Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueL’ultime tentation (Matthieu 26.30-46)

L’ultime tentation (Matthieu 26.30-46)

Tout au long de l’histoire de l’interaction entre Dieu et l’humanité, des hommes et des femmes sont passé par des tests, des épreuves, des tentations… Certains ont tenu fermes. D’autres sont tombés.

  • Si Joseph a tenu ferme devant la séduction d’une femme, David a suivi ses désirs sensuels pour chérir la femme d’un autre, coucher avec elle, et tuer son mari…
  • On doit à Salomon les expressions les plus sages, et on lui doit les chutes les plus terribles. Celles d’un homme qui était noble et juste mais qui, vers la fin de sa vie, ne tint pas compte de ce qu’il avait compris.
  • Si Daniel a tenu ferme devant la demande qui lui était faite d’adorer une idole, si ses trois amis ont tenus fermes devant cette pression, même au péril d’être jeté dans un brasier, Pierre a renié Jésus trois fois.

Comment va notre vie de sanctification ? Comment ça se passe ? Y a-t-il des colères récurrentes qui brisent les relations autour de vous ? Y a-t-il de l’égoïsme qui met votre entourage mal à l’aise ? Y a-t- il de l’impureté sexuelle qui attriste le Saint Esprit ? Y a-t-il de la superstition, une lecture de l’horoscope, plutôt qu’une confiance en Dieu ? Avez-vous caché votre drapeau de chrétien ? Êtes- vous en rébellion contre la providence de Dieu dans vos vies ? Êtes-vous assujetti à une addiction ? Il y a plusieurs mythes associés à la victoire devant la tentation, la pression ou l’épreuve :

  • Le premier c’est de penser que c’est le fruit de la volonté. La volonté peut nourrir une vie chrétienne quand tout va bien. Elle est en elle-même insuffisante pour tenir ferme.
  • Le second c’est de penser que c’est le résultat du Saint Esprit en nous sans notre concours. Certes, Jésus nous enseigne de prier pour la délivrance du mal, dans le Notre Père, mais attention à l’hyper spiritualisation de la vie.
  • Le troisième mythe, c’est de croire qu’on est fort. J’ai appris ces derniers temps que la force qu’on l’on croit avoir n’existe pas tant qu’elle n’est pas mise à l’épreuve. Et c’est dans la fournaise du test que l’on sait qui l’on est… et qui l’on est pas.
  • Le quatrième mythe, c’est de croire que le combat doit être facile. Mes chers amis, ce ne serait pas un combat si c’était facile !

Ce que nous allons lire contraste l’immense fragilité de nos résolutions et la perfection de Jésus. À ce titre, il nous offre un modèle à suivre dans les moments de la vie où Satan souffle sur les braises de la chair, ou lorsqu’il nous écrase de peur face à l’avenir…

L’ultime tentation est une nouvelle prédication sur l’Évangile de Matthieu, proposée en version pdf et audio (mp3, 11 Mo, 40 min)

Retrouvez ici l’ensemble des prédications sur l’Évangile de Matthieu, rubrique Approfondir ses connaissances

Lecture en ligne [audio:http://www.media.unpoissondansle.net/eefv/2008/matthieu/Matt_26.30-46.mp3]

Credit photo:
xalamay

Two thoughts on “L’ultime tentation (Matthieu 26.30-46)

  1. Le secret est en jésus….
    mathieu 11:28:
    « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
    Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

    Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.
    ————-
    Qu’est ce que la tentation,sinon une force agissante en nous(puissance de la « chair »)cherchant à s’opposer au conseil d’amour de Dieu?A sa sagesse,à son enseignement?
    Quand jésus nous dit de prendre son « joug »,il ne sagit pas de son enseignement ou de ses ordonnaces « ,il sagit de lui-même,de sa présence,de sa propre vie en nous….la source jaillissante!Celle en qui ,on n’a plus jamais soif….
    Or ,cette vie est parfaite,puissante,juste et sainte…elle renverse toutes les dominations,les principautés et les puissances des ténèbres!Ce n’est pas un joug contraignant ,écrasant,ni un « carcan »….comme ceux qu’on a connu avant la conversion:c’est la présence de Christ en nous ,nous communiquant sa propre vie au-travers de nos tribulations ,de nos tentations et de nos épreuves!
    Un joug réparti l’effort sur les épaules de ceux qui y sont soumis,comme pour les boeufs….
    Il donne de marcher en harmonie et d’un même pas.
    Dieu ne nous a pas seulement indiqué et enseigné l’Evangile de grâce par son Fils,il a aussi prévu de l’accomplir avec nous et en nous….selon notre foi!
    Il n’y a pas de plus grande chose que de vivre la vraie « liberté »……et la véritable « paix »!
    Un seul peut les produire,c’est Christ en nous.
    Est- on libre et en paix ,lorsqu’on « chute » devant la tentation?Non…
    Regardons et observons Pierre après avoir renié son Maître:était -il en paix,se sentait il libre du poids des ténèbres tombé sur lui?
    Non,il était d’une tristesse indescriptible,
    sans mot….
    La solution à TOUT est dans notre communion avec Christ,d’où l’importance d’être habité par l’ Esprit.
    Amicalement.

  2. Les différents substantifs grecs pour Peirasmos définissent aussi la tentation comme quelque chose qu’on apprend à connaitre par l’experience.

    Autrement dit, la tentation peut amener à l’épreuve qui conduira à une certaine forme de pragmatisme dans la vie chrétienne.

    On rejoint indirectement la notion de perfection chrétienne relative qui n’est pas un état statique chez le croyant mais un avancement spirituel continuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents