Main menu
Un poisson dans le netRéflexionAu commencement… Dieu ? Les deux modèles de nos origines (16)

Au commencement… Dieu ? Les deux modèles de nos origines (16)

la galaxieIl y a dans la Bible un texte qui montre comment on arrive à la conviction que Dieu est à l’origine de l’univers :

 » C’est par la foi que nous reconnaissons que l’univers a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. « (1)

C’est vrai. Le chrétien ne peut prouver ni la création ni l’existence de Dieu. La création est un événement du passé et impossible à vérifier scientifiquement. Dieu, puisqu’il est infiniment plus grand que nous, ne peut pas être disséqué et analysé. Un homme peut étudier une grenouille, mais une grenouille est incapable d’examiner et comprendre un homme. Le chrétien accepte donc par la foi la création par Dieu, et c’est selon ce modèle qu’il interprète les données scientifiques et autres de l’univers.

Par contre, celui qui adopte une autre théorie de nos origines n’est pas moins croyant. Il est tout aussi vrai de dire que :

C’est par la foi que quelqu’un reconnaît que l’univers a été formé par le hasard, en sorte que ce qu’on voit s’est fait tout seul par des millions de mutations…

Comme pour la création, cette assertion est invérifiable. Elle est aussi le cadre selon lequel ses adhérents interprètent toutes les informations qu’ils reçoivent. Aujourd’hui, on croit à la capacité de l’évolution de tout créer non pas parce qu’on peut le prouver mais parce qu’on croit à ce qu’ont dit les enseignants et les médias. Car la foi évolutionniste est devenue en quelque sorte la foi dominante de notre siècle, le dogme de notre société.

Les raisons de cette prédominance ne sont pas difficiles à comprendre. Examinons en trois.

  1. Il y a d’abord la ferme résolution de la science actuelle d’écarter toute explication surnaturelle. Pour Felden, elle est le principe de base de toute recherche scientifique :

    Ainsi que nous l’avons déjà dit, le premier principe, qui justifie tout le reste, consiste à admettre que le fonctionnement rationnellement connaissable de l’univers, et de tout ce qu’il contient, est entièrement explicable par les seules lois de la nature, en particulier celles de la physique, de la chimie et de la biologie.(2)

    Selon l’Académie Nationale des Sciences des Etats-Unis, la caractéristique fondamentale de la science est sa dépendance des explications naturalistes, plutôt que de celles qui invoquent des moyens surnaturels inaccessibles à la compréhension humaine. Et comme Johnson le remarque :

    Dans cette dernière et inacceptable catégorie, les savants placent non seulement Dieu, mais aussi tout autre force vitale et non-matérielle qui est supposée conduire l’évolution vers une plus grande complexité, conscience ou autre. Pour que la science ait une explication quelconque de la complexité biologique, il faut faire avec ce qui reste après l’exclusion de l’inacceptable. La sélection naturelle est la meilleure des options, et probablement la seule.(3)

    Nous avons fait beaucoup de progrès dans notre compréhension de l’univers, grâce aux découvertes scientifiques. Les savants, par leurs explications et leurs observations, ont pu élucider plusieurs mystères et éliminer beaucoup de fausses conceptions et superstitions. Mais peut-on dire pour cela que  » tout est entièrement explicable par les seules lois de la nature  » ? Bien sûr, partant de ces prémisses, la théorie de l’évolution est, par défaut, la seule explication possible de notre existence, malgré ses grandes lacunes. Mais peut-on exclure d’emblée la possibilité d’une création par Dieu ? Car si Dieu est effectivement notre Créateur, celui qui refuse de l’admettre se trompe forcément, non seulement dans son interprétation des faits, mais aussi dans ses conclusions.

  2. Il existe une deuxième raison pour l’acceptation générale de l’évolution. Dans les années qui ont suivi la publication du livre de Darwin, et à cause des affirmations dogmatiques de plusieurs hommes de science reconnus, la théorie naturaliste de l’évolution est devenue petit à petit un dogme.

    L’élévation du statut de la théorie darwinienne au rang d’axiome évident en soi a eu une grande conséquence : les problèmes très réels et les objections avec lesquels Darwin s’est débattu avec tant de peine dans l’Origine sont devenus totalement invisibles. Des problèmes cruciaux comme l’absence de chaînons de transition ou la difficulté d’envisager des formes intermédiaires ne sont pratiquement jamais discutés. La création des adaptations, même les plus complexes, est imputée à la sélection naturelle sans le moindre soupçon de doute.(4)

    Il est toujours difficile et délicat de s’élever contre une tradition ou un courant de pensée à la mode. Cela n’est pas moins vrai dans le domaine scientifique. L’évolution a bonne presse de nos jours. Il n’est donc pas opportun de ressusciter ses difficultés non-résolues.

  3. Il faut mentionner une troisième raison du succès de la théorie générale de l’évolution. Il est clair que cette explication de l’univers convient parfaitement bien à celui qui n’aime pas les implications d’une création. Car si nous sommes des êtres créés, cela présuppose un Créateur infiniment plus intelligent que ses créatures, et il y a de fortes chances pour que nous ayons un jour des comptes à lui rendre. Les prochains chapitres présenteront brièvement ce que dit la Bible à ce sujet. L’athée ne peut alors considérer le modèle de la création, car il a déjà décidé que Dieu n’existe pas. Ce préjugé apparaît clairement dans les écrits de certains évolutionnistes :

    Un athée d’avant Darwin aurait pu dire, à la suite de Hume :  » Je n’ai pas d’explication qui rende compte de l’ordonnancement complexe du biologique. Tout ce que je sais c’est que Dieu n’est pas une bonne explication, donc nous devons attendre en espérant que quelqu’un en trouve une meilleure.  » Je ne peux m’empêcher de penser qu’une telle position, bien que saine du point de vue logique, ne laisse pas d’être quelque peu frustrante, et que même si l’athéisme aurait pu être logiquement acceptable avant Darwin, c’est grâce à Darwin que l’athéisme a pu être une solution pleinement satisfaisante pour l’intellect.(5)

    Les deux écoles de pensée (le darwinisme traditionnel et l’évolution par l’équilibre ponctué) méprisent également les prétendus créationnistes scientifiques, et toutes les deux conviennent que les lacunes importantes sont réelles, qu’elles sont de véritables imperfections des archives fossiles. Ces deux écoles de pensée conviennent que la seule explication de rechange de la soudaine apparition de tant de types d’animaux complexes à l’ère cambrienne est la création divine, solution qu’elles rejetteraient l’une et l’autre.(6)

Chacun croira ce qu’il voudra. Cela ne change pas le fait que la théorie générale de l’évolution reste une hypothèse hautement spéculative, sans preuve véritable dans ses grandes lignes. Toutes les expériences faites en biologie semblent indiquer que les variations possibles dans un organisme sont superficielles et strictement limitées. Les archives fossiles révèlent de façon unanime l’apparition brusque de toutes les espèces, parfaitement formées et adaptées à leur milieu. La complexité de la vie dépasse de loin les pouvoirs du hasard. Alors que tout dans la nature paraît être l’œuvre d’un Créateur extraordinaire, quelle folie de maintenir le contraire ! Combien il est insensé de nier l’existence de Dieu, simplement parce qu’on est incapable de l’examiner scientifiquement !

A travers les siècles, une grande partie de la communauté scientifique a cru en un Créateur surnaturel. Parmi eux se trouvent plusieurs des plus grands savants et penseurs que le monde ait jamais connus (7):

  • Isaac Newton – calcul, dynamique :  » Ce système si beau du soleil, planètes et comètes peut provenir seulement du conseil et de la domination d’un Etre intelligent et puissant.  » Newton croyait en un Dieu qui  » gouverne toutes choses  » et qui  » est plus capable, par sa volonté, de déplacer les objets…et ainsi former et reformer les différentes parties de l’univers, que nous sommes capable de bouger les parties de notre propre corps. « (8)
  • Albert Einstein – physique :  » l’harmonie de la loi naturelle…révèle une intelligence d’une telle supériorité qu’en comparaison, toute la pensée systématique et tous les actes des êtres humains ne sont qu’un reflet absolument insignifiant. « (9)
  • Stephen Hawking – mathématiques :  » La probabilité qu’un univers comme le nôtre ait émergé d’un big bang est infinitésimale…Je crois nettement qu’il y a des implications religieuses quand on commence à discuter des origines de l’univers. Il doit y avoir des nuances religieuses, mais je pense que la plupart des savants préfère éviter cet aspect de la question. « (10)
  • Johannes Kepler – astronomie
  • Blaise Pascal – hydrostatique
  • Robert Boyle – chimie
  • Michael Faraday – théorie magnétique
  • Charles Babbage – informatique
  • Louis Agassiz – géologie
  • Grégor Mendel – génétique
  • Louis Pasteur – bactériologie
  • Lord Kelvin – thermodynamique
  • James Maxwell – électrodynamique

Chacun croira ce qu’il voudra, mais que personne ne dise qu’il est déraisonnable ou anti-scientifique de croire en Dieu.


  • (1) Hébreux 11.3
  • (2) Felden, Et si l’homme était seul dans l’univers…?, p. 189.
  • (3) Johnson, Phillip. Darwin on Trial, p. 29.
  • (4) Denton, Michael. Evolution : Une théorie en crise, p. 80.
  • (5) Dawkins, Richard. L’Horloger aveugle, p. 21.
  • (6) Ibid. p. 270.
  • (7) Fred Hereen, Show me God, (Searchlight Publications, Wheeling, IL), page 286. M. Hereen donne dans son livre une biographie abrégée de 50 savants de réputation internationale qui croient à une création divine, pages 268-297.
  • (8) Isaac Newton, Philosophiae Naturalis Principia Mathematica, cité par Fred Hereen, Show me God,p. 286.
  • (9) Albert Einstein, Ideas and Opinions – The World as I see it (New York: Bonanza Books, 1974) p. 40.
  • (10) Stephen Hawking, cité par John Boslough, Masters of Time – Cosmology at the end of Innocence, (New York : Addison-Wesley Publishing Company, 1992) p.55.

 

Ce texte est la 16ème partie d’ Au commencement… Dieu ?, un ouvrage en texte intégral en cours de republication. Retrouvez-en le sommaire ici, dont les chapitres seront complétés régulièrement.

Suite…

14 thoughts on “Au commencement… Dieu ? Les deux modèles de nos origines (16)

  1. Cer article est très intéressant, mais je me permet de soulever quelques questions…
    Comment expliquer que des chrétiens convaincus puissent adopter la théorie de l’évolution? (je pense notamment à Francis Collins, ancien directeur du Projet Génome Humain) Ces scientifiques laissent-ils leur foi à l’entrée du laboratoire?
    Comment expliquer qu’à la fin du XIXème siècle (Origine des Espèces publié en 1859) des chrétiens étaient prêts à défendre la théorie? (je pense à Asa Gray)

    Personnellement je pense que si le débat doit se situer au niveau des implications métaphysiques, c’est-à-dire savoir en fin de compte si Dieu existe ou pas, il serait plus juste de considérer la question de « Théisme contre matérialisme ».
    La question « Création ou Evolution? » me semble trop réductionniste, dans le sens où elle implique une incompatibilité des deux, avec d’un côté les croyants qui ne peuvent admettre la théorie de l’évolution et de l’autre côté les scientifiques évolutionnistes qui ne peuvent admettre l’existence d’un Dieu Créateur.

  2. un chrétien ne peut logiquement pas admettre la théorie de l’évolution, sinon il remet en cause son état de chrétien. « Dieu créa l’homme… » et non pas : Dieu créa un singe qui plus tard devint un homme!
    Mais le vrai combat, le vrai débat, n’est pas « évolution ou création »; ça serait plutôt lutter contre la gangraine de l’athéisme !
    C’est le combat de chaque chrétien sous l’impulsion de l’ Esprit …

  3. Donc si je comprends bien, tous les chrétiens scientifiques qui acceptent et qui travaillent quotidiennement avec la théorie de l’Evolution remettent constamment en cause leur état de chrétien?
    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que le vrai débat n’est pas « évolution ou création », mais les deux sont-ils absolument inconciliables? Et la théorie est-elle intrinsèquement athée?

  4. no2..
    bojour Manu…
    Mais le vrai combat, le vrai débat, n’est pas “évolution ou création”; ça serait plutôt lutter contre la gangraine de l’athéisme !
    C’est le combat de chaque chrétien sous l’impulsion de l’ Esprit …
    ———–je suis d’accord avec vous!

    Mais l’athéisme est un état….et pour le vrai croyant ,il ne peut devenir »grangraine »…
    car celui qui a goûté du seigneur et qui né de nouveau,rien ne peut le faire tomber dans l’incrédulité d e l’athéisme..
    Celui qui a fravchit « la porte étroite »,a découvert l’intérieur du Royaume de paix et de lumière!

    mais je vous ai cependant bien compris:le mal pourrait venir pourceux qui ne sont pas encore « affermis »,qui n’ont pas encore fait d’expérience personnelle avec le Seigneur et sauveur en leur vie…Pour ceux-là ,oui…

  5. Lutter contre l’Athéisme c’est faire preuve d’intolérance .

    Chaque etre humain a le droit de croire ou de ne pas croire .

    Vos propos sont absolument effrayants .

  6. no5…
    Bonjour…Bob,vous dites:
    « Lutter contre l’Athéisme c’est faire preuve d’intolérance .

    Chaque etre humain a le droit de croire ou de ne pas croire .

    Vos propos sont absolument effrayants . »
    ————–
    Dites le donc à Dieu!
    Depuis des millénaires n’a t il pas fait des reproches à ceux qui ne l’honorait pas?

    Vous étudiez quoi en « théologie »?
    Dieu qui a dit: »Tu aimeras ton Dieu de toute tes forces et de toute ton âme etc…ce qui est un commandement,serait « tolérant »avec ceux qui s’appliquent à démontrer qu’il n’existe pas?Lui qui a tout créé et à qui on doit tout?

    Suite à ce commandement,ce serait un droit de le nier?Etre incrédule deviendrait presque « bénédiction » pour ce Dieu que vous voulez « tolérant »?
    Si c’est un droit de nier Dieu,il n’y aurait pas de péché…..car justement le plus grand consiste en sa négation.

    Maintenant ,la mise en garde est sur le procédé,sur cette philosophie qui cherche à pénétrer l’humain….celle qui consiste à nier l’existence de Dieu et qui vient en ligne droite du Malin.
    Si on vous suit bien servir Satan en faisant ce genre de  » prosélytisme « athée serait un droit?
    Ne pas croire en soi,est déjà un grand malheur et une grande perte pour celui qui vît cette philosphie,mais en propager ses idées,les entrenir,les enseigner sciemment en y mettant tout son zèle et facultés comme certains l’ont fait sur ce site « accueillant « ,c’est s’opposer à Dieu et en servir un autre ….
    Retournez donc étudier votre théologie…
    A vous lire,on comprend mieux la mise en garde de Christ ,concernant l’apostasie de la fin des temps….Finalement ,vous êtes bien malheureux!

  7. Au post 5

    Vous savez, l’intolérance est la chose la mieux partagée du monde.
    Car si un jour vous lisez un blog tenu par des athées, vous serez écoeuré par l’intolérance dont certains athées ( je les appelle les « athées militants » ) font preuve envers les « croyants » . Leur négationnisme, leur méconnaissance de l’histoire, leur façon de « tordre » les textes « sacrés » pour leur faire dire autre chose que ce qu’ils disent sont souvent terrifiants.
    Il suffit de lire  » le traité d’athéologie » de Michel Onfray – un philosophe qui veut jouer les historiens – pour en être convaincu .

    Je dirais même qu’ils sont des prosélytes de l’athéisme, ils parlent de l’athéisme comme on parle d’une religion !

  8. En tant que Chrétiens, nous nous plaçons sur le terrain de la societé également Mr Maumau ,il n’y a pas que la Bible , enfin si pour vous peut etre , mais pas pour un Théologien vivant dans notre societé actuelle .

    Votre fanatisme et votre intolérance ne peuvent remplacer celà :

    « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.  »

    Article 18 de la déclaration Universelle des droits de l’homme .

    Cet article implique le droit de croire ou pas , pour chaque individu .

    C’est un droit élémentaire . Finalement , vous etes un genre de Taliban Chrétien ….

    Le passage  » Tu aimerais ton Dieu…. » ne veut pas dire grand chose Maumau , réflechissez un peu…

    On ne peut forcer personne à aimer Dieu ou quelqu’un d’autre d’ailleurs .

    Je vous rassure je ne suis pas malheureux . Je suis bien content d’avoir l’opportunité de m’ouvrir l’esprit en étudiant une théologie saine et tolérante et lorsque je vous lis , je ne peux que m’en réjouir :) :)

  9. jean -Luc…c’est à cela qu’on se rencotre de la grâce que l’on a….de croire.
    En fait en simplifiant,que peuvent penser ceux qui demeurent dans les « ténèbres » de ce monde?
    A l’opposé que disent ou confessent ceux qui croie et qui ont reçu la lumière?
    Jésus est lalumière du monde et il est venu pour nous éclairer;il ya ceux qui l’ont recue avec joie et d’autres qui l’ont rejetée….
    Le dialogue entre les deux demeure vain si Dieu (la lumière)ne se révèle pas à certains.
    Encore une fois,nous n’avons rien fait pour cela car c’est pure grâce que d’être appelé à croire….
    Heureux ,ceux qui auront cru!

  10. no3…
    Jonathan…
    Parles tu des chrétiens scientifiques ou des scientifiques chrétiens?
    Si quelqu’un devient chrétien sur la base de ses découvertes scientifiques,il s’apparent eau pauvre Thomas qui voulu sentir et voir les trous dans les mains de Christ….jésus dit de cela : »heureux ceux qui ont cru sans voir… »
    Pourquoi?Parce que leur foi provient de l’analyse de leur intelligence….
    La vraie foi est simple,spontanée et provient toujours de la révélation de Dieu à l’esprit de l’homme(coeur profond).
    la vraie rencontre avec Dieu ne se fait pas sur une analyse ou sur des découvertes scientifiques.
    Maintenant il peut y avoir un scientifique(c’est loin d’être une tare)quien sa vie rencontre véritablemnt Christ …les besoins de tous ,même s’ils sont souvent secrets, sont pluriel et chacun peut demeurer désemparé en sa vie et faire appel à Dieu pour le découvrir.
    Car la simplicité que demande Dieu,ne dépend pas des mots bien présentés ou des études faites,mais de la sincérité d’un coeur humble!
    comme il y a de l’ orgueil en certains simples et pauvres ,il ya aussi de l’humilité en certain érudits et brillants savants.
    Amicalement.

  11. « C’est par la foi que quelqu’un reconnaît que l’univers a été formé par le hasard, en sorte que ce qu’on voit s’est fait tout seul par des millions de mutations…  »
    ———Même si on pouvait conclure qu’il y a une puissance gigantesque,indéfinissable,un Esprit unique qui serait l’auteur et qui donc serait à la base de notre univers et de toutes ses mutations….cela changerait quoi ?

    Si j’ai un panari inguérissable qui tourne à la grangraine,si je suis aveugle,sourd ou
    handicapé etc….
    Cela changerait quoi en ma vie?
    Si ma femme m’a quitté et que je ne souhaite qu’une seule chose …c’est quelle revienne?
    Si j’ai faim,si je suis sans trouver du boulot ou encore si je me sens en grand danger pour ma santé ou ma vie….?Savoir cela changerait quoi?
    Savoir qu’un Dieu ou qu’une puissance a organisé ce que nous voyons est une chose,mais après…?
    Par contre dans le N.T,je lis sans cesse que tous ceux qui ont cherché à rencontrer Christ ou qui se sont approchés de lui,avaient tous un de ses besoins cités…..
    Et que chose exceptionnelle,à chaque cas,jésus répondait on peut le dire ,favorablement et toujours miraculeusement.
    J’ai beau lire verset sur verset du N.T,aucun n’est venu à lui pour connaître les origines de ce monde!Tous sont venus àlui…avec UN BESOIN!

    Je suis donc à peu près certain qu’enseigner
    « scientifiquement « Dieu,ne sert à rien….
    Par contre ce que je sais ou ressens comme une certitude,c’est que ce qui manque vraiment aujourd’hui se sont de vrais disciples revêtus d e la puissance d’en haut,démontrant par la force et la puissnace d e l’Esprit en eux,les miracles et les prodiges promis…
    (Lire les derniers versets de Marc).
    Voilà les outils qui manquent aux ministères d’aujourd’hui…les soi-disants docteurs et enseignants pullulent,mais l’Esprit ne confirme rien au-travers d’eux…..trop souvent ,en tous cas!
    La puissance d’en haut qui revêtait tous les serviteurs choisis durant l’Eglise primitive,est absente…presque toujours.
    Il n’y a donc plus de témoignage probants,ni de démonstration d e puissance comme le disait l’apôtre Paul,il n’y a plus qu’enseignement ou endotrinement!
    Nous parlons du véritable enseignement qui « produit » des disciples » et non,des « vérités » contredites par d’autres,qui ne font que des adhérants….la plupart des cas.
    C’est donc une chose que de découvrir après longue étude qu’il y a un Dieu,mais c’est tout autre chose que de s’approcher de son Fils en esprit,quand on en a besoin…
    Le besoin crée la demande…la souffrance un besoin énorme….Aussi si Dieu nous tend la main de sa miséricorde et de sa compassion,il nous appartient de crier vers lui en lui tendantd’abord la nôtre…Lui pour donner,nous pour demander!
    Il est rare que ceux qui ont bénéficié « miraculeusemnt » de l’amour et de la réponse d e Dieu sous cette forme,l’oublie vite et doute encore de son existence.
    Il est étonnant que si l’AT regorge de prophéties,de châtiments,de choses extraordianires,d’exploits etc….le NT lui,ne présente qu’une forme de la présence de Dieu en Christ:la lumière de grande clarté,la délivrance et la guérison des cas les plus compliqués,le pardon….le don de la vrai vie!
    Sans oublier l’ enseignement parfait qui mêne au royaume de Dieu,au tarvers de son envoyé unique:le Fils de Dieu!
    amicalement.

  12. no8…
    bonjour Bob:
    vous dites: »Votre fanatisme et votre intolérance ne peuvent remplacer celà :

    “Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. ”

    Article 18 de la déclaration Universelle des droits de l’homme .

    Cet article implique le droit de croire ou pas , pour chaque individu .

    C’est un droit élémentaire . Finalement , vous etes un genre de Taliban …
    ____________________
    Il faut bien que vous répondiez quelque chose….
    A nous croyants sincères,ils nous importent peu de ce que les gens de ce monde des ténèbres pensent …On ne se braque pas sur le fait qu’ils ont ou pas de conscience,ni même de la religion qu’ils pratiquent et de sa forme….On sait qu’ils sont voilés et encore dans les ténèbres pour la plupart…..
    Où cela devient crucial,c’est quand on est porteur d’un rhume ou d’une vilaine grippe et qu’on apporte à autrui ses postillions et ses expectorations virales!
    Qui ne fréquente par obligation et dans sa vie de tous les jours des athées,des islamiques,des catho ,des protestants ,des mormons,des T.j et d’autres …?Parfois même des démons de notre société….
    Est ce qu’on leur coupe la tête ou qu’on les brûle comme certains l’ont fait?Non!
    Seulement au dedans de nous-même ,nous savons ou croyons qu’ils sont différents…..et pour certains ,certainement égarés et voilés profondémént.

    Mais vous étudiant en théologie,si un jour vous diriger une assemblée de croyants de votre dénomination,tolèrerez vous qu’un musulman ou un T.j ou un athéé se lève durant votre conférence et abatte ou détruise à coup de mensonges certains,ce que vous croyez juste …et ce que vous espérer semer?
    Pour l’avoir étudié?Serez vous ce grand « tolérant » du siècle?
    Laiser les autres croire et penser à ce qu’ils veulent est une chose,les laisser envahir votre maison ou professer le mensonge en votre propre vie ,en est une autre.
    C’est vous qui ne semblez pas bien comprendre ce qu’est la tolérance dont parle Dieu,non celle des hommes qui est diabolique,hypocrite etc…souvent lâche.
    Personnellement jusqu’ici je ne vous ai renvoyé qu’à vos études et ne vous ai jamais nommé comme « taliban ou fanatique »…
    Peu importe d’ailleurs…d’autant plus que vous nous prouvez que le verset: »TU aimeras ton Dieu au-dessus de toute chose »,pour vous ,ne veut rien dire….
    On peut donc se poser la question :Qu’étudiez vous et quel en est votre compréhension?
    Laisser des pédophiles enseigner et diriger ses cultes,est la tolérance que vous aimeriez me voir pratiquer?
    Fermer mes yeux et tenir mes oreilles sourdes aux propos d’un évèque qui nie les camps et les chambres à gaz et lui laisser ses prérogatives et autorité ,serait pour vous de la tolérance aux idées et aux pensées d’autrui?
    Suivez mon conseil car vous êtes sans doute encore bien jeune: »Etudiez donc ….mais aux pieds du Christ! »

  13. certains propos ont été mal compris ou mal interprétés de la part de certains : Bob notamment. Non mes propos ne sont pas effroyables ni intolérants. En tant que chrétien je me dois d’aimer chaque personne, c ‘est a dire mon prochain quel que soit son état. Mais quand je dis lutter contre la gangraine de l’athéisme, j ‘entends par là aider les personnes qui ne connaissent pas Christ à le connaitre. Car Jésus a dit : « Qui n’est pas avec nous est contre nous », donc chaque personne qui n’est pas avec Christ, n’est pas sauvée! Si vous etes chrétien vous devez avoir connaissance de cela, sinon je vous renvoie à la lecture des ecritures…

  14. Je tiens en outre à rajouter, que ce sont plutot vous propos Bob qui sont effroyables, vous insultez (et vous etes le seul a le faire dans ce forum) Maumau dont les propos sont tirés et inspirés des écritures… et si vous l’insultez de taliban, vous insultez aussi par la meme occasion Dieu et Jésus qui ont tenus le meme genre de discours quelque millénaires auparavant…! J invite donc tous les participants de ce forum a prier pour vous!!!
    Dieu vous bénisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents