Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueSérie sur la joie (3/4) – La joie avec Dieu

Série sur la joie (3/4) – La joie avec Dieu

Parfois les chrétiens ont oublié de développer cette sagesse qui consiste à se réjouir des cadeaux que Dieu nous donne. Voilà pourquoi on rend grâce avant de manger. Pas parce que sinon la nourriture serait empoisonnée, qu’elle ne serait pas bénie ! Non bien sûr ! La nourriture est déjà bénie puisque c’est Dieu qui nous la donne, que c’est lui qui est l’auteur de la vie. Nous rendons grâce parce que nous prenons de la main même de Dieu et que nous nous réjouissons de ses cadeaux.

Il nous faut développer cette sagesse de la reconnaissance envers Dieu.

Le manque de reconnaissance, l’ingratitude est certainement l’attitude qui rognera la joie quotidienne de la vie. C’est l’opposé de la confiance dans les soins de Dieu.

Sommes-nous reconnaissants ?

Il y a une gymnastique intérieure qui consiste à choisir les pensées que nous voulons entretenir. Nous ne sommes pas les marionnettes de nos émotions. Nous sommes capables de conduire nos pensées qui deviendront des dispositions, qui deviendront des paroles, qui deviendront des comportements, qui deviendront des émotions…

Complétez cette esquisse par la lecture de la troisième prédication sur le thème de la Joie, vous en ressortirez différent. Une version audio (MP3, 9,4 Mo, 33 min) accompagne la forme écrite et un index rassemble toutes les études déjà parues sur ce thème.

Alors, heureux ?

One thought on “Série sur la joie (3/4) – La joie avec Dieu

  1. C’est vrai qu’on devrait être « reconnaissant » envers Dieu….
    Mais comme on devrait l’aimer de tout notre coeur ,est-ce en fixant nos pensées…ou bien est-ce un état d’amour?L’amour doit il se provoquer,la reconnaissance,la tendresse,l’humilité etc… se créent elles?

    On aime,on est reconnaissant parce qu’il ya des raisons:ces raisons sont diverses à chacun et selon nos valeurs « profondes ».
    L’étude des Psaumes montre qu’il s’agit dans tous les cas d’un état de coeur spontané,venant de l’intérieur….
    Le fruit de l’Esprit ,ensemble des neuf composants cités par Paul,résulte d’un état de communion et d’union avec le Maître,en notre vie spirituelle.
    La joie ne se produit pas,elle surgit de la vie nouvelle qui est en nous,de cette source divine intérieure!Voilà ce qui procure la joie….malgré l’opposition naturelle visible et perceptible de notre « chair »….qui en souffre.
    C’est donc l’esprit nouveau en nous qui se réjouit de la présence de Dieu lui-même(l’ESPRIT SAINT)qui nous conforte,soutient et remplit notre coeur profond d’espérance….alors que notre « chair » soupire et souffre.
    La vraie reconnaissance ,la vraiejoie et l’humilité ne peuvent donc être le résultat d’une réflexion humaine ou d’un quelconque effort….L’esprit nouveau le vît ou bien il n’est pas né d’en haut.

    Quelqu’un qui se rend naturellement et spontanément reconnaissant en tout vers Dieu,est né de lui….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents