Main menu
Un poisson dans le netRéflexionUn condensé du secret le mieux gardé de l'enfer ! (1)

Un condensé du secret le mieux gardé de l'enfer ! (1)


 » On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif !   » Tel est en substance le message principal du plaidoyer " le secret le mieux gardé de l’enfer " de l’évangéliste américain Ray Comfort. Si ce texte passionnant a été traduit en plusieurs langues, nous regrettons cependant son style trop américain, lourd et ampoulé. Pour aider à la diffusion des très bonnes réflexions qu’il contient, nous avons décidé d’en publier une version condensée. Reportez-vous, le cas échéant, au site de l’évangéliste et à la traduction intégrale francophone.

En examinant de près les statistiques sur la croissance de l’église, j’ai (Ray Comfort, NdT) été effaré de constater que plus de 80% des personnes qui prennent une décision pour Christ s’éloignent ensuite de la foi. J’ai alors découvert que de fameux pasteurs comme Westley, Moody et Spurgeon, à la suite de Paul dans l’épître aux Romains, évangélisaient selon une méthode bien différente de ce qu’on rencontre aujourd’hui.

Imaginons en effet que je vienne vous voir pour vous annoncer que quelqu’un vient de payer votre énorme amende pour excès de vitesse. Vous me prendriez pour un fou, persuadé de ne rien avoir à vous reprocher ! La bonne nouvelle que je tenterais de vous annoncer ne signifierait rien pour vous. Pire, vous prendriez pour une offense mon insinuation concernant votre conduite.

Si maintenant je vous annonçais qu’en venant ici, vous aviez été flashé à plusieurs reprises. Si j’ajoutais que vous rouliez à 90 au lieu de 30, et qu’un procès-verbal était dressé contre vous pour une amende de 250 000 €. Si je vous rassurais enfin, en vous annonçant que quelqu’un avait décidé de payer cette amende à votre place, comment réagiriez-vous ?

Voyez-vous, la bonne nouvelle n’a de sens que lorsque les fautes et leur gravité sont révélées.

De la même manière, si j’aborde un non-chrétien en lui affirmant que Jésus est mort sur la croix pour ses péchés, cela n’a aucun sens pour lui. 1Cor 1:18 affirme en effet que  » la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent « . Ce sera même offensant car j’insinue de fait qu’il est pécheur alors qu’il se pense bien meilleur que beaucoup de ses contemporains.

Si, par contre, je prends le temps de lui montrer comment, confronté aux 10 commandements, il est transgresseur de la loi (Jac 2.11), il comprendra qu’il est coupable devant Dieu. La bonne nouvelle ne sera plus une offense, une folie, mais la puissance de Dieu pour le salut de tous.

Galates 3.24 :  » Ainsi la loi a été un précepteur pour nous conduire à Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi « . La loi est un révélateur chargé de nous amener à Christ. Elle ne nous aide pas, elle ne nous justifie pas, elle nous abandonne, coupable, devant le trône de Dieu.

L’évangélisation actuelle insiste plutôt sur la paix, la plénitude et le bonheur durable. On présente Jésus comme pouvant améliorer la vie. Cet enseignement non biblique et ses conséquences sont illustrés par l’histoire suivante :

Deux hommes sont assis dans un avion. A l’un on donne un parachute censé lui améliorer la vie. Il ne voit pas très bien pourquoi mais il décide tout de même de l’enfiler. Cependant le parachute est lourd, il l’empêche de s’asseoir correctement, et bientôt certains passagers ricanent de le voir ainsi harnaché. Peu après il s’en débarrasse, jurant qu’on ne l’y reprendrait plus.

Au second on donne aussi un parachute, mais on lui apprend qu’à tout moment il pourrait avoir à sauter hors de l’avion. Il l’accepte avec empressement ! il ne remarque ni son poids ni la gêne qu’il induit ; il ne pense qu’à ce qui arriverait s’il devait sauter sans.

La morale de cette histoire ? Au lieu d’affirmer que Jésus peut améliorer la vie d’une personne, nous devons lui parler du « saut final », la mort, et de la nécessité d’avoir revêtu « le parachute », le salut que Jésus offre. L’épître aux Hébreux affirme en effet qu' » Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement « . Quand le pécheur comprend les conséquences de ses transgressions, il accourt aux pieds de Jésus. Ce principe est universel et devrait être appliqué devant toute personne, quelque qu’elle soit.

Nous verrons dans un prochain article comment évangéliser concrètement dans cet esprit.

10 thoughts on “Un condensé du secret le mieux gardé de l'enfer ! (1)

  1. je déplore que vous citiez des noms et parmi ceux là « Spurgeon » . je mexplique:
    Vous avez raison d’annoncer la parole de Dieu a quiconque , mais de grâce arrêtez de croire que celui qui prends une décision comme vous le dites le fait de son propre chef.
    puisque que vous citez « Spurgeon » lisez ses écrits et(je suppose que vous l’avez fait) vous verrez qu’il insiste lourdement sur le fait que l’on doit annoncer la parole certes et que DIEU OUVRE les oreilles de qui Il veut.
    Nous pouvons raconter nos histoires de parachutes ou de bateau qui coule ,si DIEU n’a pas Décidé de sauver, le citoyen quel qu’il soit, n’entendra pas ce qu’on lui dit car il est spirituellement mort; ce n’est pas nous qui débouchons les oreilles ,mais DIEU seul.
    alors oui annonçons la bonne nouvelle car nous ne savons pas qui DIEU a choisit. La prédication de la croix est une folie pour celui qui périt.
    Celui qui est « Réveillé par Christ » cherchera la vérité et sera attentif à la parole de Dieu Car Christ connait son église.
    salutations en Christ.

  2. Je voudrais en effet lever une ambiguité si ce texte la laisse planer : c’est Dieu qui sauve qui Il veut, quand Il le veut. Il est souverain en toute choses et en celle-là en particulier !!!
    J’espère vous avoir rassuré !
    Fraternellement

  3. J’ai lu le message « le secret le mieux gardé de l’enfer dans sa totalité.
    Plusieurs points dans ce message me dérangent vachement car je ne les trouvent pas du tout en accord avec l’enseignement de la Bible. Je suis consciens que la traduction peut y être pour quelque chose mais quand-même…

    Angle d’attaque
    L’angle d’attaque de cet évangéliste semble être, de toute évidence, de placer la personne face à son coeur pécheur et face à ce qui l’attend: l’enfer.
    Je partage l’avis qu’il est trompeur d’annoncer le message de l’Evangile en disant: Jésus va vous combler de joie et de bonheur… Cependant, est ce qu’il faut vraiment aller à l’inverse et insister principalement sur l’enfer ? Je ne suis pas convaincu. Ce n’est pas vraiment ainsi que Jésus s’y est pris et les messages d’évangélisation des apôtres dans les Actes ne contenaient pas seulement cet angle d’attaque. Je pense qu’il faut du social, de l’information et de la confrontation dans la communication. Mais que penser d’une communication qui passe du social ( car cet évangéliste en fait ) à la confrontation directe? Ne manque t-il pas une étape? Ne devons nous pas avancer pas à pas dans l’évangélisation?

    Pourquoi recevoir Jésus?
    Je ne suis pas d’accord quand il dit: « Si vous et moi nous revêtons le Seigneur Jésus pour le bon motif, pour échapper à la colère à venir… » ou « Nous n’étions pas venu à Jésus pour un style de vie meilleur, mais principalement pour échapper à une colère à venir. » Est-ce la raison centrale pour donner son coeur à Jésus? La raison principale? Je donne ma vie à Jésus parce que je veux échapper à l’enfer? Je dirais plutot qu’on a été créé pour Dieu, pour avoir une relation et une communication avec Dieu! Mettre sa vie en règle devant Dieu, c’est retrouver notre relation avec notre Créateur. Bien évidemment, nous recevons gratuitement le salut éternel et donc nous sommes sauvés de l’enfer éternel. Recevoir Jésus pour échapper à la colère à venir peut faire partie des raisons qui nous amène à nous donner au Seigneur, mais peut on dire que c’est le motif principal et central?

    La Loi…
    Ensuite je suis très sceptique et perplexe quand il parle “des exemples où la loi est donnée aux orgueilleux et la grâce aux humbles. »
    Paul explique clairement aux Romains que tous sont perdus, tous sont pécheurs. Franchement, si la grâce n’était donnée qu’aux humbles, je ne l’aurais jamais reçu! Je suis peut-être un des hommes les plus orgueilleux sur la terre. Heureusement que Dieu a eu pitié de moi et m’a fait grâce! La grâce est par définition un cadeau immérité! « C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvé par le moyen de la foi et cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu… » Eph 2. Nous sommes tous perdus et la grâce et le pardon sont accessibles à tout homme qui se repent et pas seulement aux humbles !
    “Le juste, le croyant n’est pas régi par elle. Elle a été instituée pour ceux qui n’en veulent pas: pour les hommes sans foi ni loi, vivant sans règle ni frein, pour les rebelles, les gens qui méprisent Dieu et les pécheurs, pour les gens sans respect ni scrupule à l’égard de ce qui est sacré” Sur le plan de l’éthique, la loi morale de Dieu est toujours pertinente pour le chrétien. Bien évidemment la loi sacrificielle, rituelle n’a plus lieu d’être par contre je prétends que la loi morale qui transparait par exemple dans les 10 commandements est toujours une ligne directrice pour notre vie chrétienne. Je ne partage pas du tout ce point de vue qui dit que la loi a été institué pour ceux qui n’en veulent pas: cela ne me semble pas juste.
    La Loi est bonne. Paul démontre aux Romains que nous ne pouvons pas être justifié par la Loi mais que cette Loi est bonne et qu’elle joue le rôle de panneau indicateur vers la croix, vers Christ. “Tu aimeras Dieu de tout ton coeur, de toute ton ame et de toutes tes pensées” est un commandement que l’on peut décider de vivre non pour son salut mais pour plaire et honorer Dieu, motivé par l’amour. Jésus n’est pas venu pour abolir la loi mais pour l’accomplir! Je ne comprends donc pas pourquoi cet évangéliste déclare que la loi est donnée aux orgueilleux et la grace aux humbles… je ne comprends pas pourquoi il dit que la loi est donné à ceux qui n’en veulent pas.

    Revirement de point de vue sur la Loi
    A la fin de son message, et ce de façon qui me semble contradictoire, il redonne à la loi son rôle positif en citant Spurgeon et Wesley qui soulignent le rôle utile de la loi. “Charles Spurgeon a dit : Ils n’accepteront jamais la grâce à moins qu’ils ne tremblent devant une juste et sainte loi” “Finney a dit que la loi devait préparer le monde à la Bonne Nouvelle” Je ne comprends pas ce revirement de façon de pensée.
    Il termine son discours en disant: “La loi est efficace, elle convertit l’âme elle fait de la personne une nouvelle créature en Christ » qu’est ce que c’est que ce charabia?!! Ce n’est pas biblique du tout! Il y a peut être de grosses erreurs de traduction…

    Le suivi des nouveaux convertis est-il inutile?
    “Mais je ne crois pas dans le suivi, je ne trouve pas ceci dans les écritures. L’Ethiopien dans actes fut laissé sans suivi. Oh ! Comment a-t-il pu survivre vous dites-vous peut-être ? La seule chose qu’il avait était Dieu et la Bible.”
    “Il ne croit pas au suivi des jeunes chrétiens? Je ne comprends pas du tout une telle conception… Nous devons suivre et aider les jeunes convertis, je ne comprends pas ses arguments! L’illustration avec Lazarre est hors contexte et tirée par les cheveux!

    Jamais tomber dans le péché à force d’efforts?
    « efforcez-vous encore plus de prendre au sérieux l’appel que Dieu vous a adressé et le choix qu’il a fait de vous; car, en faisant cela, vous ne tomberez jamais dans le mal. C’est ainsi que vous sera largement accordé le droit d’entrer dans le Royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ »
    Que pensez de ces propos? « en faisant cela vous ne tomberez jamais dans le mal… » Je prétends que cela ne suit pas l’enseignement biblique. Et c’est en faisant des efforts qu’il me sera largement accordé le droit d’entrer dans le royaume éternel? Ce n’est plus de la grace… c’est gagner le salut par ses efforts!

    Enfin voilà quelques unes de mes réflexions face à ce message.
    A+
    Timothée Kapitaniuk

  4. pourquoi s’intruire de parole d’homme sachant que nous avons un livre (la bible ) n est elle pas notre référence ?
    ce qui compte c’est notre relation avec notre créateur
    il nous a donner son saint esprit à nous de l’écouter
    l important c est de recherche Dieu et non de fausses doctrines
    celui qui juge c ‘est Jésus Christ

  5. « pourquoi s’intruire de parole d’homme sachant que nous avons un livre (la bible ) n est elle pas notre référence ? »

    Ce commentaire me choque. Dieu a choisi les hommes pour proclamé sa parole. C’est la raison pour laquelle nous avons des enseignants qui prechent, des évangélistes, etc…

    Oui la Bible est la référence mais les explications que nous recevons de nos enseignants sont supposés nous apporter quelques choses. Tous les enseignants n’enseignent pas de fausses doctrines.

    Ce commentaire par lui meme est le début d’une fausse doctrine, la fausse doctrine étant que nous n’avons pas besoin d’enseignants et que l’on peut rester tout seul dans son coin avec sa Bible.

    « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs. » (Ephésiens 4:11).

  6. Que faut-il entendre par »c’est Dieu qui sauve » Pour moi, c’est Dieu qui ns convainc (met ts les moyens en oeuvre pour le salut de TOUS) Dieu le fait tous les jours à travers quelque evènement que se soit.Dieu veut sauver tout le monde et des personnes ciblées. Il appartient à chaque individu de s’arrèter un jour et de prendre conscience de ce salut et de se décider favorablement.la décision de salut ou non dépend de chaque personne. Sinon comment comprendre que des gens aient entendu parler de Jésus sans l’accepté? Est-ce la faute à Dieu. certainement pas!
    JE SUIS POUR MA PART D’ACCORD AVEC CE MESSAGE: Dieu ns parle au travers des hommes et des évenements. et c’està nous en définitive de l’accepter ou pas

  7. Si vous voulez dire par là que tous les hommes seront sauvés, ce n’est pas ce qu’enseigne la Bible.
    Si vous voulez dire que tous les hommes sont appelés à se tourner vers Dieu, je suis d’accord avec vous.
    Par contre, il nous semble dans plusieurs passages que Dieu connaît ceux qui vont être sauvés, dans un équilibre incompréhensible à l’intelligence humaine entre élection divine et décision humaine.
    Amicalement

  8. Béni soit Notre Dieu en Jésus Christ, qui sans tenir compte des temps d’ignorance annonce maintenant à TOUS les hommes, en TOUS lieux, qu’ils aient à se repentir parce qu’Il a fixé un jour où Il jugera le monde selon la justice,( selon Actes 30-31).
    Paul, nous dit que Dieu veut que TOUS les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité voilà pourquoi Il veut nous trouver priant pour TOUS les hommes.(I Timothée 2)
    Dieu VEUT sauver TOUT homme car Christ est Lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.(I Jean 2) voilà pourquoi nous devons prier comme le dit Paul, voilà pourquoi nous devons nous mettre aussi en action selon Romains 10.14 et 15. Je vois comme une analogie, je dis bien une analogie au rôle du prophète sentinelle en Ezéchiel 3.16-21

    Fraternellement

  9. Pingback: Un condensé du secret le mieux gardé de l'enfer ! -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents