Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLa douloureuse décision de Jospeh

La douloureuse décision de Jospeh

Marie avait des soucis. Joseph avait ressenti comme un sentiment d’urgence dans sa voix lorsqu’elle lui avait donné rendez-vous sous leur arbre habituel. Arrivé là bas, il la trouva le regard rivé au sol. Elle semblait accablée.

« Marie, que se passe-t-il ? »

Elle le fixa les yeux dans les yeux : « Joseph, … je suis enceinte. »

Ces quelques mots secouèrent profondément Joseph. Il se retrouva incapable d’ordonner ses pensées pendant quelques minutes.. Tout son univers s’écroulait. Ses jambes se mirent à trembler et il dût s’appuyer sur le tronc pour ne pas tomber.

Il la regarda longuement, sans se sentir capable de prononcer un seul mot.

Marie le regardait encore, le regard brillant. Il n’y décelait aucune honte, rien non plus qui indiquait qu’elle voulait s’excuser … se faire pardonner. Pas même des larmes. Ses yeux reflétaient tout bonnement l’innocence. Et ils fouillaient intensément son regard à lui, comme pour l’inciter à répondre.

Marie rompit soudain le silence : « Ce que j’ai à te dire, je n’ai pas la moindre idée de la façon dont je vais te le dire ».

Joseph s’appuya plus fermement encore sur le tronc si solidement enraciné, lui qui chancelait encore. Il regarda les pieds de Marie. Ses pieds ! Ils avaient l’air si purs !

C’est ce qui rendait les choses déroutantes : Marie semblait encore parfaitement chaste, comme elle l’avait toujours été. Si par le passé elle avait eu un comportement volage, les choses eurent été plus compréhensibles, mais Marie était la dernière personne qu’il aurait soupçonné d’infidélité. Même à présent, il ne pouvait l’imaginer avec un autre homme.

« Ce que je vais te dire est difficile à croire. M’écouteras-tu jusqu’au bout ? » Joseph hocha imperceptiblement la tête.

« Je n’ai pas été infidèle envers toi. »

Joseph releva le regard. S’agissait-il d’un viol ? Cela pourrait expliquer l’innocence. Mais pourquoi ne pas le dire ?

« C’est à Dieu que je dois le fait d’être enceinte »

Joseph chercha vainement à donner un sens à ce qu’il venait d’entendre.

« Joseph, je sais très bien que ça a l’air fou, mais je te dis la vérité. » Marie décrivit alors la visite de l’ange et le message qu’il lui délivra. Elle allait devoir porter un fils, conçu par le Saint-Esprit, qui serait nommé Fils du Très Haut et qui règnerait sur le trône de David à tout jamais. Dieu était le père du petit enfant qui se développait en elle. Marie était enceinte du Messie.

Marie semblait aussi saine d’esprit qu’à l’habitude. Rien ne semblait différent dans sa tête et pourtant elle affirmait être enceinte du Fils de Dieu. Joseph sentit que sa tête allait éclater. Allait-elle ajouter le blasphème à l’adultère ? Il ne concevait pas qu’elle fut capable ni de l’un ni de l’autre.

« Je … je ne comprends rien à ce que tu dis, Marie. Je n’arrive même plus à réfléchir. J’ai besoin d’être seul. »

Joseph passa la fin de l’après-midi à arpenter les collines qui surplombent Nazareth. Le paysage limpide s’y étendait jusqu’à la mer de Galilée à l’est, et à l’horizon, à l’ouest, il apercevait la Méditerranée. Aussi profondément qu’il réfléchisse, il ne voyait pas comment l’histoire de Marie pouvait être vraie. Rien de tel n’était relaté dans la Thorah. « Dieu je t’en supplie, montre-moi ce que je dois faire » implora-t-il….

Le soleil se couchait lorsque Joseph rentra au village, passant tout près de la maison presque terminée qui aurait dû les accueillir — cette maison dont il avait rêvé le matin même qu’elle résonnerait des cris de joie de ses enfants avec Marie. Ce rêve était désormais caduque. Sa décision était prise. Le discours de Marie était par trop incroyable, inimaginable. Il allait rompre ses fiançailles, mais le plus discrètement possible, pour ne pas attirer la honte sur Marie qu’il aimait encore.

Cette nuit là, il tomba de sommeil, submergé par le chagrin, sans se douter qu’une visite angélique allait tout chambouler dans sa vie à lui aussi.

Il y a une leçon encourageante à tirer de cette histoire. Joseph était un homme qui, malgré l’intégrité de son cœur et une grande confiance en Dieu, prit la mauvaise décision concernant Marie. Mais Dieu est plein de grâce et il intervint, guidant Joseph pour qu’il aille là où il devait aller. Il agira de même avec nous si nous lui accordons notre confiance.

Cet article est une traduction libre de Joseph’s Painful Decision du site Desiring God.

Credit photo:
wazari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents