, et a rempli son cœur d’une soif intense. Mais nous ne sommes pas conscients de ce que nous recherchons jusqu’au moment où nous découvrons combien Dieu est surprenant. C’est pour cette raison que l’univers tout entier est en effervescence. D’où la célèbre prière de Saint-Augustin : « Tu nous as créés pour toi et notre coeur est sans repos jusqu’à ce qu’il se repose en toi ».

Le monde souffre d’une soif insatiable. Il tente de l’étancher à coups de vacances pittoresques, de grandes œuvres d’art, d’effets spéciaux cinématographiques, d’exploits sexuels, de sports extrêmes, de drogues hallucinogènes, de privations ascétiques, d’excellence professionnelle, etc. Mais sa soif demeure, Quelle conclusion en tirer? C. S. Lewis répond :

Si je découvre en moi un désir qu’aucune expérience dans ce monde ne peut satisfaire, l’explication la plus probable est que j’ai été fait pour un autre monde

J’ai écrit ce livre parce que la Beauté suprême nous a visités. « La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père » (Jean 1 ;14). Comment puis-je ne pas m’écrier : Regardez ! Croyez ! Soyez satisfaits ! Cette contemplation peut nous coûter la vie, mais elle en vaut la peine, parce que nous savons de source sûre que « ton amour vaut bien mieux que la vie » (Psaumes 63:3 — Semeur). Partir à la recherche des délices éternelles est une tâche risquée, mais que VOUS ne regretterez jamais d’avoir entreprise. C’est ce que j’appelle « l’hédonisme chrétien… »

Lisez la suite grâce au fichier pdf du livre ou via le lecteur ci-dessous…

[issuu layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Fcolor%2Flayout.xml backgroundcolor=FFFFFF showflipbtn=true documentid=090724124124-699f66a2486a468bb82d6f734422e124 docname=blf-au-risque-d-etre-heureux-issuu username=blfeurope loadinginfotext=Au%20risque%20d’etre%20heureux width=500 height=375 unit=px]

Note à nos lecteurs : Nous soufflons quelques jours pour ces fêtes de fin d’année. Joyeux Noël à tous et à l’année prochaine, à partir du 10 janvier 2010, pour de nouvelles aventures !

3 thoughts on “Au risque d'être heureux : encore un cadeau de Noël !

  1. L’auteur cite dans son livre:
    « Le dénominateur commun entre vivre et mourir est
    de considérer que Christ est notre trésor, la source de
    notre entière satisfaction, dans la vie comme dans la
    mort. Christ est exalté quand il est tenu en haute estime.
    Il est magnifié comme un trésor glorieux lorsqu’il devient
    notre plaisir sans égal. »

    ———–
    Ce qui correspond au verset:mathieu 13:44 etc..
    Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.
    13.45
    Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles.
    13.46
    Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée
    C’est à dire que dans sa joie…..il vend tout de lui pour avoir ce « trésor ».

    Mais si l’auteur a bien entendu raison,cela ne se crée point de soi-même…..c’est la conséquence d’avoir rencontrer véritablement le Seigneur,le trésor en qui on a TOUT, en sa réelle profondeur.
    Quand l’Esprit nous réclame et nous fait entendre que nous avons perdu « notre premier amour »…..il traite aussi de la joie de lui appartenir.
    Tout se tient dans la Parole de Dieu.
    Les « illuminés »,les contemplatifs etc….ne sont en fait que des gens qui y prennent TOUTE LEUR JOIE.

  2. Très beau mystère de Noël avec une Bonne Nouvelle, pour satisfaire l’Eternel, naît le Sauveur en Israël.
    JOYEUX NOËL et JOYEUSES FÊTES !
    Riches bénédiction de l’Eternel, et que Sa paix soit dans vos coeur!!!
    Sarah

  3. Eternel notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre!
    Psaume 8 v 2 et 10
    Et si toute cette année 2010 serait marquée par la même louange!!!
    Quel renouvellement quotidien de force – de paix et d’espérance!!! en dépit des lieux et des circonstances, puisqu’Il est sur toute la terre!!!
    Avec Dieu, BONNE ANNEE à toutes et à tous, et bonne route en 2010!!!
    Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents