Main menu

Gethsémané (poème)

Il vient dans le jardin ou pleurent les étoiles
Où le vent s’est couché, où l’olivier s’endort
Où la lune étonnée tisse la grande toile
Qui bientôt portera la coupe de sa mort.

Ce vin que Dieu répand sur ses lèvres amères
Puisse-t-il l’éloigner, que jamais il n’y goûte
Pourtant, il se soumet et tout ce qu’il redoute
Il le prend de sa main pour calmer sa colère

Soumis, il obéit, il prend de ses mains saintes
La liqueur d’amertume et jusqu’au bout il boit
Jésus, l’Agneau sans tâche s’achemine sans plainte
Sur le chemin étroit qui conduit à la croix.

S’il avait d’un désir écarté ce calice
Résisté à son père et fui le sacrifice
Il aurait de ce coup éteint l’unique flamme
Éclairant le chemin du salut de nos âmes.

Sans sa mort, plus de vie, plus d’espoir, plus de joie
Plus rien pour nos garder des foudres du grand Roi.
Il ne resterait plus aux enfants de colère
Que l’attente effroyable et sombre de l’enfer.

L’angoisse sur son dos pèse de tout son poids
Il vomit par la peau son sang et sa misère
Ses deux genoux fléchissent, son front touche la terre
Il implore son Dieu une dernière fois.

Aide-moi, je suis seul ; où es-tu ô mon père ?
On recouvre mon cœur d’un amas d’immondices
On me leste de meurtres, partout grouille le vice
Je m’enfonce, je sombre, je descends en enfer.

Ne me laisse pas seul dans la ténèbre horrible
Loin de Toi, corps sans vie, vie sans corps, moi sans Toi
Recueille dans tes mains cette haleine invisible
Que j’offre pour tous ceux que tu me donneras.

Les onze autour de Lui dorment profondément
Comment peut-on dormir quand le danger approche ?
On entend une armée qui monte sur la roche
Emmenée par un traître et un lion rugissant.

Réveillez-vous, allons, il va être livré
Que n’avez-vous prié plutôt que de dormir
Il ne vous reste plus que le courage de fuir
Et avec le matin, celui de regretter.

 

Contrat Creative Commons Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2005 Daniel Dutruc-Rosset.

Two thoughts on “Gethsémané (poème)

  1. Merci pour ce beau texte !
    Me permettez-vous de le copier-coller sous word pour le lire lors d’une prochaine rencontre « maison » de prière et méditation précisément sur le sujet de la Croix ?
    Cordialement en Lui. Martine

  2. Bonjour,

    en effet, notre licence permet explicitement cela, vérifiez-le en cliquant sur le lien de l’encadré en fin de texte à http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

    Vous êtes libres :
    • de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public
    • de modifier cette création
    Selon les conditions suivantes :
    • Paternité. Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’oeuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l’oeuvre).
    • Pas d’Utilisation Commerciale. Vous n’avez pas le droit d’utiliser cette création à des fins commerciales.
    • Partage des Conditions Initiales à l’Identique. Si vous modifiez, transformez ou adaptez cette création, vous n’avez le droit de distribuer la création qui en résulte que sous un contrat identique à celui-ci.

    • A chaque réutilisation ou distribution de cette création, vous devez faire apparaître clairement au public les conditions contractuelles de sa mise à disposition. La meilleure manière de les indiquer est un lien vers cette page web.
    • Chacune de ces conditions peut être levée si vous obtenez l’autorisation du titulaire des droits sur cette oeuvre.
    • Rien dans ce contrat ne diminue ou ne restreint le droit moral de l’auteur ou des auteurs.

    Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents