Main menu
Un poisson dans le netRéflexionExamen des pratiques catholiques (13/21) : le culte des images

Examen des pratiques catholiques (13/21) : le culte des images

Voici la treizième partie de l’Examen historique et biblique du catholicisme (cf l’article introductif). Consultez le sommaire complet de l’étude pour suivre l’avancement de cette nouvelle publication et rendez-vous sur le dossier catholicisme pour en savoir plus sur ce thème.

Article précédent : le culte des reliques

Au fil du temps

  • Bien que pendant les 3 premiers siècles du Christianisme, on reste opposé aux images de Jésus-Christ ou de Dieu, on trouve dans les catacombes des dessins symboliques et des scènes bibliques.
  • Au IVème siècle pourtant, les images envahissent les églises mais on ne réclame pas leur vénération. Elles ne servent que de mémorial pour "fixer l’esprit des enfants et des ignorants".
  • En 794 au Concile de Francfort, on permet la présence des images dans les églises si on ne les vénère pas.
  • Le Concile de Paris en 825 confirme cette décision.
  • Puis vers le Xème siècle, sous la pression des traditions et supersititions populaires, le culte des images et des statues prend véritablement son essor.
  • En 1563, le culte des images devient article de foi.
  • C’est au XVIIIème siècle que naît le culte du coeur sacré de Jésus.

D’un point de vue biblique

Le culte des images et des statues est formellement interdit par le deuxième commandement et doit être considéré comme de l’idolâtrie. " Tu ne feras point d’image taillée ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, en bas sur la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles et tu ne les serviras point " (Exode 20.4-5). Ce commandement est rappelé en Deutéronome 4.15,23 : " veillez attentivement sur vos âmes de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme…veillez sur vous afin …de ne point vous faire d’image taillée, de représentaion quelconque que l’Eternel ton Dieu t’ait défendue ".

Il est important de souligner que lorsque des israëlites ont fabriqué un veau d’or comme idole, ce n’était pas pour adorer un autre Dieu, mais, en le présentant au peuple, ils lui ont dit " voici ton Dieu qui t’a fait sortir d’Egypte "(Exode 32.4) et plus loin " demain, il y aura fête en l’honneur de l’Eternel "(Exode 32.54) et non en l’honneur d’un autre Dieu. C’est donc non seulement l’adoration d’un autre Dieu par une statue ou une image qui est considéré comme de l’idolâtrie mais encore l’adoration du vrai Dieu au travers d’une statue ou d’une image.

D’autres exemples bibliques mentionnant une condamnation de l’idolâtrie de statues sont à citer :

  • la destruction du serpent d’airain par Ezéchias (2Rois 18.4).
  • Le tailleur d’idoles fustigé : (Esaïe 44.12-19).
  • Paul à Athènes qui condamne le culte des statues (Actes 17.27).
  • Fuyez l’idolatrie " dit l’Apôtre Paul aux chrétiens romains (1Corinthiens 10:14).

Article suivant : le célibat des prêtres

55 thoughts on “Examen des pratiques catholiques (13/21) : le culte des images

  1. Le pain et le vin ne sont que symboles, la transsubstantiation une invention. La participation au repas du Seigneur « rappelle et commémore » la mort de Christ sur la croix. C’est en paix avec le Seigneur que l’on y participe…d’où l’injonction de Paul « Que chacun donc s’éprouve soi-même et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. » (1 Corinthiens11 : 28et 29). Remarquons dans les propos de Paul que la coupe est destinée à tous.

    Phil

  2. @Phil : Si le Seigneur voulait que Son Eucharistie (Action de Grâce) soit un symbole, il n’aurait pas dit que « Celui qui ne mange pas mon corps et boit mon sang, n’a pas la Vie éternelle. » … bref, c’est le Protestantisme (le Christianisme a besoin de saints, pas de « protestants »)qui, 1500 ans après vient nous expliquer que ce ne serait qu’en fait un symbole et qu’on s’est planté depuis …, alors que depuis toujours l’Eglise Universelle, càd l’Eglise Catholique, a toujours fait cela à travers les lieux et les ages … C’est toujours la même chose avec ce courant dissident … Bref, suivez des interprétations humaines, je me mets à la suite de l’Eglise du Seigneur, celle sur qui il a dit que l’Enfer n’aurait aucune emprise.

    L’Eglise Catholique est le Christianisme authentique et le Christianisme biblique c’est criant sur tous les points … Seul les littéralistes et les musulmans de la Bible ne sont pas d’accord … ni la Foi ni la Sainte Bible ne sont tombés du Ciel …

  3. ( Esaïe 9)« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix »

    Oui il est né, chantons le rédempteur…

    Joyeux Noël à tous.

    Que le Dieu d’espérance dans son grand amour vous bénisse dans la paix et la joie du Christ sauveur.

    Amicalement Phil

  4. @Maxs,
    Contrairement à vous je ne parle pas de religion, mais de Foi… foi en la Parole…Christ(Jean 1).
    D’après vous l’église catholique aurait toujours pratiquée l’Eucharistie :
    Croyez que le temps ne fait rien à l’affaire et ce n’est évidemment pas parce que le concile de Trente a explicité et officialisé le dogme de la transsubstantiation que ce dogme est conforme à la Parole de Dieu…(Voyer les additions excessives à la Parole au fil des siècles !).Croyez-vous vraiment qu’un homme peut prétendre au pouvoir extraordinaire de transformer le pain et le vin en véritables corps et sang de Jésus-Christ…de surcroit prétendre connaître le moment précis de la venue de Christ et le temps resté dans l’eucharistie…personnellement non!. Silence complet de la Bible à ce sujet.Votre approche reviendrait à reconnaître un sacrifice perpétuel…c’est à mon sens contraire aux enseignements de Dieu,Christ est mort une fois pour toutes. Devrions nous faire abstraction de (Romains 6:10)« Car il est mort et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie  et c’est pour Dieu qu’il vit » ?
    Reconsidérez vos appuis de Matthieu 26 et autres évangiles dans son contexte et notamment en ce que Jésus à dit du pain de vie « Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent :Seigneur, donne-nous toujours ce pain. Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. » (Jean 6.33-35). Là est la conformité avec les Écritures que vous semblez minimiser au profit de traditions .Croyez @Maxs, que La vie éternelle vient de la foi en Christ et non pas de la consommation de Son corps…voyez aussi ce que le Seigneur précise  »La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6.40). Pas question là de sanctification par l’eucharistie, mais par la foi en Christ Seul.
    « C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. » Jean 6.63…Jésus parlait bien de manière spirituelle et non pas physique, toute vie provient de la foi en Lui. Il ne parlait certainement pas de manger Son corps !
    « le Christianisme a besoin de saints, pas de « protestants »écrivez-vous @Maxs. Vous parlez de sanctification,mais comment la comprenez-vous ?
    Vous confrontez aussi les religions… Protestant, bientôt évangélique ,puis bien vite fondamentaliste et enfin pour finir hérétique,nous y voilà déjà ! C’est là une démarche logique venant d’un fervent religieux, la« Foi Biblique» est un point sensible …je suis profondément convaincu de la pertinence de certains thèmes « allergisants ». Bizarrement ceux qui revendiquent appartenir au « christianisme » sont les plus rebelles et les plus virulents face à la Parole citée .
    Pour revenir à votre sous-entendu « je serais protestant? ».Je vous répondrai que les guerres de religions sont terminées depuis belle lurette,alors rangez votre arquebuse @Maxs. Mais aussi et surtout que Dieu se moque bien des religions …Voyez ce que dit Jésus de l’hypocrisie religieuse(Matthieu 6). Enfin pour être plus précis je considère qu’il a des Chrétiens et des non Chrétiens dans toutes les dénominations ,mais cela, Dieu seul en juge… croyez-le.
    Pour ma part je ne questionne jamais sur l’appartenance ,mes relations sont excellentes avec la communauté catholique de ma contrée… je n’ai aucun préjugé, mais je revendique être un Chrétien authentique … non pas religieux.
    Nous n’élevons pas la même bannière ,c’est cela qui apparemment nous différencie au premier échange. La votre porte le nom d’une religion , la mienne le nom de Jésus-Christ.
    Bref, croyez que la foi me préserve de toutes ces querelles stériles @Maxs. L’excellent Paul avertit le fidèle que je suis « revêtez vous des armes de Dieu pour faire face à l’adversité ». De ces armes présentées, le bouclier de la foi me semble une arme de défense efficace. Avec la puissance de Dieu et le temps j’ai appris à m’en servir à bon escient .
    Amicalement Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents