Main menu
Un poisson dans le netMéditation bibliqueLa résurrection de Jésus-Christ : un événement historique ? – Comment expliquer le tombeau vide ? (3)

La résurrection de Jésus-Christ : un événement historique ? – Comment expliquer le tombeau vide ? (3)

Ce texte en trois parties (partie 1 et partie 2 déjà en ligne) est un nouvelle publication d’un document initialement paru dans la rubrique “ Foire aux questions ”.

Vous pouvez retrouver ici l’ensemble des textes de cette rubrique, progressivement republiés.


Comment expliquer le tombeau vide.

Qui a roulé la pierre du tombeau ?

Lorsque les femmes se rendirent au tombeau, la première chose qu’elles remarquèrent fut que la pierre avait été roulée (Jean 20.1-2). Alors une question surgit à leurs esprits :  » comment cela se fait-il? Elle est scellée. Il y a des gardes> ! « 

Il faut noter en passant, que la pierre fut déplacée pour permettre aux disciples d’entrer dans le tombeau, et non pour permettre à Jésus d’en sortir, car un corps spirituel n’a pas besoin d’aide pour passer à travers les murs. Jésus ressuscita avant que la pierre fut roulée.

Comment fut-elle roulée ?
Matthieu nous rapporte que ce sont des anges qui ont roulé la pierre. On peut se demander ce qu’ont dû penser les gardes lorsqu’ils entendirent et virent cette monstrueuse pierre roulée d’un seul coup de pouce par des anges baignés de lumière.

Les femmes s’étaient approchées du tombeau, puis elles virent qu’il était vide. Alors, elles conclurent que le Seigneur avait été enlevé :

 » Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis  » Jean 20.1-2

Quelques théories avancées pour expliquer le tombeau vide

Le corps de Jésus ne se trouvait plus dans la tombe. Il fallait donc trouver une explication à ce fait. Le monde aurait pu stopper la propagation du christianisme dès le début en produisant la dépouille mortelle du Christ, mais ils ne purent le faire puisque Jésus ressuscita des morts. Alors les sceptiques se sont efforcés à trouver des explications qui satisfassent leurs consciences.

TROIS LIGNES D’INTERPRÉTATION ont été avancées pour expliquer le mystère du tombeau vide :

  • Jésus n’était pas réellement mort. Il a quitté le tombeau tout seul, sans l’aide de personne.
  • Jésus mourut effectivement, mais son corps a été kidnappé, soit par ses amis, soit par ses ennemis.
  • Jésus mourut effectivement. Et il est réellement ressuscité.

Voici une brève exposition et réfutation des deux premières lignes d’interprétation :

La théorie de l’évanouissement.

Jésus ne mourut pas réellement sur la croix, il s’évanouit seulement. Il revint à ses sens au contact de l’air frais de la tombe, puis la quitta et alla trouver ses disciples.

OBJECTIONS
  • Nul n’aurait pu survivre aux supplices du chemin de croix, de la flagellation, des humiliations, et finalement de la crucifixion.
  • Pilate s’enquit de la mort de Jésus auprès du centurion qui la lui confirma (Marc 15.44,45). Tous les deux étaient convaincus de la mort de Jésus.
  • Pilate ordonna que l’on brisa les jambes des crucifiés pour hâter leur mort. Les soldats, dont le métier était d’obéir aux ordres et d’exécuter les prisonniers, furent convaincus que Jésus était déjà mort. C’est pourquoi, ils ne brisèrent pas ses jambes (Jean 19.31-34).
  • Le côté de Jésus fut transpercé par une lance ce qui aurait dû l’achever dans le cas où il était encore en vie. Le sérum et le sang qui sortirent de la plaie confirmèrent qu’il était réellement mort.
  • Est-il logique de croire que Jésus ait pu survivre 36 heures , dans une tombe froide et humide, sans eau ni nourriture, ni soin, après avoir été crucifié et frappé d’un coup mortel au côté? Comment aurait-il pu se dégager du cocon de linges funéraires qui l’enlaçait? Comment aurait-il pu rouler la pierre qui fermait le tombeau?
  • La préparation du corps avec les aromates et les linges durait plusieurs heures durant lesquelles les disciples n’auraient pas manqué de découvrir la présence du moindre souffle de vie dans le corps du Seigneur.
La théorie de l’enlèvement.

Selon cette théorie, Christ mourut effectivement. Mais son corps fut subtilisé, soit par des voleurs quelconques, soit par ses disciples, soit par les juifs ou les romains eux-mêmes.

Si le corps avait été volé par des voleurs quelconques :

  • Quels seraient leurs mobiles?
  • Pourquoi les voleurs auraient-ils pris le corps de Jésus sans l’habit funéraire?
  • Pourquoi ces vêtements n’étaient pas froissés?
  • Comment se fait-il que les bandelettes qui couvraient le corps furent trouvées à part comme un cocon vide?
  • Comment les voleurs auraient-ils pu voler le corps sans livrer bataille avec les gardes ? N’étaient-ils n’étaient pas à leur poste ou furent-ils soudoyés ? Objection de taille : ceux-ci savaient qu’ils jouaient leurs vies.

Si le corps avait été volé par les disciples eux-mêmes,

Quels seraient leurs mobiles ? Répandre le mensonge de la fausse résurrection de Jésus-Christ dans le but de pousser leur doctrine ?

OBJECTIONS
  • Les Écritures mentionnent que les juifs lancèrent, précisément, la rumeur que le corps de Jésus avait été enlevé, pour expliquer l’absence du corps de Jésus (Matthieu 27.62-66 ; 28.11-15).
  • Comment les disciples auraient pu distraire l’attention des gardes ? Dormaient-ils tous au lieu de monter la garde. Ils risquaient leurs vies pour cela.
  • Les disciples étaient apeurés, sceptiques, et pleins d’incrédulité. Ils n’avaient vraiment aucune raison de subtiliser le corps.
  • La résurrection était le centre de tous les sermons de l’église primitive. Est-ce que les apôtres et les disciples auraient continué de prêcher pendant tant d’années ce qu’ils savaient être un mensonge délibéré ?
  • Pourquoi les disciples auraient-ils accepté de souffrir, d’être battus, incarcérés, et finalement tués si la résurrection n’était qu’un simple conte de fée? Nous devons honnêtement conclure que les disciples étaient sincères et honnêtes.
La théorie « Joseph d’Arimathée »

Voici une variante de la théorie selon laquelle les disciples de Jésus auraient subtilisé son corps : Joseph d’Arimathée aurait changé d’avis au sujet du lieu d’enterrement du corps de Jésus. Selon la loi romaine, le seul qui avait le droit de changer un corps de place, c’était le propriétaire de la tombe. Joseph aurait enlevé le corps durant la nuit ou de bonne heure le matin, c’est pourquoi la tombe fut trouvée vide.

OBJECTIONS
  • Les Évangiles n’offrent aucune évidence selon laquelle Joseph d’Arimathée aurait déplacé le corps de Jésus. Pourquoi retenir une possibilité pour laquelle il n’existe strictement aucune évidence?
  • Joseph d’Arimathée avait déjà risqué sa vie en prenant l’initiative de descendre Jésus de la croix pour le placer dans sa propre tombe malgré la haine des juifs. Pourquoi aurait-il subitement changé d’avis au sujet de la place du corps, 30 heures après l’enterrement. Joseph aurait déshonoré le corps de Jésus en l’exhumant pour le transporter dans une autre sépulture.
  • Comment Joseph aurait-il pu tromper l’attention des gardes et rouler une pierre de plusieurs tonnes sans bruit? Les ordres de Pilate selon lesquels le corps ne pouvait pas être retiré de la tombe étaient stricts.
  • Si Joseph avait enlevé le corps de Jésus, alors les soldats auraient eu une bonne histoire plausible à donner aux autorités juives le matin de la Pâque. Le sanhédrin les aurait crus sans difficulté et n’aurait pas eu à se donner la peine d’inventer une histoire incroyable selon laquelle c’étaient les disciples qui avait enlevé le corps ; et si l’histoire était vraie, le sanhédrin n’aurait pas été obligé de soudoyer les soldats pour qu’ils relatent un mensonge.
  • Joseph d’Arimathée était un honnête homme. Tôt ou tard, il aurait été contraint de dire la vérité aux disciples en les voyant se réjouir au sujet de la bonne nouvelle (cf. Luc 23.50,51).

Si Christ avait été enlevé par les autorités romaines ou/et juives.

Certains ont avancé l’hypothèse que les autorités romaines et juives ont eu peur du fanatisme des disciples et de ce qui aurait pu arriver si les disciples avaient enlevé le corps de la tombe, c’est pourquoi ils auraient pris le corps sous leur garde dans un autre lieu pour éviter tout incident.

OBJECTIONS
  • Pourquoi Pilate aurait-il posté des gardes s’il n’y avait pas eu de corps dans la tombe ? Pourquoi les gardes furent-ils étonnés de la disparition du corps à la résurrection ?
  • Le mouvement chrétien s’est répandu comme un feu de broussailles dans les semaines qui suivirent la résurrection. La résurrection était prêchée partout. Pourquoi les autorités n’ont-elles pas produit le corps de Jésus et publié par tout l’empire romain ce que les disciples avaient fait. Ceci aurait pu faire avorter le mouvement sur le champ. Au lieu de cela, ils demeurèrent silencieux et essayèrent d’enrayer le mouvement chrétien par la force. L’église nouvelle était fondée sur la résurrection, il suffisait de prouver le contraire pour qu’elle s’écroulât. Mais les autorités romaines et juives n’ont jamais pu produire le corps pour enrayer le mouvement chrétien.

Jésus est réellement ressuscité

La seule ligne d’interprétation qui demeure, c’est que Jésus-Christ est réellement ressuscité. Tout homme honnête doit faire face aux implications logiques de cette vérité. Renier l’authenticité et la véracité des faits de la résurrection, c’est renier les évidences bibliques et juridiques. Rejeter la résurrection de Jésus-Christ, c’est mourir sans l’espérance d’une résurrection corporelle future, c’est faire face à un présent vide de sens et à une éternité terrible, loin de la face du Seigneur.

Credit photo:
dtchristner, dtchristner

4 thoughts on “La résurrection de Jésus-Christ : un événement historique ? – Comment expliquer le tombeau vide ? (3)

  1. No1:Si on ne croyait pas à la résurrection,il n’y aurait rien de changé en notre vie.
    Cette résurrection est conditionnelle à tout ce qu’a dit Jesus précédemment:c’est ce qui cautionne toutes ses promesses ,ainsi que la vérité de tout ce qu’il a dit.
    « Tendez la joue quand on vous frappe »….n’aurait aucun sens ,ni aucune façon d’être suivi…..
    Qui pourrait le faire « charnellement »?
    Notre nature charnelle ne pourrait s’y contraindre…
    Tant de choses ne pourraient être mise en action …durablement.
    mais par la foi en la résurrection du Maître,de l’enseignant …..on y parvient si on s’y convertit de tout son coeur.
    Car si il est réssuscité,c’est qu’il est aussi mort pour nous et que l’effusion de son sang ne fût pas vain!
    Sans doute aussi que les linges entourant sa tête étant bien à part de ceux qui entouraient le reste de son corps,signifierait que si Christ est ressuscité ,lui est la tête de son corps ,l’Eglise qui demeure pour un temps sur la terre…..
    La résurrection fût aussi déterminante dans l’adhésion inconditionnelle des disciples.
    Qu’en pensez vous?

  2. no2…
    Resurrection bien entendu….
    Mais si ce n’était pas le cas,Paul par exemple qui partait poursuivre son travail de « persécuteur » des croyants,qui aurait il rencontré sur le chemin de Damas?Qui aurait ainsi pu changer sa vie et toutes ses motivations?
    Qui auraient rencontré les disciples ?Les femmes d’abord,puis les autres y compris Thomas?
    Si on doute de la résurrection de Christ ,il n’y a plus qu’à jeter la bible au feu,comme étant pur mensonge et escroquerie….
    Or, nous savons que de par le monde et ce depuis des centaines d’années ,nombreuses personnes l’ont aussi rencontré en leur propre vie.
    Et là aussi,les « incrédules  » pourraient aussi douter de leurs témoignages…
    A -ton douté de ce que racontaient les premiers cosmonautes?Non…
    Tout simplemnt parce que cela ne dérangeait pas le MALIN!
    Relisons les Evangiles et les actes et nous constaterons survenir la « négation » ou « le doute » de la présence d e Dieu dans les manifestations…
    Nous avons lu que des morts sont aussi sortis de leur tombeau ,au moment où le voile se déchira: » Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent,
    les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent.

    Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes.  »

    Non seulement ils ressuscitèrent ,mais ils entrèrent dans la ville et furent vus par un grand nombre de personnes.
    Pourquoi alors douter,que le dernier en date,ressuscita aussi conformément à ce qu’il avait annoncé?.
    Aujourd’hui n’y a t’il pas un évèque anglican qui ose même nier les chambres à gaz de 1940/45?
    Comment est ce possible?Non mes amis le père du mensonge s’emploie à faire douter de tout…
    C’est pourquoi Dieu ne se trouve pas au microscope mais qu’on l’expérimente…
    Voilà pourquoi l’aveugle né guéri par jésus ,tenait tête aux pressions mensongères des pharisiens en disant : »Cet homme leur répondit: Il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est; et cependant il m’a ouvert les yeux.
    9.31
    Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui là qu’il l’exauce.
    9.32
    Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né.
    9.33
    Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire.  »

    Ce sera toujours le même débat,même avec nos propres témoignages personnels.

  3. Avez vous les reférence du bouquin : Qui a roulé la pierre, traduit de l’Américain et dont vous semblez vous être inspiré.
    Merci

  4. Bonjour
    le fait est que je n’ai pas la source de ce texte. Je pense qu’il s’agit de la compilation de plusieurs textes.
    Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents