Main menu
Un poisson dans le netNon classéNe nous laissons pas voler la fin de notre vie…

Ne nous laissons pas voler la fin de notre vie…

Rappelez-vous, en avril dernier, nous nous étions fait l’écho d’un programme « politique » un peu particulier, un programme pour la vie. Son but était (et est encore) d’accompagner et de soutenir la vie dans toutes ses étapes, et notamment donc, logiquement, la fin de vie.

Les propositions se déclinent autour d’idées fortes : ni acharnement thérapeutique, ni euthanasie.

Or, lundi 3 décembre 2007, TF1 va diffuser un téléfilm sur l’euthanasie de Vincent Humbert. Il a pour but plus ou moins avoué de relancer le débat sur la légalisation de l’euthanasie.
Le personnel soignant et en particulier le kinésithérapeute personnel qui s’est occupé de Vincent Humbert témoignent de nombreuses contre-vérités contenues dans cette émission.

Le site SOS Fin de vie rend public le témoignage de ce kinésithérapeute (vidéo et texte). Il vaut sans doute la peine de le consulter attentivement avant de regarder l’émission de TF1…

Ne nous laissons pas voler la fin de notre vie, ni celle de nos proches !

3 thoughts on “Ne nous laissons pas voler la fin de notre vie…

  1. Ce qui est clair, c’est que nous sommes manipulés.

    A partir de pseudo bons sentiments, on nous tire les larmes pour nous habituer à penser de telle ou telle manière.

    Petit à petit, on « formate » notre pensée.

    Ainsi, par touches successives, notre raisonnement et nos pensées dérivent de plus en plus, si bien que l’anormal devient normal et l’inacceptable acceptable

    Tout le battage médiatique autour de l’affaire Vicent Humbert est un plaidoyer pour l’euthanasie.

    Encore un peu et s’élever contre l’euthanasie fera de nous des monstres et il faudra presque s’excuser de défendre le respect de la vie.

    C’est le monde à l’envers où le mal devient bien et le bien devient mal.

    Encore un peu et les monstres deviendront des saints et les saints deviendront des monstres.

    Alors, ce sera la légalisation de l’eugénisme et de la mort programmée de tout ce qui ne sera pas conforme au mythe du surhomme génétiquement parfait.

    Il n’y aura plus de limite.

    Au début, sous le couvert hypocrite d’un acte humanitaire, on en arrive à éliminer ceux qui nous dérangent.

    Jusqu’où cela ira-t-il?

    Cela est rès dangereux car un jour, les « comités d’étiques » seront abolis et reculeront les limites de plus en plus loin.

    en « mettant le doigt, le corps entier y passe » et cela en toute impunité

  2. C’est toujours la position de l’homme naturel que de vouloir usurper les prerrogatives de Dieu. C’est de Lui qui nous vient la vie et c’est Lui qui est le Maître de la durée. Nous sommes poussés par l’amour à adoucir les souffrances de fin de vie difficiles. Les eugenistes disent et peut être pensent aussi faire un acte d’amour en tuant un être humain pour lui éviter de souffrir. Je ne mets aucunement en doute leurs sentiments (je ne suis qu’un être humain et ne lis pas dans les coeurs!), mais ils ne se rendent pas compte où cette attitude finira par nous conduire. Les journaux rapportent trop souvent les cas de personnes, en général infirmières, qui tuent de nombreux patients « pour leur éviter de souffrir ». Si des lois ugéniques sont votées, quid de ces cas?

  3. Si on prend la vie de quelqu’un, on l’empêche de se mettre en règle avec Dieu et les Hommes.

    S’il doit pardonner ou demander pardon à quelqu’un, il ne peut pas le faire parceque la vie lui esr ôtée.

    S’il doit se repentir ou mettre en ordre ses affaires pour que son entourage ne soit pas dans l’embarras, il ne peut pas le faire.

    Or, le mourrant va se retrouver devant Dieu!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents