Main menu
Un poisson dans le netRéflexionExamen des pratiques catholiques (18/21) : la Bible officiellement interdite de lecture

Examen des pratiques catholiques (18/21) : la Bible officiellement interdite de lecture

BibleVoici la dix-huitième partie de l’Examen historique et biblique du catholicisme (cf l’article introductif). Consultez le sommaire complet de l’étude pour suivre l’avancement de cette nouvelle publication et rendez-vous sur le dossier catholicisme pour en savoir plus sur ce thème.

Article précédent : la transsubstantation

Au fil du temps

  • Au XIIIème siècle, le pape Innocent III interdit la lecture de la Bible en langue du peuple et institue l’Inquisition, tribunal et police religieux pour faire appliquer et respecter les interdictions papales. Paul IV interdit la possession de traductions bibliques sans l’autorisation de l’Inquisition.
  • En 1229, au Concile de Toulouse Grégoire IX interdit aux chrétiens la possession de la Bible et supprime toutes les traductions : l’interdiction de la lecture de la Bible devient effective.
  • En 1546, le Concile de Trente inclut 11 livres apocryphes (c’est à dire cachés, non initialement inclus dans la liste des livres inspirés) dans la liste des livres de l’Ancien Testament. Cet ajout a été effectué en contradiction avec la liste établie par les juifs eux-mêmes, qui étaient les premiers destinataires de l’Ancien Testament. Ils figurent encore aujourd’hui dans les versions catholiques.

D’un point de vue biblique

La Bible se définit elle-même comme auto-suffisante.

La Bible fait de nombreuses allusions à l’authenticité et l’inspiration des textes qu’elle contient :

  • Inspiration des 5 livres de la Loi : Matthieu 5.18 ;
  • Inspiration de la Loi et des Prophètes : Romains 3.21 ;
  • Inspiration des Évangiles :1Timothée 1.11 ; Galates 1.7 dit qu’il n’y a point d’autre Évangile et qu’il n’y a rien à y ajouter :  » Il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Évangile de Christ. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous avons prêché, qu’il soit anathème. Nous l’avons dit précédemment et je le répète à cette heure : si quelqu’un vous annonce un autre évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème ! « 
  • Inspiration des Epîtres : 1Thessaloniciens 2.13 ; L’inspiration de toutes les Écritures que nous possédons est définie par l’Apôtre Paul en 2Timothée 3.16 :  » Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. « 

La Bible enseigne la Vérité à l’homme, à condition que celui-ci n’extrapole pas. La règle c’est que l’Église est soumise à la Parole de Dieu et non l’inverse. Jésus-Christ considère qu’il existe une Parole de Dieu qui est la Vérité. Il dit en Jean 17.17  » Ta Parole est la Vérité « . Les livres qu’a rajoutés l’église romaine en 1546 et qu’elle considère comme canoniques (inspirés de Dieu) ne le sont pas pour plusieurs raisons :

  • Premièrement, Jésus et ses Apôtres n’ont cité aucun de ces livres ;
  • Deuxièmement, La majorité des « Pères » de l’Église ne les ont pas acceptés ; Augustin (354-430), évêque d’Hippone, est le premier à les inclure dans les textes sacrés ;
  • Troisièmement, ils n’apparaissent pas dans le canon hébreu, or les Juifs ont été chargés par Dieu de garder le canon de l’Ancien Testament, et ils l’ont fait très scrupuleusement ;
  • Quatrièmement, la qualité inférieure de ces écrits apparaît clairement lorsqu’on les compare aux livres canoniques et prouve qu’ils ne sont pas dignes de figurer dans le canon des Écritures Saintes.
  • Cinquièmement, si nous croyons que Dieu existe, nous croyons qu’Il a protégé Lui-même Sa Parole selon ce qu’il est écrit en Jérémie 1.12  » Je veille sur ma parole « . La volonté de certains hommes au cours des siècles de la transformer ou de l’altérer est une preuve supplémentaire de son authenticité !

Il faut cependant remarquer à ce sujet que les plus grands opposants à la lecture de la Bible furent les hommes religieux… La Bible n’est pas la propriété du clergé, elle n’est pas non plus la propriété de l’église, ni même des chrétiens. La Parole de Dieu est destinée à chaque être humain sur terre.

Voici ce que déclare Jésus-Christ au sujet de la religion :  » Vous annulez ainsi la Parole de Dieu au profit de votre tradition  » … » Et pourquoi transgressez vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ? « … » C’est en vain qu’ils m’honorent en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.  » (Marc 7.8,9,13)

Ces passages montrent que certains usages, certaines traditions, certaines coutumes et autres fausses doctrines peuvent avoir le désastreux effet d’annuler la Parole de Dieu pour ceux qui y croient.

La Bible dit :  » Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non selon la lettre mais selon l’esprit, car la lettre tue mais l’esprit vivifie  » (2Corinthiens 3.6).  » Pourquoi… vous impose-t-on ces préceptes : ne prends pas ! Ne touche pas ! Ne goûte pas. Préceptes qui tous périssent par l’usage et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes  » (Colosiens 2.20-22) La Bible se suffit à elle-même pour ce qui est de sa compréhension, de son message, sans qu’on doive y adjoindre un enseignement humain ou l’interpréter car  » Toute Parole de Dieu est éprouvée…N’ajoute rien à ces Paroles, de peur qu’il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur  » (Proverbes 30.5a+6).

Les dernières lignes de la Bible sont peut-être les plus claires à ce sujet. N’est-il pas tout à fait pertinent qu’elles soient placées justement à la toute fin des Écritures ?

 » Je déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de vie et de la ville sainte et des choses qui sont écrites dans ce livre  » (Apocalypse 22.18-19)

Article suivant : le purgatoire, article de foi

61 thoughts on “Examen des pratiques catholiques (18/21) : la Bible officiellement interdite de lecture

  1. Etre rempli de l’esprit c’est aussi permettre de repondre a ceux qui ne le sont pas et qui ne savent pas qu’il existe et on peut le faire aussi en utilisant des chemins differents et des discours accessibles aux nons croyants.

    Zacharie 14:4 (Louis Segond)

    Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient ; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, Et il se formera une très grande vallée : Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi.

  2. no47….
    Magalousteph,vous dites: »Tu sais , a cause de mes origines etrangeres , enfant, j’ai trop souffert de l’ostracisme,de l’arbitraire,du sctarisme pour que je demeure sans reagire,et je ne peux supporter que par des subtilités de langage, des acrobaties de dialectiques, par de savants sophismes on tranforme le mensonge en verité.
    Et celà voi- tu, quelque soit le domaine ou le secteur, fussent -ils professionels, religieux, politiques ou philosophiques. »
    ————-
    C’est bien là votre problème…c’est de « mal supporter » en quelque secteur que ce soit !
    Car, Auriez vous seul la vérité magalousteph?
    La vérité là voiçi:Celui qui est mort en Christ est dépouillé de tout ce qui est « ténèbres »,de tout ce qui est de sa vieille nature…..et de ses anciens ressentiments (Moi et Ego).Alors,semblable à Etienne il est prêt pour servir Dieu….efficacement.
    Naître de nouveau n’est donc pas un mythe,ni une « croyance » qu’on se répète pour s’en persuader, mais une réalité!C’est à dire une réalité en sa propre vie .
    Au départ on veut faire savoir ce qu’on croit comme juste et vrai…souvent pour Dieu (encore qu’il y a qui souvent le font pour leur religion uniquement);puis suite aux récitentes et aux arguments négatifs d’autrui,on finit par quitter le but initial:Qui est et devrait être celui de glorifier Dieu,uniquement!
    On se fâche(mais hypocritement),on piétine dans nos propres arguments ,tout en ne se rendant jamais compte que cette amertume naissante provient non pas de ce que Dieu (la vérité)n’est plus écouté et suivi,mais bien …DE CE QUE « NOUS « ne sommes pas suivi!Notre EGO,notre MOI!
    C’est notre « chair » quoiqu’on en dise qui ne supporte pas que non pas la vérité de Dieu ne soit point suivie,mais celle que nous professons,nous….qui est cependant la même peut-être,mais dont le but profond n’est plus la gloire de Dieu ,mais la nôtre,celle de notre Ego ou de notre Moi!
    Voilà le zèle amer ,alors que seul devrait être profonde tristesse …de ce que notre Seigneur bien aimé ,n’est pas entendu ou rejeté!
    J’aurais souhaité mieux me faire comprendre mais hélas je ne dispose pas d’un « arsenal »verbal tel que le vôtre..
    J’ai 72 ans,j’ai cependant connu cela aussi… et il y a encore bien tant de choses à ME découvrir!
    Cordialement en Christ….

  3. La jeunesse n’est pas une période de la vie c’est un état d’esprit, mon cher maumau. L’expérience nourrit notre maturité et l’on peut très bien être assez âgée et n’avoir jamais rien vécu ni expérimenté.
    Tu parles peu, prétends-tu, mais tes propos souvent acerbes ne reflètent pas toujours ce que tu prêches et tes admonestations ne font que démontrer ton vrai caractère, casuistiques et belliciste. Tu avance souvent de posséder des caractéristiques spirituels que tu es incapables de démontrer.
    Tu as de belles phrases et tu sais toujours trouver la paille dans l’œil de ton voisin en occultant de regarder dans ton propre œil. Qui de nous est empreint d’un zèle amer? Cette chair que tu ne cesse de dénoncer chez les autres, mon pauvre ami, chez toi, elle émerge comme un iceberg en pleine mer, on ne voit qu’elle et pour éviter la collision on se doit de l’éviteras je m’en rapporte a tes imprécations, pourquoi a chaque fois me contrer, lorsque tu es en désaccord avec moi, tu devrais laisser couler et ne pas en faire cas. Tu aurais le, a l’instar de jésus, mourir a toi même, te dépouiller, de cette vielle nature que tu traine encore avec toi et endosser la nature du christ. Mais cesse de demander au autres de posséder ce que toi meme tu n’a pas. C’est ton égo surdimensionné qui devrait etre le sujet de ton introspection .En ce qui me concerne, je me réfère qu’a la parole, je ne l’interprète pas ni ne l’extrapole comme tu le fais souvent, afin qu’elle concorde avec ta propre philosophie. C’est dommage, et la compassion, la charité que tu réclame des autres, tu devrais toi meme voire si tu n’en manque pas! Que fais-tu l’lorsque tu me récrimine sur tel ou tel sujet qui ne correspond pas a ton point de vue si non refléter ce que tu es sensé me reproche! je te renvois a tes propres allégations, tu piétine dans tes propres arguments ,tout en ne se rendant jamais compte que cette amertume naissante provient non pas de ce que Dieu (la vérité)n’est plus écouté et suivi, mais bien …DE CE QUE “NOUS “ne sommes pas suivi! Notre EGO, notre MOI! Alors ne te fais pas plus grand que tu n’es et n’use pas de fausse humilité! Jérémie 13:23 (Louis Segond)

    Un éthiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches ? De meme, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumes à faire le mal ?
    La parole nous enseigne que les tâches du léopard ne peuvent être changées. Je constate à regret que pour l’instant, tu demeure toujours un léopard, meme si tu souhaite que l’on croie voir en toi un petit chaton inoffensif. C’est dommage que tu ne sache emmètre que des griefs et des atermoiements

  4. Un sourd peut il retrouver l’ouie?
    un aveugle ,la vue?
    J’exprimais comment on peut tomber dans le piège…du « zèle amer ».
    Libre à vous de me commenter avec tant d’ardeur et de qualificatifs…..il est vrai que vous n’en manquer pas!
    Mais rappellons nous que la connaissance « humaine » enfle,tandis que la cordialité sincère(l’amour)édifie!

  5. « La jeunesse n’est pas une période de la vie c’est un état d’esprit, mon cher maumau. L’expérience nourrit notre maturité et l’on peut très bien être assez âgée et n’avoir jamais rien vécu ni expérimenté. »
    ————
    Au contraire…
    la jeunesse prend des racines dans toutes ses expériences(bonne ou mauvaise).
    C’est ce qui déclenche nos réactions et c…
    Ne pas s’en être libéré dans la mort de la vieille nature en Christ,fait qu’on continue ….
    On sent rend bien compte:si jeune vous avez souffert de tout ce que vous cités….parce que vous ne pouviez vous en défendre,aujourd’hui devenu « mature »,vous n’échappez jamais à vous défendre de toutes pensés soi-disant négatives vous concernant….Vous démarrez au quart de tour à toute intervention d’autrui!
    Relisez vous et vous verrez où se situe « la vérité »….Vous allez même plus loin,vous traitez tout auteur de contreverse de mots, de qualificatifs,lourds d’opprobre….
    Petit avec les bras trop petit,vous subissiez….mais devenu grand,avec l’épée d’un haut langage,vous agressez….C’est ce qui ressort de beaucoup de vos interventions,en tout cas!
    Mais sachez le,dans les deux cas: Petit ,c’était la chair qui subissait dans sa faiblesse….puis plus tard, la même chair devenue plus forte qui se défend …de toutes erreurs!

  6. Bonsoir,
    Avez vous des articles sur l’Islam à travers les saintes écritures bibliques ?
    Cordialement.

  7. (n°56)
    je suis d’accord avec les deux premières affirmations, mais beaucoup moins avec la troisième. Pour avoir de nombreux catholiques dans ma famille, peu lisent la Bible et surtout peu osent l’ouvrir tant on les a mis en garde contre les erreurs d’interprétation personnelle

  8. Je suis catholique, et je vous assure que j’ai lu la Bible – et dans son intégralité, AT comme NT,  » de l’alpha à l’omega » .
    Pour ce qui concerne les erreurs d’interprétation, vous savez, il y a dans n’importe quelle Bible ( par exemple dans la Bible de Jérusalem ) des notes explicatives et également des préfaces explicatives à chaque livre 😉
    Je discute actuellement sur un autre forum avec des protestants « historiques » ( entendez par-là des Réformés et des Luthériens ), et j’ai la très nette impression que j’ai davantage lu – et compris, je pense – la Bible que la majorité d’entre eux . Je suis même surpris de cela, tant on m’a rabâché que les « protestants » connaissaient mieux la Bible que les catholiques .

  9. Votre article est faux de bout en bout. Voici la vérité rétablie:

    La réponse à cette question est tes simple: LA PAPAUTÉ N’A JAMAIS INTERDIT DE LIRE LA BIBLE: http://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/27/leglise-a-t-elle-interdit-de-lire-la-bible/

    Concernant les livres deutérocanoniques, que vous appelés « apocryphes », voilà qu’elle est la vérité historique: http://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/09/les-deuterocanoniques-ne-sont-pas-apocryphes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents