Main menu
Un poisson dans le netMéditation bibliqueMéditations sur Luc 10:25-37

Méditations sur Luc 10:25-37

Luc 10.25-37  » Et voici qu’un docteur de la loi se leva et lui dit, pour le mettre à l’épreuve  : Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle  ? 26 Jésus lui dit  : Qu’est-il écrit dans la loi  ? Qu’y lis-tu  ?

27 Il répondit  : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même. 28 Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela, et tu vivras. 29 Mais lui voulut se justifier et dit à Jésus  : Et qui est mon prochain  ?

30 Jésus reprit la parole et dit  : Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à demi-mort. 31 Par hasard, un sacrificateur descendait par le même chemin ; il vit cet homme et passa outre. 32 Un Lévite arriva de même à cet endroit ; il le vit et passa outre. 33 Mais un Samaritain, qui voyageait, arriva près de lui, le vit et en eut compassion. 34 Il s’approcha et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le plaça sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie et prit soin de lui. 35 Le lendemain, il sortit deux deniers, les donna à l’hôtelier et dit  : Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le paierai moi-même à mon retour. 36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands  ?

37 Il répondit  : C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Et Jésus lui dit  : Va, et toi, fais de même.
  »

Qui est mon prochain  ?

Je m’efforce quelque fois d’essayer de surprendre mes premières réactions à la vue des gens que je croise dans la rue, de fixer sur la pellicule de ma raison cette chose que nos compagnes appellent  : ’la première impression’, c’est à dire ce jaillissement réflexe de sympathie, de défiance ou d’antipathie à la vue d’un visage jugé doux ou au contraire bizarre sinon carrément hostile.

Si je ne peux pas faire grand chose contre la ’première impression’ j’ai certainement le devoir de sanctifier la deuxième. En tant que racheté je me dois d’amener captive à l’obéissance à Christ (2 Corinthiens 10 :5) toute pensée habitant en moi afin qu’elle honore mon Père.

Or l’observation de mes premières impressions m’a enseigné que hélas, je n’ai naturellement que peu de prochains. Parce que, sans la correction du Saint-Esprit, mon prochain ne se rase pas la tête, il a un toit, il ne sent pas mauvais, il est poli, il parle Français sans accent, il ne crache pas par terre, etc. etc. (Ça élimine quand même pas mal de monde). Sans la protection du Saint-Esprit, je suis le sacrificateur de la parabole. J’en suis aussi le Lévite qui l’évite. Il n’y a, pour me rendre attentif à la nature diabolique de mes ’premières impressions’ que l’action bienveillante, généreuse et patiente du Saint-Esprit. Non content d’attirer mon attention sur l’état de mon propre cœur, Il ouvre en moi la source des ’divines impressions’  : Celles qui distinguent en Pat’ Hibulaire l’homme loin de son Dieu, en danger de mort et en besoin de mes soins.

Mais le choix est devant moi. De quel personnage vais-je choisir d’endosser le costume ?

Seigneur, aide-moi à choisir le Samaritain  !

Contrat Creative Commons Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2005 Daniel Dutruc-Rosset.
Credit photo:
ggunter

11 thoughts on “Méditations sur Luc 10:25-37

  1. Pour moi, « les premières impressions » mauvaises ou bonnes envers nos prochains ne sont pas contrôlables. Je pense que toute personne, mêmes les fidèles chrétiens, a d’en amblé toujours les considérations dictées par la couleur de la peau, la nationalité, la langue, la région, l’ethnie, la famille, les intérêts,…
    A la différence aux autres, « les deuxièmes impressions » des fidèles chrétiens sont contrôlées par le Saint Esprit qui habite dans les cœurs des croyants. Seul le Saint Esprit aide le chrétien à agir non selon ses sentiments mais selon l’amour de Dieu, car devenue une nouvelle créature (2 Corinthiens 5:17). Nous croyons cela dans la théorie, mais dans la pratique, je ne sais pas qu’ils y a des chrétiens qui vivent vraiment cette expérience. Que chacun examine ses actions à la lumière de Romains 12 et que Dieu nous aide à changer d’attitude pour vivre la vie sanctifiée.
    Devant ces difficultés (impossibilités) de concilier la vie pratiques aux exigences de la Parole de Dieu, je me demande:
    – Dieu nous exige-t-Il de vivre une vie impossible?
    – la vie sanctifiée est-elle un objectif ou une réalité?
    – existent-ils actuellement des chrétiens qui exercent sincèrement l’amour de Dieu envers leurs prochains?
    Chers frères lecteurs, pensez à votre vie si elle est conforme aux exigences de la Parole de Dieu.
    Que Dieu vous bénisse.
    Pasteur Tite Gasaza
    Tél. +250 08848272

  2. No1….Bonjour Pasteur Tite…
    ce que vous dites est vrai….cependant:
    mathieu révèle en l’un de ces versets,que Christ a dit:
    En Mathieu28:
    19: »Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,
    28.20
    et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

    Christ était il présomptueux de croire que ce fût possible?
    Aurait il fait des  » injonctions  »
    que nous ne pouvions suivre?
    Serait il menteur?
    Non!Mais il n’a pas dit faites entrer en votre religion ,en baptisant au nom du….IL A DIT:FAITES DES DISCIPLES et non des croyants à certains dogmes ou à certaines croyances.

    Plus loin dans l’Ecriture,jésus définit pourtant avec précision et à maintes reprises… »Comment  » devenir un véritable disciple.
    Entre autre le verset principal si rapportant:
    Luc14:26: »Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
    14.27
    Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple. »

    S’il y a multitude de croyants,il n’y a sans doute que peu de disciples…..
    Aussi c’est le choix de chacun à faire:Ainsi ,celui qui trouve un trésor enfui en un jardin,ne va t il pas vendre tout ce qu’il a pour l’acheter et se l’approprier?
    « Tout » ,c’est quoi?Sinon notre propre vie » charnelle »,notre Moi ,notre Ego…que sais je encore?
    Cordialement.

  3. dans un premier temps je dirais quand général j’aime bien tes commentaire maumau.
    et pour poursuive le commentaire sur le sujet et bien je commencerais par le premier commandement qui est donné à savoir tu aimera le Seigneur ton Dieu de toute ton coeur ,ta force et ta pencée. alors comme il est écrit si tu n’aime pas ton prochain que tu voie comment peut tu aimer ton Dieu que tu ne voie pas. ma conclution est que si tu aime vraiment ton Dieu comme il est commandé alors tu aimeras ton prochain, car tu ne peut pas aimé Dieu de tout ton coeur ,ton âme et ta force si tu n’est pas née de nouveau.

  4. oh! j’aimerais ajouté autre chose à une question du pst.tite à savoir si la vie sanctifié est-elle un objectif ou une réalité?
    et bien je répondrais dans le même sense de la question, elle est objectif car le ministère du St-Esprit est de nous sanctifiez 1Pierre.1;2…par la sanctification de L’Esprit afin qu’ils deviennent obéissants,…
    ou encore Héb.12;14 rechercher la paix avec tous, et la sanctification,…si il faut la rechercher ces quelle est progressif.
    mais aussi une réalité car sans elle nul ne verra le Seigneur, alors si l’Esprit est présent dans le vase que nous sommes il y a sanctification, mais comme l’Apôtre de Paul dit dans l’épître aux Rom.chap.8v 9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair,mais selon l’esprit,si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous… voilà, fraternellement sergius.

  5. no4…
    Bonjour Sergius…
    Une fois que nous sommes nés de nouveau,la vie « spirituelle » commence,l’homme nouveau ,l’homme intérieur va grandir à la stature de Christ…..s’il le veut et le désire de tout son coeur,évidemment.
    C’est un cheminement du départ de son commencement avec Christ jusqu’à la mort physique….que nous connaissons tous.
    Il y a cependant une différence:l’homme nouveau « spirituel » ne meurt plus!

    Ainsi une fois né de nouveau,il est sanctifié aux yeux de Dieu …..mais il se doit de grandir et de faire disparaître ou de faire mourir de plus en plus à la croix,son Moi,son Ego bref, « sa chair »(âme et corps)….en suivant Christ.
    Christ est sa vie mais il doit perdre de lui-même et prendre sa croix tous les jours….
    Qu’estce qui fait un « grand saint »?
    C’est la lumière,la paix,l’amour véritable et la vraie connaissance de Dieu qui s’en dégagent.
    Le brigand sur la croix était déjà sanctifié aux yeux de Dieu …
    Aurait il pu renoncer à plus que sa propre vie,à plus que son Ego ou de son Moi lorsqu’au lieu d’espérer fuir sa condamnnation,il l’accepta en espérant de Christ seulement ?
    Et ce ,lorsqu’il serait parvenu en « son royuame »….
    Cordialement.

  6. no3…
    Bonjour Sergius….
    Merçi pour le « premier temps »….

    Au fait c’est quoi notre prochain?
    Peut on aimer plus les autres que l’on s’aime soi-même?
    C’est qui la mère de jesus ou ses frères?Marie seulement ou ses frères nés ultérieurement de Joseph?
    Qui aime son ennemi d’un amour inaltérable?Qui s’arrache un oeil pour ne plus convoiter sa voisine et ce par amour de Dieu et de sa parole?
    Il ne faut point tuer certes….mais sous l’Esprit,paul n’ a t il point livré un homme à Satan,pour la destruction de sa chair et ce afin que son esprit demeure?
    1Corinth 5:4: »Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus,
    5.5
    qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus. »
    Même ainsi ,il y a de l’amour….

  7. no#6
    pour ce qui est de la question si on peut aimé les aures plus que soi même,bien au risque de m’planté je dirais que oui on le peut, à moins que l’on reformule les paroles du pst.tite lorsqu’il dit; nous croyons cela dans la théorie mais en pratique quand est-il? je crois que nous savons très bien que cela est en pratique puisqu’il est écrit; qu’il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ces amis.Et sans arraché mon oeil litérallement, ou physiquement, je le ferais par l’Esprit puisqu’iul est écrit;… mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez,…bref! mon chèr ami maumau, voilà ce que je voulait partagé sans trop métandre alors cordialement à+

  8. no7…
    Bonjour Sergius Paulus…
    C’est évident!
    Mais tu fais bien de souligner que c’est uniquement par l’Esprit que l’on peut ainsi se renier au point de donner sa vie pour ses amis.
    Pour « ses amis » dit la Parole de Dieu et non pour son « prochain » en général….
    Pierre aussi voulu et était prêt en sa « chair » de donner sa vie pour celui qu’il aimait…..mais il ne l’a pas fait,au contraire.
    la » chair » est donc faible et ne peut accomplir l’Amour de Dieu.
    Il aussi douloureux de s’humilier devant l’humain,c’est très dur à l’âme….pour cause son Ego et son Moi.
    A celui qui a tout donné à Christ de lui-même,cela est possible puisque seul Dieu, l’habite encore….
    C’est le but,l’objectif du vrai disciple:Pour certains(rares)cela se produit très vite,pour d’autres ,il faut du temps…..
    D’ailleurs la sanctification en est le moyen,sur un long terme….
    Pour preuve,Jésus lui-même l’a dit à Pierre:
    Jean 21:18:
    « En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. »

    Cordialement en Christ.

  9. tu sais maumau, et ceux qui font la lecture de ces échanges de réflextions,donné sa vie commence dans ta vie de couple,pour ceux qui sont marié car à cette endroit entre tes murs de maison y a pas de gloire personnelle,et même des fois tu en viens à voir l’autre comme un ennemis et ces là le sacrifice de renoncé à ta justice propre,je pourrais dire que des fois tu a tors d’avoir raison et un exemple biblique à cela mais dans un autre contexte bien sûr ces Rom.14; mais qui ne s’applique pas moins quelques fois.je pence à ces héro des temps moderne qui sacrifie leurs vie de façons spectaculaire à la bruce willice,ou encore super men,name it, mais Christ la donné en sachant qu’il l’abandonnerais tous. Matt.26;31 à bientôt!

  10. no9…
    bonjour Sergius paulus….
    On n’a pas à donner sa vie…..elle devrait être morte.
    Mais donner de la vie nouvelle….oui.
    On peut se glorifier à l’extérieur et chez soi aussi…..si on le fait « charnelleemnt ».Qui en jugera?
    les oeuvres d e la « chair » ne sont rien aux yeux de Dieu,même les « bonnes oeuvres ».
    On peut aussi « subir » chez soi par faiblesse,parce qu’on est timoré ou timide de nature…..Aussi quelqu’un de fier par nature,qui le ferait alors qu’il a la capacité de dire » non »,celui-là serait sans doute plus près de plaire à Dieu puisqu’il se renierait.
    Se renier quand on ne « peut « faire autrement ,n’est pas la vérité….
    Bref,il nous faut chaque jour nous revêtir de la croix pour justement y faire mourir ces membres…qui luttent en nous-mêmes.
    Moi j’aime beaucoup l’histoire de Jachée qui étant directeur des impôts ,un homme connu et puissant qui courût comme un gamin monter dans un arbre pour « voir » Jésus.
    Tu connais beaucoup de maires ou de notables qui en ferait autant…?
    Déjà là,sa foi et sa soif de connaître Christ pris le dessus sur son Moi ou son Ego.
    Jésus l’apprécia d’ailleurs….
    C’est içi aussi le sens de : »C’est en se faisant violence que l’on rentre dans le royaume de Dieu ».
    De toute façon ,nous sommes si petits devant ce qu’on devrait accomplir…..donc c’est bien uniquement dans la nouvelle naissance et avec Christ,qu’on peut seulement le faire!
    Cordialement.

  11. salut maumau , comme tu le dit et ces en accord avec la parole de Dieu, nous sommes si petit devant ce que l’on doit accomplire Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous.
    2 Corinthiens 4:7

    fraternellement .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents