Main menu
Un poisson dans le netMéditation bibliqueLa prière et le libre arbitre

La prière et le libre arbitre

La réflexion qui suit est une adaptation libre de l’article  Stand to Reason: Prayer & Free Will de Greg Koukl. 

Ceux qui prétendent que Dieu n’interfère pas avec le libre arbitre des hommes sont sans doute mal à l’aise avec la prière. Par exemple, que demandons-nous exactement quand nous prions pour le salut d’une personne ? Ne demandons-nous pas que Dieu change son coeur ? Ne sommes-nous pas en train de demander à Dieu d’intervenir en influençant la volonté de cette personne, pour qu’elle réponde à l’appel de la foi ? Il me semble difficile d’affirmer que Dieu ne s’immisce pas dans notre volonté et de prier ensuite de cette manière.

Le problème ne se pose pas seulement pour la prière de salut  ; il se pose partout où des décisions humaines sont en jeu.

Dieu répond aux prières de deux manières. Il répond de façon directe, comme il l’a fait quand il a libéré Pierre de prison. Comme aucun autre homme n’a été impliqué, aucune volonté humaine n’a été influencée. On peut également citer les multiplications de pains et de poissons, et la résurrection de Lazarre par Jésus.

Il semble, cependant, que la plupart de nos requêtes nécessitent une action médiatrice de Dieu, et dont la réponse implique l’action d’une autre personne. Nous ne sommes pas communément sauvés par des anges ! Dieu ne multiplie pas couramment la nourriture ni ne ressuscite les morts en réponse directe à nos prières. Le champ de nos prières se résume plutôt en une opposition entre la volonté de Dieu et la volonté des hommes.

Nos prières pour un nouveau travail nécessitent quelqu’un pour nous embaucher. Nos requêtes pour la protection des bébés in utero impliquent l’intention du législateur. Nos appels pour de bonnes notes dépendent (en partie !)  de le bienveillance des professeurs. À bien y réfléchir, dans la plupart de nos prières, nous cherchons à faire prévaloir la volonté de Dieu sur d’autres volontés humaines.

En conclusion, si Dieu ne s’immisçait pas dans notre libre arbitre, il y aurait finalement bien peu de raisons de prier…

4 thoughts on “La prière et le libre arbitre

  1. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’idée que Dieu intervient dans notre libre arbitre. Ceci impliquerai que Dieu « force » certaines personnes à agir contre leur volonté. Si celà était vrai nous devrions nous poser la question: pourquoi ne force-t-il pas de la même manière le volonté de tous les hommes afin de les sauver même contre leur volonté? Si par contre, Dieu se limite à faire appel à la conscience de certaines personnes et que celles-ci l’écoutent, le libre arbitre est toujours en vigueur. Quand Dieu m’a appelé au salut par Yeshoua HaMashia, dit Jésus, Il ne m’a pas forcé, Il m’a adressé un appel et je l’ai entendu par sa grâce. Par contre, nous ne pouvons pas totalement écarter la probabilité d’une intervention ponctuelle dans le déroulement de l’Histoire, d’autant plus probable que c’est quand même Lui qui y mettra le point final.

    Que Dieu vous bénisse.

  2. Nous sommes de toute façon en
    permanence « influencés » par de multiples
    paramètres dans nos choix: hérédité, caractère, éducation, culture, entourage…
    Notre libre arbitre n’est donc pas « forcé » plus qu’autrement mais, plutôt, prodigieusement enrichi par la sagesse divine! Dieu soit loué. Et qu’il en soit ainsi pour tout être humain, par la grâce de Dieu.

  3. no2…
    Bonjour Cecilia…
    C’est quoi l’héridité,les gènes et tous les facteurs ?Est ce que tout cela ne ferait pas partie d e la « grâce »qui est faites à certains?
    Quand dieu dit: »je te bénirai jusqu’à la millième génération… »!Cela voudrait dire quoi,sinon que certains vont subir des alléas favorables en leur vie et d’autres non …
    Qui sont ceux qui sont « inscrit » depuis toujours dans le livre de la vraie vie?Dans le livre de l’agneau….?
    Cela n’expliquerait- il pas le refus catégorique de certains?L’aveuglement d’autres?
    Qu’en sait on exactement?
    Si Nul ne vient à Christ si le Père ne l’attire:même en fondant ce verset pour en pondre un autre,serait il possible de lui donner un tout autre sens?

  4. C’est vrai, merci. Quelle folie de limiter quand il s’agit de la toute Puissance de Dieu!Quand il s’agit de Dieu…car celui qui a construit toutes choses, c’est Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents