Main menu
Un poisson dans le netSite chrétiensite Koina : une belle découverte

site Koina : une belle découverte

Des mains ouvertes portent une Bible et des études bibliquesUne de nos récentes découvertes, le site Koina fraye dans les mêmes eaux qu’Un poisson dans le net dans la mission qu’il se fixe. Jugez-en plutôt :

Le projet Koina s’intéresse en particulier au partage du travail d’exégèse et d’application des textes bibliques qu’accomplissent semaine après semaine de nombreux serviteurs de Dieu pour l’édification des membres des communautés évangéliques de la Francophonie. Ce travail de fourmi représente souvent un investissement considérable en temps, en énergie, en prière et méditation. Il pourrait profiter à beaucoup d’autres chrétiens… s’il était diffusé ! Mais le marché de l’édition évangélique en langue française est très étroit et beaucoup de travaux restent dans les cartons ou les tiroirs. Ce site veut être une modeste contribution à une meilleure mise en commun d’une partie de ces ressources.

Pour ne rien gâcher, Koina présente depuis peu une nouvelle interface sobre, rapide, simple à naviguer, et très esthétique. Bref, toutes les raisons pour aller rendre une visite à ce site plein d’excellentes documents pour mieux comprendre la Parole de Dieu.

Un exemple parmi beaucoup d’autres, tiré de ce site : Faut-il pardonner à celui qui n’est pas repentant ?

Two thoughts on “site Koina : une belle découverte

  1. bonjour
    Oui bien sûr…
    L’article le démontre bien…
    Ce qui est triste c’est que bon nombre de chrétiens exigent repentance pour pouvoir pardonner l’autre !!
    Sincèrement
    Jean

  2. Etienne aussi demanda au Seigneur de ne pas imputer sa souffrance et sa mort à ces bourreaux….c’est parce qu’il était rempli de l’Esprit.
    « Charnellement »,il est impossible de pardonner de telle façon…. »spirituellement « ,oui!
    La « chair » ne peut se soumettre à de tel procédé,l’esprit nouveau ,oui!

    Le fruit de l’Esprit est celui-là…
    Aussi celui qui sait pardonné ,est envahit de félicité, d’amour divin qui comble bien ce que sa « chair » se refuserait d’abandonner(justice ou vengeance).
    Il n’y a qu’ainsi que l’on peut vivre la paix,la paix d’en haut et non celle de ce monde.
    Maintenant,celui qui se repent ouvre la porte au pardon de Dieu d’abord,puisque sincèrement il reconnaît et regrette son erreur….
    Il grandit donc vers la vie….
    On a connu aussi un homme qui fût brisé parla grâce de Dieu,lorsque le serviteur de l’armée du salut quémandait un peu d’argent pour les pauvres,dans un café….
    Un homme ivre,au lieu de lui donner une petite pièce ,lui avait craché dans la main…..Sans perdre son sangfroid,le serviteur de Dieu s’essuya et lui représenta sa main, reposant gentillement sa demande en lui disant: »Cela c’était pour moi….mais donner maintenant pour les pauvres… »
    L’homme fût brisé de par l’attitude du chrétien et se convertît ultérieurement.
    La grâce ferait éclaté le grès….le plus dur.
    Mais si on pardonne ,il faut que ce soit « naturel » à notre nouvelle nature et jamais un geste « amer »…
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents