Main menu
Un poisson dans le netRéflexion"Je suis quelqu'un de bien, donc j'ai Dieu dans la poche…" "Vraiment ?"

"Je suis quelqu'un de bien, donc j'ai Dieu dans la poche…" "Vraiment ?"

Affirmation 

 » Moi, je suis quelqu’un de bien. Si Dieu existe, il va m’accepter, parce que je fais le bien « .

Réponse

Voici comment Jésus aborde le problème du jeune homme riche en Luc 18.18-30 :

 » 18 Un chef interrogea Jésus, et dit: Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?
19 Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul.
20 Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère.
21 J’ai, dit-il, observé toutes ces choses dès ma jeunesse.
22 Jésus, ayant entendu cela, lui dit : Il te manque encore une chose: vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens, et suis-moi.
23 Lorsqu’il entendit ces paroles, il devint tout triste ; car il était très riche.
24 Jésus, voyant qu’il était devenu tout triste, dit : Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu!
25 Car il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.
26 Ceux qui l’écoutaient dirent : Et qui peut être sauvé ?
27 Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.
28 Pierre dit alors : Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi.
29 Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou sa femme, ou ses frères, ou ses parents, ou ses enfants,
30 ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.
  »

  1. Jésus ne répond pas directement à sa question, mais il corrige son langage,  » seul Dieu est bon  » (19). En disant ceci, il exprime deux choses :
    • Nul ne peut atteindre les exigences de Dieu par lui-même, parce que Dieu seul est bon.
    • Si véritablement je suis bon, comme je le suis en réalité, tu dois écouter ce que je vais te dire, car il se peut que cela ne soit pas agréable à entendre.

  2. Jésus rappelle ensuite les exigences de Dieu : il faut mettre en pratique les commandements, tous les commandements (20-21).
  3. Lorsque le jeune homme lui répond qu’il les a gardés dès sa jeunesse, Jésus ne lui dit pas que ce n’est pas vrai. Il le prend sur son terrain et accepte ses performances, mais il lui fait noter qu’elles sont incomplètes. Aimer Dieu comme soi-même signifie se donner à lui et tout lui donner. Si on le fait pas, on se trouve en contradiction avec la loi (22-26).
  4. Jésus rappelle que le salut ne peut être une œuvre humaine, mais seulement une œuvre de Dieu (27)

      » Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu « .

Voilà donc ce que la Bible dit au sujet de vos oeuvres et sur la manière dont on peut être agréable à Dieu :

 » Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions « . Éphésiens. 2.8-10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents