Main menu
Un poisson dans le netRéflexionÀ demain – Passion pour Christ (19)

À demain – Passion pour Christ (19)

« Connaissons, cherchons à connaître l’Éternel ; sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre » Osée 6:3

La Passion du Père

La passion de Dieu le Père, c’est Dieu le Fils. C’est ce qu’il chérit, ce en quoi il trouve satisfaction. Le Père est passionné du Fils. Il vit pour son Fils, agit pour son Fils, parle pour son Fils, aime pour son Fils. Le monde qu’il a créé, il l’a créé pour son Fils ; un monde entier, parce qu’il aimait son Fils. L’histoire de l’humanité, c’est avant tout une histoire d’amour entre un père et un fils.

Et lorsqu’on apprend à connaître Dieu et ses plans, que l’on plonge dans cette histoire, ce qui en résulte est une harmonie avec son cœur divin. Et lorsque le cœur de Dieu est partagé, ce qui en émane est un amour infini pour la personne de Jésus-Christ. Ce monde a été créé pour Christ, il est sanctifié pour Christ et à la fin sera offert à Christ. Tout est centré sur Christ. C’est comme cela que le Père voulait les choses lorsqu’il les a faites apparaître ; parce qu’il aimait son Fils. Ce monde n’est qu’un épisode reflétant l’amour existant au sein de la trinité. Mais quel épisode ! Celui où le Père écrit la plus belle histoire jamais conçue, où du néant puis de poussière naît un monde puis une « épouse » à l’image même de la divinité.

…/…

Lisez la suite en format PDF ou avec le lecteur en ligne ci-dessous !

[issuu layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Fcolor%2Flayout.xml backgroundcolor=FFFFFF showflipbtn=true documentid=090601103436-90de2dd0990b4de3aa1be5b7891b21e0 docname=19_a_demain_passion_pour_christ username=unpoissondanslenet loadinginfotext=A%20demain%20-%20Passion%20pour%20Christ showhtmllink=true tag= width=500 height=350 unit=px]

Partie n°19 de l’ouvrage À demain – L’homme face à la Gloire de Dieu de Philippe Viguier. Accédez à la préface et au sommaire de l’ouvrage.

Suite…

Credit photo:
clickykbd

Two thoughts on “À demain – Passion pour Christ (19)

  1. Dans le texte présenté,je vois qu’il n’est pas traité en profondeur.Ensuite,ce que j’attendais en parlant de passion est différent de ce que vous avez traité.Je pensais que vous alliez faire approche à celle de Christlors de son ministère terrestre.Certes,vous ditesque la passion duDieu le Père est celui du Dieu le Fils.De ce fait,comment comprenez-vous cette déclaration de Christ sur la croix: » Mon Père,pourquoi m’as-tu abandonné?  »
    Merçi!

  2. Cher Jacques Emmanuel,

    Merci de votre commentaire, c‘est avec plaisir que j’y répond. Concernant le passage cité en début de chapitre, il sert d’avantage à susciter le thème du chapitre plutôt qu’à le résumer. Le chapitre n’est pas en effet une exposition biblique de ce passage d’Osée (mais si vous en voulez une et vous comprenez l’anglais je peux vous envoyer un message que j’ai écrit sur le sujet).
    C’est vrai que le terme « passion » revient souvent lorsque l’on parle de la « passion de Christ » référant à sa dernière semaine sur la terre (voir chapitre 9 du livre). Le mot passion décrit dans ce contexte l’intensité et la mesure de dévouement que Christ démontra. Mais ces deux choses ne sont en réalité que le reflet de la relation entre le Fils et le Père, elles mettent en lumière une passion qui a toujours existée au sein de la Trinité. Lorsque Jésus s’apprêtait à mourir, quelques heures avant la croix il affirma : « Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie! » (Jean 17 :1). Jésus vivant avec une passion pour le Père, avec un ardent désir de le glorifier et de l’aimer.
    Concernant la passion du Père pour le Fils, c’est vrai qu’elle est un peu plus difficile à discerner lorsque l’on regarde à la croix et aux dernières paroles de Jésus. Mais la réalité est que sans le sacrifice de Jésus l’amour de Dieu n’aurait jamais été révélé entièrement, « L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés » (1 Jean 4 :9-10). C’est le sacrifice de Jésus qui permet à l’homme de connaître la mesure infinie de l’amour de Dieu. Hors, sans cette connaissance, l’homme ne saurait imiter cet amour, et le résultat final aurait été une « épouse » pour Christ avec un amour limité. En conséquence, le Père abandonna la Fils pendant un cours moment à la croix ayant en vue une gloire future pour le Fils qui en valait la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents