Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueLa chute de Pierre (Matt 26.69-75)

La chute de Pierre (Matt 26.69-75)

tristesse devant le péchéC’est curieux le péché.

  1. Le péché est une réalité omniprésente de notre humanité. Nous sommes des fils d’Adam, adoptés pour devenir des fils de Dieu, mais l’éducation est en cours et nous n’avons pas encore été transformés à sa gloire.
  2. Le péché est en même temps la réalité inacceptable du Chrétien. Dans mon Groupe de Croissance nous relisons Actes, et j’ai été saisi par la manière dont Paul menait sa vie : « C’est pourquoi, moi aussi, je m’exerce à avoir constamment une conscience irréprochable devant Dieu et devant les hommes. » (Actes 24:16). Il ne dit pas s’exercer constamment à une conscience irréprochable, mais s’exercer à avoir constamment une conscience irréprochable…
  3. Le péché est en même temps masqué par une affirmation extraordinaire : nous sommes par le sang de Jésus déclarés justes à jamais. « Il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus » (Rom 8.1).

En latin l’expression sonne bien : justus et peccator. Le chrétien est simultanément juste et pécheur.

  • Il est saint devant Dieu.
  • Il est pécheur encore.

Alors que se passe-t-il quand il y a chute ? Quand il y a péché ? Comment appréhender la réalité du péché de nos vies ? Ce qui est triste c’est que certains chrétiens ont abdiqué dans leur désir de sainteté. Ce qui est triste aussi c’est que certains chrétiens ont péché, et se sentent paralysés à vie. Ils n’osent plus avancer avec le Seigneur.

L’histoire que nous lisons nous apprend une chose : il est un péché plus grave que de pécher, c’est de ne pas se relever…

Une occasion, via cette nouvelle étude biblique de l’Évangile de Matthieu, de faire le point sur notre vie. Lisez cette étude en pdf ou écoutez-là en mp3 (10 Mo, 43 min)

Retrouvez ici l’ensemble des prédications sur l’Évangile de Matthieu, rubrique Approfondir ses connaissances

Lecture en ligne [audio:http://www.media.unpoissondansle.net/eefv/2008/matthieu/Matt_26.69-75.mp3]

Credit photo:
© PhotoXpress.com

One thought on “La chute de Pierre (Matt 26.69-75)

  1. La chute de Pierre révèle qu’il nie son Maître et lui appartenir…
    C’est sans doute plus grave que de « pécher » occasionnellement.
    A sa défense nous dirons que Pierre quoiqu’il fréquenta Christ assidument et qu’il pût voir des choses extraordinaires,ce dernier n’était pas encore « né de nouveau »,ni baptisé du Saint Esprit.
    Judas a trahi Jésus,d’autres ont fui lors de son arrestation etPierre lui ,le renia…pénétré d’angoisse et de peur pour lui-même.C’était sa « chair » qui le dirigeait.
    Lorsqu’il fît comprendre à Christ sa profonde tristesse d’avoir agi ainsi,ce dernier plein de miséricorde lui dit en Jean21:18: »En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. »

    Plus tard,on peut lire qu’il est arrivé
    à Pierre d’agir par hypocrisie….et qu’il sera repris par Paul.
    Ce n’est plus un « reniement »….mais une faiblesse.

    SEul le diable cherche à nous faire croire à notre perte et à l’inutilité d’un sincère repentir….s’il nous arrive »de pécher » d’une certaine manière.Non pas de continuer ou de se soumettre au PECHE,mais de »pécher » ….lorsque la « chair » prend le dessus sur l’esprit nouveau!
    Faisons bien la distinction entre les deux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents