Main menu

À demain – Inutile (4)

Alliance avec Abraham

Après que Dieu eut montré les étoiles à Abraham et fit sa promesse, « Abram eut confiance en l’Eternel, qui le lui imputa à justice. » (Genèse 15: 6). A partir du moment où Abraham mit sa foi en Dieu, la promesse put prendre effet. Dieu avait présenté sa grâce à Abraham et celui-ci l’avait acceptée par la foi. La relation fonctionnait, ce que Dieu voulut aussi confirmer à Abraham de manière plus symbolique, cette fois par une cérémonie d’alliance.

Il lui demanda alors d’aller chercher plusieurs animaux : une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. Après les avoir coupé en deux, tous sauf les oiseaux, Abraham les sépara et les plaça l’un vis-à-vis de l’autre pour créer une sorte de passage entre les morceaux. Ce rituel était alors couramment pratiqué à l’époque pour conclure des alliances : après avoir coupé et séparé les animaux, chaque partie de l’alliance devait passer au milieu pour confirmer celle-ci.

Cependant, après avoir préparé le nécessaire, Abraham dut attendre la venue de Dieu, et au coucher du soleil, il s’endormit. Pendant son sommeil, Dieu confirma les termes de l’alliance. Au même moment, une obscurité profonde envahit l’endroit et l’atmosphère s’appesantit, telle une fournaise fumante. Des flammes passèrent alors entre les animaux partagés.

Dieu avait conclu son alliance avec Abraham, cependant cette cérémonie avait été bien différente des autres. En effet, le passage indique que seul Dieu passa entre les animaux. Abraham, lui, dormait. Le message de Dieu pour Abraham fut bien clair : « Abraham, je n’ai pas besoin de toi. Je ne fais pas alliance avec toi pour obtenir quelque chose de toi en retour. Je t’ai choisi, pour t’aimer et remplir mes promesses en toi, simplement parce que je suis bon. J’aurais pu choisir quelqu’un d’autre, n’importe qui d’autre, mais je ne l’ai pas fait. Je t’ai choisi toi. Je fais alliance avec toi, et je serai fidèle de mon côté. Pour toi, tu n’as aucune obligation. Même si tu faillis, je resterai fidèle. »

…/…

Lisez la suite en format PDF ou avec le lecteur en ligne ci-dessous !

[issuu layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Flight%2Flayout.xml documentid=090314101947-05b66d7960e24d74bc0b384bdb3d052c docname=4_a_demain_inutile username=unpoissondanslenet loadinginfotext=A%20demain%20-%204%20-%20inutile width=500 height=400 unit=px]

Partie n°4 de l’ouvrage À demain – L’homme face à la Gloire de Dieu de Philippe Viguier. Accédez à la préface et au sommaire de l’ouvrage.

Suite…

Credit photo:
pagedooley

One thought on “À demain – Inutile (4)

  1. Croire Dieu !
    « Même si tu faillis, je resterai fidèle. » Je reprends cette phrase pour dire que Dieu est fidèle pour accomplir ce qu’Il promet, même si les apparences semblent dire le contraire. Dieu par Sa puissance, a accompli Ses Promesses. Levez les yeux et regardez vers le ciel ! Promesses faites à Abraham, et Moïse a proclamé la fidélité de Dieu : Deutéronome 32 v 3+4. L’Éternel s’étant ainsi engagé, l’alliance doit être scellée par des sacrifices. Malgré toute l’infidélité du peuple d’Israël, Israël était le peuple de Dieu choisi par Lui en vue des Bénédictions futures, par lequel Dieu manifesterait Sa gloire devant les nations, qui jouiront aussi des Bénédictions millénaires. Tout Chrétien passe par des moments accablants, de grandes épreuves ; mais, au travers de tout ce que l’on rencontre de laborieux, il y a le secours, des délivrances et, finalement, la grande délivrance par la venue du Seigneur Jésus-Christ.
    Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents